Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 10:00

 

 

4ème de couv' :

Emma vit à New-York. A 32 ans, elle continue de chercher l'homme de sa vie. Matthew habite à Boston. Il a perdu sa femme dans un terrible accident et élève seul sa fille de quatre ans.

Ils font connaissance grâce à Internet et bientôt, leurs échanges de mails les laissent penser qu'ils ont enfin droit au bonheur. Désireux de se rencontrer, ils se donnent rendez-vous dans un petit restaurant italien de Manhattan.

Le même jour à la même heure, ils poussent chacun à leur tour la porte du restaurant. Ils sont conduits à la même table et pourtant... ils ne se croiseront jamais.

Jeu de mensonges ? Fantasme de l'un ? Manipulation de l'autre ? Victimes d'une réalité qui les dépasse, Matthew et Emma vont rapidement se rendre compte qu'il ne s'agit pas d'un simple rendez-vous manqué...

 

1372-1-fr-3c7c3109bcddbb31dca7793eed6365412.jpg

 

Mon avis :

430 pages. Roman publié en 2013.

Et voici donc le dernier opus de Guillaume Musso, qui y va de son petit livre annuel. Je remercie au passage ma délicieuse épouse qui me l'a offert.

J'aime bien le style de Guillaume Musso : c'est plutôt bien écrit, ça se lit vite et c'est même parfois drôle. Celui-ci ne déroge par conséquent pas aux règles que l'auteur a établies. Mais, pour tout vous avouer, je crois que je commence à me lasser. J'avais A-DO-RE (et je pèse mes mots !) Seras-tu là ? car il y avait tout ce que je recherchais dans un livre. Après tout, que recherche un auteur si ce n'est d'être en phase avec son lecteur ?

Sauf que l'ami Guillaume abuse (à mon sens) de ses aller-retour passé-présent mettant en scène un homme et une femme, que tout oppose. Il va falloir penser sérieusement à se renouveler, très cher. Certes, il explore ici de nouveaux terrains de jeu, n'hésitant pas à donner dans le thriller par moments. Mais on en revient invariablement à la romance réputée impossible entre deux êtres... Alors, je lui pardonne volontiers tout cela car ses livres permettent de nous évader facilement jusqu'à la grande Pomme ou, plus généralement, de vivre notre rêve américain par procuration (si tant est que vous ayez envie de le vivre, évidemment). Mais j'ignore jusqu'à quand son lectorat se montrera autant magnanime. Un livre, c'est un bon moment. Mais, généralement, un bon moment, on s'en souvient au-delà d'une semaine. Cela a été le cas pour Seras-tu là ? que je pourrai encore retranscrire assez fidèlement aujourd'hui. Pour celui-ci, c'est évidemment trop tôt pour se prononcer...

 

Matthew Shapiro est professeur de philosophie à Boston. S'il ne laisse pas certaines de ses élèves indifférentes, il cache une blessure profonde. Sa femme, Kate, infirmière, est morte dernièrement dans un accident de circulation, à sa sortie du parking de l'hôpital à la fin de l'une de ses gardes. Matthew doit se reconstruire en s'occupant désormais seul de sa fille de 4 ans, Emily.

A l'occasion d'une promenade avec elle, il déniche un vieil ordinateur sur un marché aux puces. Il apprendra rapidement que l'ordinateur a appartenu à Emma Lovenstein, sommelière française de renom travaillant à l'Imperator, un des restaurants les plus en vue de New-York. Ils finissent par entrer en contact ensemble, discutent par mails interposés pendant des heures avant de convenir d'un rendez-vous quelques jours plus tard dans un petit restaurant new-yorkais. Tout semble aller pour le mieux, ils doivent se retrouver à table à 21 heures. Emma, comme Matthew, arrive à l'heure. Les deux s'installent à la même table... sauf qu'ils ne se rencontreront pas. Parce qu'Emma vit en 2010 et Matthew en 2011. Leur seul moyen de communication ou de passerelle demeure le fameux ordinateur... 

 

Est-ce que c'est dur à avaler ? Pas tant que cela, car c'est plutôt bien amené.

  

Voici le temps des questions : Comment diable deux personnes peuvent-elles communiquer en vivant à un an d'intervalle ? Comment Emma, qui s'enamourache de Matthew, va-t-elle digérer le fait que ce dernier lui demande d'intervenir pour sauver de la mort sa femme ? Que va-t-elle découvrir entre 2010 et 2011 que Matthew ignore ? Et si, Kate, n'était pas celle que Matthew a aimé ? Quelles sont ses origines ? Et surtout que faisait-elle dans un bar en étreignant un inconnu, quelques jours seulement avant sa mort ? Mais voyons, vous ne le saurez qu'en poussant les premières pages de Demain !

 

Pour résumer, il y a de bonnes et de moins bonnes choses dans cette cuvée Musso 2013. On n'est pas dans le millésime mais c'est loin d'être de la piquette, tout de même. Emma Lovenstein appréciera, si elle me lit !!!!!!!!!!

 

Pour découvrir l'avis de Christelle ou Mélusine, cliquez sur leur prénom.

 

 

Ma note : 3.5 / 5.

 

Ce roman, lu dans le cadre du challenge NEW-YORK EN LITTERATURE, édition 2013, organisé par Emily, est le 7ème livre lu depuis le début de l'année.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ANTONI - dans Guillaume Musso
commenter cet article

commentaires

...VERO... 14/05/2013 07:44

Bon ben j'en suis à la moitié ... donc affaire à suivre ...mais le premier mot que je dirai est "prenant" ..... A bientôt pour la suite. Gros bisous

Philippe D 10/05/2013 17:39

Je viens de terminer ce roman. Les pages ont défilé à toute vitesse tant je voulais connaitre la fin (et voir, par la même occasion, comme Musso s'en était sorti).
Je dois dire que j'ai plongé avec délectation dans l'univers irrationnel de Musso.
J'aime quand mon cerveau fourmille et se pose mille questions.
Une belle réussite, je trouve.
Bon weekend.

ANTONI 10/05/2013 22:51



Salut Philippe, comme la blogosphère est petite, je sais qu'on t'a offert le dernier Musso !!!


Bon, j'ai moins accroché à celui-ci. J'avais aimé le concept des flash-back dans Seras-tu là ?


Le coup du décalage annuel, j'ai moins adhéré. Mais comme Guillaume est un "copain", j'aime autant que son lectorat te rejoigne dans son avis !!! Bonne fin de soirée, l'ami.



Mélusine 10/05/2013 08:09

Contrairement à toi j'ai aimé les aller-retour entre présent et passé, et la famille temporelle. Cela donne un petit côté science-fiction intéressant.

ChristellePL 07/05/2013 16:12

Un bon moment de détente. J'ai, quant à moi, été contente de retrouver un peu la patte de "Et après", que j'avais réellement apprécié.
Ma critique complète se trouve ici : http://www.christelle-pigere-legrand.com/demain-guillaume-musso.php

ANTONI 08/05/2013 10:48



Bonjour Christelle, comme tu as pu le lire dans mon article, ce roman ne m'a pas convaincu. C'est un agréable moment de détente, sans plus.


J'ai ajouté un lien vers ton article dans le mien. Je suis même passé chez toi mais, ô surprise, je n'ai pas pu réagir à ton article ?!?


Par ailleurs, j'ai vu que tu avais publié, toi aussi ! Félicitations, ce n'est pas si simple. J'ai eu une première expérience de publication en 2008 mais pour connaître un succès bien plus
confidentiel que Skidamarink, de Musso !!!


Je n'ai pas encore rencontré Maxime Chattam mais ai remis mon second manuscrit à l'un de ses éminents confrères. J'attends malheureusement de ses nouvelles depuis novembre dernier. C'est long,
même s'il m'avait prévenu...!


Bonne journée et à bientôt...



Céline 30/03/2013 16:34

Il faut vraiment que je découvre cet auteur !