Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 14:59

Bonjour à tous,

Nous sommes en 2008, l'euphorie des fêtes est désormais derrière nous et nous filons droit vers le printemps.
Une fois le contrat signé, j'ai attendu une réponse de la maison d'éditions qui ne tarda pas. En effet, vers la fin janvier, j'ai reçu mon manuscrit mis en forme selon la maquette définitive. C'est la première fois que je le visualisais tel le futur livre qu'il serait. Mon premier travail de futur auteur consistait à relire ce manuscrit et d'apporter d'éventuelles corrections au stylo rouge. Captivé par cette entreprise, j'ai accompli cette tâche en une dizaine de jours. Ce manuscrit, je l'avais déjà relu avant de l'envoyer. Malgré tout, j'ai retrouvé des fautes omises par le passé. La plus pernicieuse des fautes est celle qui devrait nous sauter aux yeux mais que l'on ne décèle pas, par habitude, mauvais réflexe ou ignorance tout simplement !
Cette étape franchie, je pensais que l' on allait m'envoyer une maquette de mon livre corrigé. Que nenni !
J'ai reçu la version corrigée que l'on m'a demandé de... corriger !!!
La différence, cette fois-ci, c'est que je n'avais plus le droit à l'erreur. A l'issue de mon travail, j'allais signer le BAT( bon à tirer). Ce bon, c'est le sésame pour la concrétisation de mon rêve.
Ne restait plus, dès lors, de s'entendre sur la couverture du roman. J'ai alors expliqué à la maison d'éditions que j'essayais d'écrire. J'espérais secrètement bien le faire. En revanche, je savais que je n'avais aucun talent de dessinateur. J'ai donc soumis mes idées au graphiste de la maison et je dois avouer que je suis assez satisfait du résultat.
Voilà, vous savez à peu près tout.
SI je devais donner un conseil à quelqu'un qui s'essaierait à l'écriture, c'est, avant même de transmettre un manuscrit pour avis, de bien le relire. Une fois convaincu qu'il n'y a pas (semble-t-il !) d'erreurs, lancez-vous. Vous gagnerez du temps sur la suite des opérations.
La directrice de la maison d'éditions m'avait confié : "on ne fabrique pas un livre comme on fait du savon de Marseille !"
Honnêtement, je ne sais pas combien de temps cela prend pour faire un carré parfumé et c'est loin d'être ma première préoccupation lorsque je m'arrête dans ma salle de bains le matin (!!!) mais force est de reconnaître qu'elle avait raison.
Il faut s'armer de patience mais plus que cette période de "gestation", l'après-grossesse semble plus longue encore. La promotion !
Je l'ai déjà évoqué, ce n'est pas un exercice facile. Alors... croyez en vous et croyez en moi, parlez de moi et de mon livre autour de vous !!!

Merci et à bientôt.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mélusine 14/04/2010 07:47


Bonjour,

En fait, je me serais arrêtée à ce livre là, car je n'ai aucune imagination, contrairement à toi ;-). Ce livre que j'écrivais était aussi un moyen d'exorciser mes démons...
Merci pour le lien de mon blog sur ton blog...même si le mien est très modeste . :)
Bon courage pour la suite et bonne réussite....à bientôt.Mélusine


Mélusine 13/04/2010 20:44


Bonsoir Antoni,

Oui en effet ! oups, vouvoiement ou tutoiement...
Je pense en effet que tu as un énorme potentiel et ce serait dommage de priver tes futurs lecteurs de ta jolie plume...
Pour ma part, ce que j'ai écrit était autobiogrpahique et même si les noms des personnages étaient modifiés, cela me mettait mal à l'aise de parler de ma vie comme ça...je suis sans doute trop
pudique..surtout que mes médecins qui me préconisaient de continuer pensaient que mon témoignage aiderait des personnes dans la même situation que moi...mais j'ai préféré tout arrêter...mais ce
n'est pas bien grave; d'autres ont écrit sur le sujet nettement mieux que moi ;-)
Toi surtout crois en toi et poursuis ton chemin...Nous, lecteurs avont tant envie de partages....A bientôt


ANTONI 13/04/2010 21:04



Autobiographie, on commence souvent par cela. Je n'ai pas dérogé à la règle puisque mon roman publié s'inspire grandement de mon parcours. Je me suis souvent demandé ce que je pourrai écrire
après. Hé bien, figure-toi que lorsque ce fut fait, plein d'idées de romans me sont venues à l'esprit.


Merci encore pour tes commentaires élogieux. Je te rappellerai ici ma devise : je suis ambitieux, pas prétentieux. Je pense objectivement que tu as tous les moyens pour l'appliquer !


A bientôt. J'ai rajouté ton blog dans mes liens.



Mélusine 13/04/2010 16:15


Bonjour,

J'avoue que j'apprécie beaucoup votre façon de présenter les prémices des corrections...Je suis passée par là mais je n'ai pas eu votre courage de continuer [ Je n'ai pas osé aller au bout de
moi-même]. En tout cas, vous méritez de réussir car votre plume est fluide est très agréable à lire...bien à vous et bonne continuation.


ANTONI 13/04/2010 20:24



Bonsoir Mélusine,


c'est amusant, dans le commentaire précédent, tu me tutoyais et là, tu me vouvoies !!!


Je tenais ici à te remercier chaleureusement pour ce commentaire. Il est plus qu'encourageant, il me galvanise un peu plus encore. Mon premier roman n'a pas rencontré le succès que je lui avais
imaginé. J'en connais les raisons. C'est pourquoi je travaille différemment à présent en espérant améliorer la qualité de ma plume.


A bientôt Mélusine.


Ah oui, j'oubliais. Un petit conseil en toute humilité : quel est le risque de poursuivre ton travail ? Si ça marche, c'est super ; si ça ne marche pas, tu n'auras fait de mal à personne sinon
ton égo. Personnellement, je vis bien cet échec. Je le vis d'autant mieux quand je reçois des messages tels que le tien. Alors, fonce !


Amicalement,



jaja 01/01/2009 21:38

CHER TONI VOICI LE MOMENT POUR NOUS DE TE SOUHAITER UNE TRES BONNE ANNEE 2009

REUSSITE DANS TES PROJETS ET SURTOUT LA SANTE
GROS BISOUS ET BONNE CONTINUATION A TOI