Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 22:25

 

    Challenge anglais 

 

Bonjour à toutes et à tous,

Encore un mois qui file. Juillet laisse complaisamment la place à Août. Il est donc temps pour nous de jeter un oeil dans le rétroviseur de vos lectures britanniques du mois écoulé. Comme vous en avez l'habitude à présent, mes articles commencent invariablement par l'évocation du mois mis en lumière. Je ne dérogerai pas à la coutume même si elle va un tantinet évoluer (je vous rassure, c'est ponctuel ! Je reprendrai ma marche en avant dès le récap' d'août). En effet, je dois vous faire une confidence. J'ai migré vers la capitale dans le cadre de mon travail au mois de Juillet et ce, pour une période approximative de trois ans. Ce qui va suivre constituera par conséquent mes premières impressions de la vie parisienne, quelque quinze années après avoir déserté les bords de Seine.

 

Z'êtes prêts ?

Alors, attention, point de préjugés ici, juste une fine observation de la faune locale !!! C'est un avertissement pour les blogueurs parisiens qui ne se reconnaîtront pas forcément à travers mes mots.

 

Presque quinze années ont passé depuis mon premier passage à Paris mais rien n'a changé. Dès la sortie du train, vous êtes happés. Happés par le rythme effréné de la ville (même un dimanche à 20 h). Vous n'êtes, mais alors pas du tout, pressé mais le pas s'accélère de lui-même, dans une sorte d'alchimie que vous ne comprenez pas. Vous vous dépêchez alors de rejoindre votre lieu de retraite et soupirez d'aise lorsque le refuge est en vue.

Le lendemain, alors que vous vous dirigez timidement vers votre lieu de travail, vous vous rendez compte que ce que vous avez vécu la veille à 20 h ressemblait davantage à une course de déambulateurs organisée par l'amicale des anciens de l'hospice du coin.

 

J'ai donc observé quelque chose qui m'a sidéré (oui, n'ayons pas peur des mots !) : quand vous arrivez devant un passage protégé près d'un feu, il y a toujours un décalage entre le moment où le feu passe au rouge et que le petit bonhomme passe au vert (à ce propos, faites-moi penser de vous parler le mois prochain du sexysme de la DDE. Pourquoi parle-t-on systématiquement de petit bonhomme aux feux ? Et jamais de petite bonne femme ? Vous ne savez pas non plus, hein ? Oui, je sais, je m'égare..).

 

A Paris, le décalage existe. Mais seuls des experts confirmés de la NASA sont en mesure de le chronométrer. Moralité : quand le feu passe à l'orange, les citadins se jettent littéralement sous les voitures... qui pilent, évidemment. Ces mêmes voitures qui klaxonnent celles qui les devancent quand le feu est à l'orange et que plus personne ne peut avancer !!!!

C'est tellement plus sympa de s'agglutiner du bon côté du feu et de créer, ainsi, un embouteillage monstre (mais, je vous em..., monsieur !)

 

En définitive, les piétons sont à l'image de ce qu'ils sont lorsqu'ils ont un volant entre les mains. Ils courent, soit tête baissée, soit en parlant avec des écouteurs reliés à leurs oreilles. Et si vous avez le malheur de ne pas vous écarter lorsqu'ils déboulent sur le trottoir, deux solutions :

- vous vous jetez sur la chaussée et priez pour qu'aucun scoot ne vous percute dans l'opération ;

- la collision est inévitable et vous vous confondez en excuses pour avoir osé défier l'homme pressé (bien souvent, celui-ci vous fusille du regard et ne vous répond pas quand vous lui demandez le chemin d'une pharmacie car vous aimeriez bien passer un peu de kétum ou de voltaren actigo sur votre épaule endolorie).

 

 

Je travaille non loin des magasins L'Oréal, Gucci, Cerruti et Chanel et, au mois de Juillet, il y avait les soldes. C'est terminé à présent mais pour celles et ceux que cela intéresse, en prévision des soldes d'hiver : pénétrez l'établissement et dites immédiatement que vous êtes propriétaires de votre maison et que vous êtes prêts à l'hypothèquer en l'échange de ce somptueux polo jaune moutarde avec de subtiles touches violettes qui trône en vitrine. Là encore, deux possibilités :

 

- soit une cohorte de gorilles en costume sombre vous reconduit poliment quoique énergiquement à la sortie ;

- soit vous avez le physique avantageux de Jean-Claude Dusse et c'est Chantale, la vendeuse botoxée qui a trente ans de boutique qui vous demande de sortir avant qu'elle n'appelle la sécurité.

    

 

Après, je pourrai vous parler des touristes qui n'hésitent pas à arrêter leur taxi en plein milieu des Champs-Elysées pour prendre en photo le Pizza Pino ou de ce pittoresque groupe de touristes Japonais qui, non contents d'apprendre que la maison Ladurée (vous savez la maison des macarons : Mais bon, c'est vrai qu'ils sont bons...) est fermée à 21 h, se contorsionnent pour capturer dans leur objectif une petite boite à l'effigie de la marque que l'on devine sous le store trois mètres derrière la vitrine. Fascinant !

 

Voilà où j'en suis de mes observations au bout d'un mois. Je pourrai peut-être vous faire un article de temps à autre mais cela risque d'être fastidieux.

 

Allez, sans transition, récap' :

   

B

Julia Bell - XXL : Lara Emilie

Alan Bennett - La reine des lectrices : Bianca

Alan Bennett - So shocking ! : Alice

Enid Blyton - Five on a treasure island : Sharon 

Enid Blyton - The secret Seven : Sharon

Hilary Boyd - Les jeudis au parc : Alice

Charlotte Brontë - Jane Eyre : Aymeline, Val 

C

Agatha Christie - ABC contre Poirot : Clara

Agatha Christie - Le train bleu : Sharon

Agatha Christie - Les pendules : Sharon 

Arthur Conan Doyle - A study in scarlet : Frankie

Arthur Conan Doyle - The signe of four : Frankie

D

Joseph Delaney - le secret de l'épouvanteur : Frankie

Charles Dickens - David Copperfield : Sharon

Emma Donoghue - Room : Aproposdelivres    

G

Elizabeth Gaskell - Nord et Sud : Anne (desmotsetdesnotes)

H

Elizabeth Haynes - Revenge of the tide : Enna

Katie Hickman - La porte aux oiseaux : Frankie   

K

Sophie Kinsella - Samantha, bonne à rien faire : Sofynet

L

David Lodge - un homme de tempérament : Véronique D

Rosamund Lupton - Afterwards : Lara Emilie

M

Kate Mosse - Fantômes d'hiver : Alice

N

Linda Newbery - De pierre et de cendre : Clara  

P

Anne Perry - Buckingham Palace gardens : Anne (desmotsetdesnotes)

Anne Perry - La disparue de Noël : Alice

Anne Perry - L'étrangleur de Cater Street : Val

Anne Perry - Les anges des ténèbres : Alice

Bella Pollen - L'été de l'ours : Lystig   

S

Nicholas Shakespeare - Heritage : Anne (desmotsetdesnotes)

Helen Simonson - La dernière conquête du Major Pettigrew : George 

Elliot Skell - La maison sans-pareil (l'oiseau noir) : Catherine 

Maya Snow - les filles du samouraï, tome I - la trahison : Sharon 

Maya Snow - les filles du samouraï, tome II - guet-apens : Sharon  

Y

Liz Young - Asking for trouble : Frankie

 

 

C'en est fini pour le récapitulatif. A présent, considérons avec force respect vos palmarès personnels :

 

Trente-cinq livres lus :

Sharon (7 livres lus ce mois-ci ! Excuse-moi, Sharon, mais tu n'as aucune volonté. Prends exemple sur les autres. Regarde : MOI.

Zéro livre british en juillet. Et oui ! Faut le vouloir, c'est tout...) 

 

Dix-huit livres lus :

Alice

 

Treize livres lus :

Aymeline

 

Douze livres lus :

Enna

 

Huit livres lus :

Aproposdelivres, Clara, Syl

Sept livres lus :

Anne (desmotsetdesnotes), Frankie, Lara Emilie, Miss Léo,

Six livres lus :

Antoni (tranquille, en embuscade, personne ne s'occupe de moi et, dès le mois d'août, remontée infernale, z'allez voir ce que vous allez voir !!! Ou pas !), Jeneen,

Cinq livres lus (catégorie Prince Charles) :

George, Valbouquine

     

Quatre livres lus :

Philisine Cave, Une comète,

 

Trois livres lus :

L'addicte Platine Girl, Val

 

Deux livres lus :

Naëlline, Sofynet, Véronique D

Un livre lu (catégorie Dirty Harry et/ou Queen Mum) :

Bianca, Catherine, Lystig, Owl, Philippe D, Prune, Sabbio, Vilvirt.

 

Bien, ce n'est pas si mal pour un mois d'été (un peu chargé pour ma part, ce qui explique le délai de traitement du récapitulatif. J'en suis désolé quoique je vis assez bien le fait de vous faire languir un tant soit peu    ). 

 

Je vous abandonne à présent : le mois d'août est synonyme de congés avec retour dans ma Normandie. Ouf...

Comme vous l'avez compris, l'auteur de ce blog est en vacances ; alors, pour toute réclamation, justifiée ou non, prévoyez un délai proche de celui de l'administration (pas mal, Toni, sur ce coup-là : t'es tranquille jusqu'à la fin de l'année, facile !!!) 

 

See U next month...

 

 

PS : comme souvent, un grand merci à Overblog et ses caprices qui m'ont permis de faire, refaire et défaire ce récapitulatif à l'envi. Comme si je n'étais pas déjà suffisamment en retard... Grrrrr !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Une Comète 02/09/2012 10:25

Bonjour Antoni,
Voici une nouvelle participation au challenge (août ou septembre:)
"La vie aux aguets"de William Boyd

http://bgarnis.canalblog.com/archives/2012/08/31/24842442.html

Bon dimanche :)

ANTONI 03/09/2012 13:24



Salut Béa, c'est bon pour cette lecture. En revanche, le lien que tu m'as donné renvoie à ton article sur Maupin. Du coup, je n'étais pas loin de te dire qu'il était américain...! Bon après-midi
à toi et à bientôt...



Aymeline 01/09/2012 22:56

Bonsoir, voici un billet sur Northanger Abbey de Jane Austen :) http://arieste.wordpress.com/2012/08/29/northanger-abbey-jane-austen/ (tu constateras que j'ai changé de blog, j'ai quitté OB pour
WP, du coup je te redonnerais les nouveaux liens dès que je le aurais changés de place)

ANTONI 03/09/2012 13:12



Salut Aymeline, c'est bon pour cette lecture. Tiens-moi au courant pour tes liens... Bon après-midi.



Anne 30/08/2012 23:03

Cher Antoni, j'ai changé de plate-forme de blog et je vais te donner un peu de travail... car il faut changer les liens renvoyant vers les articles, pour les faire atterrir au bon endroit... Je te
remets donc les titres de livres et les nouveaux liens, désolée pour le boulot à faire !
Toute passion abolie : http://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2012/08/25/toute-passion-abolie/
La Reine et moi : http://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2012/08/15/la-reine-et-moi/
La poursuite de l'amour : http://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2012/08/08/la-poursuite-de-lamour/
Buckingham Palace Gardens : http://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2012/08/04/buckingham-palace-gardens/
Nord et Sud : http://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2012/07/24/nord-et-sud/
Héritage : http://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2012/07/17/heritage/
Avant d'aller dormir : http://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2012/05/26/avant-daller-dormir/
Le meurtre de Roger Ackroyd : http://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2012/04/25/le-meurtre-de-roger-ackroyd/
Tout est dans la tête : http://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2012/03/25/tout-est-dans-la-tete/
Seul le silence : http://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2012/03/03/seul-le-silence/

enna 30/08/2012 07:50

Bonjour, acceptes-tu les écrivains écossais (sujets de Sa Gracieuse Majesté)?
Si oui : "Une odeur de gingembre" de Oswald Wynd
http://ennalit.canalblog.com/archives/2012/08/30/24886497.html
Si non, fais moi signe pour que je l'enlève de mon décompte pour ton challenge ;-)

ANTONI 03/09/2012 13:07



Hi Enna, je ne peux rien te refuser et tu le sais !!!!! C'est bon pour cette lecture : Anglais, Irlandais, Ecossais, Gallois, je prends tout



Anne 26/08/2012 09:58

Je crois que j'arrive à dix avec Vita Sackville-West, Toute passion abolie : http://desmotsetdesnotes.over-blog.com/article-toute-passion-abolie-109342408-comments.html#anchorComment (et une petite
visite de son jardin en prime !)

ANTONI 03/09/2012 13:03



Salut Anne, c'est bon pour cette lecture...