Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 16:59

 

 

4ème de couv ' :

A 16 ans, Mickey Bolitar, a déjà vécu son lot de tragédies : la disparition de son père, les difficultés de sa mère à surmonter ce choc, l'installation chez son oncle Myron avec qui il ne s'entend pas vraiment. Et le cauchemar ne s'arrête pas là, Mickey et ses amis Ema l'intrépide et Spoon le déjanté se retrouvent mêlés à une affaire de meurtre impliquant leur camarade Rachel... Un choc immense.

Mickey, qui cherche à comprendre les circonstances mystérieuses de la mort de son père et à découvrir ce qui se cache dans le passé de ses parents, ne peut abandonner Rachel et décide de remonter également la piste de son agresseur. Si Mickey n'a jamais hésité à se mettre en danger pour venir en aide aux personnes qu'il aime, il se demande comment les protéger alors qu'il ignore d'où vient la menace. Et s'il y a une chose qu'il a appris dernièrement, c'est que la curiosité se paie cher. Mais n'est-il pas déjà trop tard pour reculer ?

 

Mon avis :

320 pages. Roman publié en 2013.

Cela faisait un petit moment que je n'avais pas tourné les pages d'un livre signé du "maître de nos nuits blanches", ainsi que le proclame son éditeur français. Je suis tombé dessus dans la catégorie nouveautés au cercle de lecture de mon travail. Oui, je sais : cercle de lecture, cela fait très cercle des poètes disparus pour _ en définitive _ ne désigner qu'une bibliothèque collective !!!  Ceci dit, l'esprit y est avec son intérieur cosy, ses arcades en marbre et ses murs de brique rouge. Comme quoi ! (note pour plus tard : vérifier que la bande de Robin Williams n'est pas venue tourner sur mon lieu de travail à Paris... )

A quelques secondes près est le second opus d'une série dérivée des Myron Bolitar. En effet, c'est son neveu Mickey qui prend les rênes de cette nouvelles aventure. La première fois que l'on a fait sa connaissance en qualité de personnage principal, c'était dans A découvert.

Mickey retrouve ainsi ses amis Ema, Rachel et Arthur, surnommé Spoon. Ema a conservé son look de gothique, Rachel son statut de fille la plus populaire du lycée Kasselton et Spoon... son côté Spoon !!!

Dans ce second roman largement dédié aux ados, Harlan Coben place la belle Rachel au centre des débats. En effet, une fusillade a eu lieu chez elle, la blessant à l'épaule. Sa mère, malheureusement, n'a pas eu la même chance. Atteinte à la tête, elle meurt sur le coup.

Il faut savoir, afin de bien comprendre l'intrigue, que celle-ci fait suite de quelques jours à l'épilogue de A découvert. Il n'y a donc aucun répit pour la bande de Mickey... et pour le lecteur (qui doit vite se remettre à l'esprit le dénouement du premier roman !).

En effet, Mickey et consorts sortent à peine de la boîte de nuit sordide dans laquelle ils ont sauvé la pauvre Angela que, déjà, les forces de police viennent interroger Mickey à son domicile par rapport à la fusillade qui a coûté la vie de Nora Caldwell, la mère de Rachel. Il faut dire que le commissaire Taylor nourrit un vieux contentieux avec Myron Bolitar tandis que Mickey s'est ajouté un ennemi (au lycée comme sur les playgrounds de basket) en la personne de Troy, le fils du commissaire.

Mickey, à ce stade des investigations, n'est évidemment pas aux faits de la situation. Pourtant, tout va s'accélérer lorsqu'il va recroiser la route de la femme chauve-souris et celle du Chauve, l'énigmatique trentenaire qui le suit régulièrement. Tous deux officient pour le compte du refuge Abeona, organisme qui vient en aide aux enfants en très grande difficulté dans leur vie personnelle.

 

Le temps des questions :

Qui a tué Nora Caldwell ? Quelqu'un en veut-il personnellement à Rachel ? Qui sont donc les deux hommes au physique de gangsters sanguinaires qui rendent visite au père de Rachel moins d'une semaine après la tragédie ? Monsieur Caldwell serait-il le commanditaire du meurtre de son ex-femme ? Jusqu'où iront Mickey, Ema et Spoon dans leur quête de vérité ? Que diable vient faire en ville la sublime Angelica Wyatt, actrice mondialement connue ? Pour quelle raison Ema entretient-elle encore le mystère autour de sa famille et refuse-t-elle obstinément que Mickey la raccompagne chez elle ? Pourquoi le commissaire Taylor a-t-il sciemment maquillé les conclusions de l'expertise ballistique qui a fait suite à l'arrestation des deux gangsters ? Constituent-ils un peu trop vite les coupables idéaux ?

 

Vous l'aurez compris : l'intrigue est riche. Ce livre m'a plu. Il se lit rapidement. Un regret toutefois : Myron Bolitar apparaît épisodiquement au coeur de l'histoire mais il n'est qu'un faire-valoir. C'est évidemment le souhait de l'auteur qui a fait de Mickey son héros. Mais attention à ne pas dévaloriser un héros récurrent au profit de son neveu. Myron perd un peu en crédibilité.

Harlan Coben contribue à développer une tendance chez les auteurs de best-sellers : la lecture pour ados. Cet exercice lui convient car il manie l'humour avec une efficacité redoutable. Mais c'est parfois difficile d'accepter qu'un ado (même s'il fait un mètre quatre-vingt-douze) puisse sortir vivant d'une rixe où il est mis en joue par deux hommes sans foi ni loi, déterminés à l'éliminer. Je ne blâmerai pas l'auteur pour cela car ses confrères mettent souvent en scène leur héros en herbe dans des situations aussi périlleuses.

En conclusion, un livre de plus signé Harlan Coben qui nous fait passer un agréable moment de lecture (mais qu'il faudra que je me rémémore le jour où je lirai le troisième opus de la série ).

 

Ma note : 3.75 / 5.

 

Retrouvez mes autres lectures signées de cet auteur dans la rubrique Harlan Coben, sur la gauche de ce blog.

 

Ce roman est le premier livre lu depuis le début de l'année. (logique ! )

Partager cet article

Repost 0
Published by ANTONI - dans Harlan Coben
commenter cet article

commentaires

LydieB 18/03/2014 11:14

Si tu aimes cet auteur, je te conseille 6 ans déjà, son tout dernier roman ! Une vraie réussite !

MrsB 06/01/2014 20:01

J'ai lu " Shelter" avec Mickey Bolitar ( le 1er de la série) et j'ai été déçue. Je préfère L'oncle! :)

ANTONI 06/01/2014 20:14



Je n'ai pas lu tous les Myron Bolitar mais c'est vrai que j'ai également une préférence pour les livres dont il est le personnage central. J'aime aussi les romans sans Bolitar.


La littérature pour ados, c'est bien mais ce n'est pas tout à fait le même esprit, je trouve...



Véronique D 05/01/2014 07:38

Merci pour ton partage... Pour l'instant, mes lectures restent limitées à de courtes sessions en basse vision... Bon dimanche!

ANTONI 05/01/2014 21:12



Bonsoir Véro, merci à toi d'être passée. J'espère que tu te remettras vite de ton opération. Bonne soirée et à bientôt.



Philippe D 04/01/2014 21:50

Je trouve qu'Harlan Coben aurait dû garder son genre et ne pas s'attaquer à la littérature jeunesse. Ce n'est pas ce qu'il a fait de mieux.

Je te souhaite une très bonne année, qu'elle t'apporte tout ce que tu désires et qu'elle soit source de joie et de bonheur au quotidien.

ANTONI 05/01/2014 21:13



Merci l'ami. Meilleurs voeux également.


Comme je le suggérais dans mon article, c'est très tendance la littérature jeunesse. Il y a les pour et les contre. Pour ma part, je suis un peu mesuré.


A très vite. Bonne fin de soirée.



Sharon 03/01/2014 20:18

Je l'ai croisé à la bibli aussi. Pas vraiment tenté : quitte à avoir un héros d'un mètre 92, je préfère lire la série 16 Lunes.