Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 11:05

Bonjour à tous,

Aujourd'hui, nous allons, si vous le souhaitez, explorer certaines expressions relatives à notre comportement ou quelques traits de caractère.

 

Bayer aux corneilles :

 

Avant de commencer, je ne résiste pas à la tentation de préciser qu'aussi bizarre que cela puisse paraître, il n'y a aucune faute d'orthographe dans cette expression. Le verbe bayer signifie "avoir la bouche ouverte".
L'expression remonte au XVIème siècle. Si le mot corneille désigne évidemment l'oiseau qui proliférait à l'époque dans les campagnes françaises, il avait une autre connotation car il rassemblait, sous cette appellation, une foule d'objets de moindre importances, des choses sans intérêt (comme nous aurions tendance à dire de nos jours !)
Cette métaphore voulait à peu de choses près, dire : "rester la bouche ouverte à regarder en l'air".
C'est d'ailleurs ce qu'il semble subsister de cette expression : demeurer inactif, goûter à l'oisiveté du moment.

Soupe au lait :

Cette expression signifie : qui change rapidement de caractère, s'emporte facilement.
Elle remonte au XIXème siècle et a été employée la première fois en observant le lait en train de bouillir que l'on retirait du feu. Automatiquement, le lait en ébullition retombe aussi rapidement qu'il s'est élevé.
Je vois nettement l'image mais je m'interroge sur la présence du terme "soupe" ?!?

En avoir marre :

L'expression parle d'elle-même, nul besoin d'en rajouter !!!
Elle remonte à la fin du XIXème siècle. Il y a plusieurs explications, pour certaines d'origine étrangères. La plus fréquente vient d'un verbe tombé dans la désuétude "se marer" ou "se marrir" qui voulait dire s'ennuyer.
L'expression a voyagé dans le temps et s'est déformé pour exprimer la saturation.
Comme on s'ennuie, on s'emporte plus facilement pour marquer son désappointement.

Rouler des mécaniques :

Cette expression signifie : rouler des épaules, avoir une attitude dédaigneuse voire agressive.

En étudiant la définition donnée, on comprend aisément que les mécaniques se rapportent au squelette humain. S'il est bien constitué et résistant, on considérera plus facilement cet homme comme étant robuste. Ce sera d'autant plus vrai pour un corps musclé.
Cette métaphore désigne une certaine forme d'exagération dans le comportement et la gestuelle qui y est associée, dans l'unique but d'impressionner les plus influençables.
"Rouler des mécaniques" comme "en mettre plein la vue" n'est qu'une façon de forcer le respect des plus faibles mais permettrait également de compenser ses propres limites. Je suis fort, vous trouvez pas !!!!!!!!!

Voilà pour aujourd'hui. Merci de votre attention.

Bonne journée à vous.

Soyez heureux.

 

Source : expressio.fr

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sandy 17/07/2009 22:14

pour la soupe au lait, ça me fait penser au lait où, autrefois, on faisait tremper du pain dur. mon grand-père appelait cela "soupe"!

ANTONI 18/07/2009 09:32


Bonjour Sandy,
merci pour ta contribution plus qu'active à mon blog. Cela m'encourage à poursuivre dans cette voie. Une nouvelle salve d'expressions à venir... probablement aujourd'hui. Merci encore et bonne
journée.
Amitiés.


Véro 16/07/2009 20:20

Merci beaucoup pour toutes ces définitions, qui nous sont parfois utiles au quotidien. Bonne continuation. Bisous.

latortuequibrode 14/07/2009 14:03

Merci de nous régaler de toutes ces expressions dont nous n'avons pas en mémoire l'explication exacte.