Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 14:39

Bonjour à tous,

Comment est né ce roman ?
Finalement, cette naissance ne s'est pas faite sans heurts.
Comme vous avez pu le lire dans la page d'accueil, j'ai commencé à écrire à l'âge de 20 ans. Un peu même avant, d'ailleurs !!!
En effet, j'ai débuté le 3 janvier 1994. Pourquoi je me rappelle de cette date ? Je n'en sais rien, à vrai dire. Probablement parce que je revenais de la maison de ma copine de l'époque (qui est devenue ma femme par la suite !). Pris d'un spleen légitimé par mon retour à une solitude que l'amour n'avait évacué que ponctuellement, je me suis retrouvé à prendre une feuille blanche sur laquelle j'ai griffonné quelques mots. J'ai rapidement rempli ladite page. Mais là où, d'ordinaire, l'encre à peine séché, le feuillet rejoignait d'autres victimes de mes velléitaires possibilités, j'ai conservé ce début d'histoire et me suis rendu compte le lendemain que j'avais su argumenter de sorte de remplir une seconde page, en un minimum de temps une fois encore. Ces mots, ce sont ceux que l'on retrouve dans l'introduction de LA PRISON PASSIONNELLE.
J'ai donc achevé mon premier manuscrit à l'été 1997. Trois ans et demi pour écrire 250 pages environ. J'ai tenté de l'améliorer au fil du temps, d'édulcorer une intrigue que je rêvais extraordinaire. Dix ans passèrent : dix ans de réflexion, dix ans à me consacrer de manière épisodique à une passion qui faisait davantage office de passe-temps.
Il y a dix-huit mois à présent, j'ai décidé, après quelques tergiversations, de soumettre mon travail à une maison d'éditions, avec l'appui de mon épouse.
Prochainement, je vous parlerai de cette expérience inédite, plus compliquée et plus fastidieuse qu'il n'y paraît...

A la fin de cette étape, je peux vous assurer qu'avec LE VOYAGE DE GUILLAUME, je suis en avance sur mes temps de passage de l'époque (et heureusement !). J'espère terminer la première écriture début voire fin janvier 2009, soit une bonne année en tout.

A bientôt.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Kate Boulay 18/11/2009 02:09


Bonjour, je viens de lire votre article, qui m`a touché au fond de mon coeur. Je suis moi-même écrivaine depuis l`enfance. Lorsque j`ai découvert l`écriture, je me suis passionnée par les mots.
Tout ce qui touchait la fantasy et la magie devint comme une porte dont je possédais à moi seule la clef de ces mondes imaginaire. Votre blogue me fascine et je me sens concernée comme si tout a
coup mon instinct d`écrivaine me disait de le visiter. J`ai écrit mon premier roman il y a 4 ans en 2005 lorsque j`avais 20 ans tout comme vous. Il contenait 110 pages, maintenant il va servir pour
une bonne cause il sera publié pour un organisme communautaire qui se nomme Comsep aux éditions Mélonic. Le titre de mon oeuvre Les chevaliers de l`escadron de la licorne. Comsep a besoin d`argent
et ce livre qui n`a jamais été publié jusqu`à ce jour le sera pour aider ma communauté de Trois-Rivières au Canada dans la province de Québec. Il faut croire en ses rêves car ils sont nos voiles de
bateau.
Je vous laisse avec mes félicitations pour votre blogue.
Amicalement
Kate Boulay


ANTONI 18/11/2009 07:11


Merci Kate, c'est vraiment très gentil à vous. Je dois reconnaître que je ne connaissais pas Comsep. En revanche, je commence à recevoir des commentaires du Canada et du Québec et ça, cela me
remplit de joie. Je vous souhaite le meilleur pour votre premier roman. Le chemin est long. Nous débutons tout juste.
C'est notamment pour cette raison que j'ai créé ce blog : assurer, à mon niveau, la promotion de mon premier roman et parler de mes projets. Le mieux serait que vous en fassiez de même. Ainsi, vous
pourrez évoquer, et Comsep, et votre passion pour l'écriture.
Encore merci à vous et à très bientôt car je ne doute pas que l'on aura l'occasion encore d'échanger.
Bonne journée ou... bonne nuit !!!