Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 12:46
Bonjour à tous,
j'espère que les extraits que j'ai diffusés sur la communauté "plaisir d'écrire" vous aura plu et invité à en savoir plus sur mon premier roman.
Dernièrement, j'ai évoqué dans mon blog mes projets et plus particulièrement la rédaction de mon second manuscrit : LE VOYAGE DE GUILLAUME.
J'avais notamment indiqué que le thème de départ était le réchauffement climatique, sujet plus que jamais d'actualité.
Concrètement, cela fait plusieurs décennies que certains affirment leur intérêt autour de la réflexion sur les effets de nos activités sur la santé de notre chère planète. Je n'ai pas spécialement envie de débattre jusqu'au bout de la nuit là-dessus car j'estime ne pas être assez qualifié. Néanmoins, partant de ce postulat, j'ai imaginé que, malgré tous nos efforts, le Mal s'étant répandu si insidieusement, il nous allait falloir penser à toute autre alternative.
Je souhaite que, si dans les mois à venir, mon manuscrit appelle l'attention d'un éditeur, vous prendrez autant de plaisir à le lire que moi, j'en aurais eu à l'écrire.

Il y a, en règle générale, des thèmes qui suscitent l'émotion, la réflexion voire le dédain et l'indifférence. Ainsi va la vie et nos sociétés. L'existence et les exigences auxquelles nous nous astreignons, bon gré mal gré, nous poussent vers une forme d'individualisme. Dès lors, on se moque de l'altérité et part du principe que ce qui est bon pour moi, ne le sera pas nécessairement pour autrui, mais me satisfera de manière évidente.
Si l'on ne fait pas preuve d'un peu plus de solidarité entre les hommes, les grands de ce monde pourront imaginer les remèdes aux maux qui ravagent notre sol, leur entreprise se soldera par un échec retentissant. J'avoue humblement ne pas savoir aujourd'hui comment faire évoluer les mentalités _ le peut-on seulement ? _ mais prenons conscience de l'importance de ce péril. Les revues scientifiques, quotidiens régionaux ou nationaux, nous bombardent d'articles plus ou moins convenus qui, associés les uns aux autres, déprécient la portée dramatique du réchauffement climatique. D'autres mènent des études prospectives aux premières conclusions alarmantes.
Aujourd'hui, tout va bien (en quelque sorte !) ; mais demain ? Demain, c'est dans dix, vingt, trente ou quarante ans. Certains ne seront plus là. D'autres auront vieilli, leurs enfants également. Et après ? Soit l'on se contrefiche de l'environnement dans lequel notre proche descendance (petits-enfants !) sera contrainte d'évoluer et de survivre, soit l'on prend toute la mesure du problème. La réflexion se doit d'être globale et non toucher une minorité d'illuminés qui se débatterait dans des mesures restrictives.
La fatalité n'existe pas. A nous de changer la réalité de demain.

Merci et à bientôt.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ferlimpimpin 08/02/2009 21:33

Bravo pour cet acte courageux qu'est l'écriture.

Quant au réchauffement climatique, il n'est qu'une opportunité pour reformuler la société dans les gouts d'une petite minorité grossière et sans âme qui nous dirige.

Les vrais problèmes de pollutions sont sommairement abordés voire occultés.

Pour s'en rendre compte, il faut d'abord comprendre la manipulation globale dont nous sommes les victimes depuis fort longtemps. Et cette affaire de Co2 n'est ni la première, ni la dernière...

Bonne continuation.

ANTONI 09/02/2009 21:43


Bonsoir, j'espère que mon second livre, s'il doit voir le jour, vous surprendra dans la manière d'appréhender le problème du réchauffement climatique. Merci de représenter honorablement ce que l'on
considère comme la vulgarisation scientifique, auprès de profanes tels que moi !
Bonne soirée et à bientôt, j'espère.


ag86 24/01/2009 18:08

J'en suis bien marri pour vous, cher auteur, d'autant plus que Clémentine m'avait dit le plus grand bien de vous, mais puique telle est la volunté du conseil ... Dura Lex, sed Lex !

ag86 23/01/2009 11:53

Merci pour le commentaire. Je comprends très bien vos raisons, mais j'aimerais tout de même bien savoir, si ce n'est pas indiscret, ce que veut cette demoiselle qui sonne à votre porte.