Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 07:30

Bonjour, bonjour,
ça y est, nous y sommes. La dernière série d'expressions et je vous laisse tranquille !!!
Comme c'est les vacances, nous allons observer des expressions si populaires qu'elles risquent d'en amuser plus d'un.
Avertissement : oreilles chastes et âmes sensibles, s'abstenir !!!!!!!!!!!!

Avoir le cul bordé de nouilles :

Ah, bah, j'avais prévenu, hein !

Être très chanceux.


Avoir de la chance, c'est avoir du bol ou du cul.
L'ajout des "nouilles" est apparu de manière certaine vers 1950 en liaison avec des activités sportives (le gardien de but avait le cul bordé de nouilles lorsque le ballon rebondissait sur la barre).

Mais l'expression elle-même serait née plus tôt, dès les années 30, à Marseille, dans le pays de l'exagération chronique, proche de l'Italie, celui des consommateurs de pâtes. Alors qu'il désignait un chanceux ("il a du cul !"), un amateur de galéjades aurait ajouté cette hyperbole "nouillesque" qui en aurait fait le succès.

Comme cul et chemise :

Très liées ou complices, pour des personnes.

Au XVIIe siècle, on disait 'ce sont deux culs dans une chemise' ou 'ce n'est qu'un cul et une chemise'.

Cette locution exprime simplement l'extrême proximité ou l'inséparabilité de personnes aussi liées que peuvent l'être le corps et son vêtement.

Con comme la lune :

Particulièrement stupide.

Cette expression est assez récente puisqu'elle semble n'être attestée qu'à partir du début du XXe siècle.

Depuis le XVIIe siècle, la lune est associée à la distraction ou à un léger dérangement mental ("il est dans la lune" pour "il est distrait, il pense à autre chose" ou bien "il a la lune / il a un quartier de lune dans la tête" pour désigner quelqu'un de bizarre, d'un peu fou).

Mais les expressions "crétin de la lune" ou "face de lune" montre aussi que cet astre peut bien être lié à la bêtise.

La première explication vient de l'assimilation de la pleine lune à une face, un visage rond et sans aucune expression tel que peut en arborer une personne abrutie, complètement stupide.

L'autre vient de l'argot où la "lune" désigne le postérieur (par analogie de forme), partie de l'anatomie généralement mal considérée, souvent opposée à la tête, siège de l'intelligence.

Claquer le baigneur :

Taper sur les fesses.
Donner une fessée.

Cette expression argotique est souvent confondue avec "claquer le beignet" qui, dans le même langage, signifie "gifler".

Parmi quelques autres significations, le 'baigneur', en argot, désigne le postérieur, parce que c'est un des endroits du corps qui, pour de simples raisons d'hygiène, prend le plus souvent des "bains" de propreté.

C'est de là que cette signification de "baigneur" ainsi que claquer le baigneur apparaissent au milieu du XXe siècle.


Voilà, voilà, c'en est fini. J'ai prôné la légèreté au détriment de la finesse. Certains auront souri, du moins, je l'espère.
Je dois par ailleurs vous concéder une chose : j'ai mis beaucoup de temps à rédiger cet article. Pourquoi ? Je vais vous donner le lien du site qui m'a permis ces dernières semaines de concocter cette série. Hé bien, vous le découvrirez si vous parcourez ledit site, il y avait des expressions plus grâtinées encore !!!

Retrouvez des centaines d'autres expressions sur expressio.fr, le site qui m'a permis d'alimenter mes différents articles. Un grand merci également à la personne qui gère ce site, laquelle par son travail de fourmi, nous permet de connaître les origines parfois nébuleuses de nos chères expressions.

A bientôt.
Amusez-vous.
Soyez heureux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

expressio 11/08/2011 09:29


Et j'ai oublié d'ajouter, merci de cesser le pillage de mon contenu, en plus sans même avoir la simple honnêteté de citer la source.


ANTONI 11/08/2011 11:40



Bonjour expressio, je suis navré pour ce désagrément. Mon intention, à l'époque, n'était pas de "piller" vulgairement le fruit de votre travail. J'ai pensé, sans doute naïvement, que ce site
était libre de droit. Je vous réitère mes plus plates excuses. Dans mes souvenirs, votre site est excellemment tenu et demeure une mine d'informations. Je vais modifier mes articles en
conséquence et vous apporter un meilleur éclairage.


Pour conclure, si je comprends votre courroux, je ne comprends moins la réaction. Je ne suis ni malhonnête ni un bandit. En revanche, je vous concèderai une chose : celle d'avoir fait preuve de
naïveté sur ce coup. Je vous souhaite une bonne continuation et une longue vie à votre site, lequel, au risque de me répéter, est un très bon site.


Cordialement,



dasola 29/12/2009 17:26


Bonjour, je ne connaissais pas "claquer le baigneur". Pour les autres, c'est assez courant de les entendre. Ce n'est pas plus vulgaire qu'autre chose. En tout cas, c'est sympa comme genre de
billet. Bonne fin d'après-midi.


Sandy 06/09/2009 11:43

Merci pour cette série d'articles sur les expressions hautes en couleurs que nous utilisons sans toujours en connaître l'origine.
Instructif, amusant et très agréable à lire.

A quand la suite? ;-)

A+
Sandy