Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 21:40

 

 

4ème de couv' :

Jake Epping exerce la profession de professeur d'anglais à Lisbon Falls dans l'État du Maine et accède à la requête d'un ami mourant nommé Al Templeton  : empêcher l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy. Le retour dans le passé lui sera possible en se rendant dans le restaurant dont son ami est le propriétaire et où se trouve une fissure temporelle transportant quiconque s'y aventure en 1958.

 

 

 

Mon avis :

937 pages. Roman publié en 2013.

A la découverte de ce livre, j'ai ressenti une vive émotion. Plutôt rare (et donc, plutôt bon signe !) lorsqu'il s'agit de littérature. Prenez l'un de vos auteurs favoris (qui l'est également pour des millions de gens partout dans le monde) et apercevez-vous qu'il est sur le point de traiter l'un des sujets qui vous a le plus subjugué depuis toujours. L'assassinat de JFK demeure aujourd'hui un mystère et toutes les théories du complot (conspiracy theory) les plus folles se sont répandues autour de cette affaire.

 

Depuis une vingtaine d'années, cet assassinat m'interpelle tant les zones d'ombre sont savamment instillées dans ce dossier. Dossier qui _ si j'ai bonne mémoire _ ne doit être réouvert qu'en... 2049 !

Je vous laisse tranquillement faire le calcul.

Quelques 86 années après les faits, je vous mets au défi de retrouver trace de vie d'une poignée de protagonistes de l'époque !!! Comme c'est pratique. Même les enfants des personnes impliquées ne seront plus dans la force de l'âge... 

Dès lors, il ne me reste plus qu'à prier pour ne pas souffrir de la maladie d'un certain Al pour, à l'orée de mon 75ème anniversaire (la vaaache !!! ), profiter de la lumière faite (ou pas ?) sur l'affaire JFK. Je ne suis pas si pressé, finalement... 

 

Pour en revenir au roman en lui-même, j'étais curieux de savoir par quel biais Stephen King allait l'aborder et surtout quelle théorie il allait défendre. On ne peut pas dire en refermant le livre qu'il ait soutenu une théorie plus qu'une autre même s'il fait de Lee Harvey Oswald (l'assassin présumé) le personnage prépondérant dans le déroulement des événements.

 

 

 

Jake Epping répond donc à l'ultime prière de son ami mourant : retourner dans le passé _ en 1958 _ pour empêcher l'assassinat quelque 5 années plus tard du 35ème président des Etats-Unis d'Amérique.

Al Templeton va, à cette occasion, lui révéler qu'entre son incursion dans le passé et son retour dans le présent (quelle que soit la durée de son séjour) ne dure effectivement que deux minutes. En contrepartie, chaque retour dans le passé remet les pendules à zéro, à savoir qu'il revient toujours au même endroit en 1958. Dès lors, tout ce qu'il aura entrepris lors d'un précédent "retour" sera annulé de facto.

D'abord naturellement réticent, Jake va finalement franchir une faille spatio-temporelle qui va le conduire dans la ville de Lisbon Falls à la fin des années 50. Son parcours sera semé d'embûches jusqu'à ce qu'il se présente le 22 novembre 1963 à Dallas, dans l'immeuble où Oswald a entamé sa planque...

 

 

 

 

Je ne vais pas en dévoiler davantage ici, c'est évident !  Pour ma part, je demeure convaincu que Lee Harvey Oswald n'est qu'un pion et que, même s'il a probablement tiré sur le président, il n'aura finalement servi de pare-feu à une organisation bien plus complexe. Pour autant, je me suis facilement laissé mener dans l'intrigue. Comme toujours avec Stephen King, il se passe un certain nombre de chapitres avant que l'on ne rentre dans le vif du sujet mais l'auteur sait nous manipuler délicieusement de sorte que les pages se succèdent à un rythme effréné.

 

Jake Epping prend l'identité de George Amberson, un homme d'affaires spécialisé dans l'immobilier qui cherche de nouveaux terrains constructibles pour finalement emménager près de l'appartement que louera Lee Harvey Oswald dans le futur. Afin de subvenir à ses besoins, il se crée un diplôme universitaire, lui permettant d'enseigner dans différents établissements de la région, exerçant ainsi la même activité qu'en 2011 !

Sa seule présence et ses prises de décision vont changer le passé (il va trouver l'amour ; il va sauver de la mort une jeune femme ; a contrario, il va abattre un père de famille alcoolique sur le point d'assassiner sa famille à coup de marteau et provoquer involontairement la mort d'un étudiant qui aurait normalement vécu sans sa présence dans le passé). Jake-George apprendra, comme aime à le répéter Stephen King, que "le passé n'aime pas être changé !"

     

S'il est capable, par l'effet papillon, de chambouler l'avenir de quelques anonymes, qu'en sera-t-il de son action lors de cette funeste journée du 22 novembre 1963, qui a modifié à jamais le cours de l'histoire des Etats-Unis ? Faites confiance au maître Stephen King : il n'a négligé aucun détail, se permettant le luxe de réécrire l'histoire. Cette nouvelle version vous conviendra-t-elle ? Et conviendra-t-elle à Jake Epping - George Amberson, de retour dans le présent en 2011 ?

 

Vous ne le saurez qu'en lisant cet excellent bouquin d'un géant de la littérature mondiale. Je vous le recommande chaudement (et tant pis s'il fait 937 pages !)   

 

 

Je pense être intarissable sur le sujet (mes chevilles vont bien, je vous remercie !) alors, si vous voulez entamer la discussion autour de ce sujet, je suis votre homme !!!!!!

 

   

 

 

Ma note : 4.25 / 5.

 

 

 

Ce roman est le 24ème livre lu depuis le début de l'année.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ANTONI - dans Stephen King
commenter cet article

commentaires

Celtica 02/11/2013 13:17

Il y a fort longtemps que je n'ai pas lu de Stephen King (je me demande pourquoi d'ailleurs) mais par ta critique allèchée et aussi par ma curieuse fascination pour le paradoxe spacio-temporel, je
crois que je vais lire celui-ci ;-)
Bon week-end !

ANTONI 02/11/2013 16:31



Tu ne seras pas déçue, je pense. Certes, il est long mais si tu es passionnée par le mystère qui entoure la mort de JFK, les chapitres défilent assez vite !


Merci pour ton passage, à bientôt...



Pauline 19/09/2013 21:11

Un livre que j'aimerais beaucoup découvrir, merci pour cet avis qui donne envie! :D

ANTONI 08/10/2013 21:48



Merci Pauline. Je suis ravi si, modestement, mon article te donne envie de lire ce roman. Bonne soirée à toi.



Véronique D 19/09/2013 06:51

Il ne me tente pas vraiment... Pas fan de King ni de JFK (surtout en tant qu'homme... à femmes!). Bonne journée!