Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 13:10

Maison de vigne à l'abandon # Explore par thierry.courosse

L'un :
"Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'y a pas grand-chose d'intéressant à l'écran.

L'autre :
- Ca, c'est sûr, plutôt monotone.

L'un jeta l'oeil par l'ouverture :
- Il fait froid dehors !

- Heureusement qu'il y a eu un peu d'animation. La police qui est venue juste à côté, c'est dingue quand même !

- Mouais, on a tout vu et ils ne sont même pas venus aux renseignements.

- Bah, tu veux mon avis ? Ce n'est pas plus mal. Quand tu parles, c'est souvent source d'ennuis. Je n'ai pas envie d'avoir de problèmes avec les voisins, moi. Et puis, tu as vu comme ils sont jeunes, les nouveaux...

- Au fait, il va peut-être falloir que tu fasses quelque chose pour la fermeture...

- Oui, tu as raison, je vais regarder ça.

- Veux-tu boire quelque chose ?

- Ben, j'hésite. Je n'ai pas trop mangé ce soir... Quelque chose qui me réchauffera, alors !"


Et tandis que l'un servit du vin rouge à l'autre, ce dernier dégrippa la fermeture éclair de leur tente pour masquer la lumière intermittente de l'écran publicitaire qui leur faisait face.


Manifestation pour le Droit Au Logement par looking4poetry

************************************************************************

Avant-hier, un SDF est décédé dans les environs de Pont-l'Eveque. Je suis originaire de Normandie : c'est près comme c'est très loin de moi.

Que faire ? Il y a des structures mises en place mais certains SDF refusent de s'y rendre parce que c'est sale et qu'il y règne un climat d'insécurité permanent.

Et si l'on engageait du personnel supplémentaire pour sécuriser les lieux et les rendre plus attrayants ?

Dans les plus de trois millions de demandeurs d'emploi sur le marché, on pourrait peut-être trouver quelques volontaires !

Bien sûr, je suis très naïf et aveuglé par le confort de mon habitat, je perds le sens des réalités strictes et ignore les difficultés logistiques et conjoncturelles que cela implique...

Bon, bah, c'est réglé. Puisqu'il n'y a pas de solution, continuons de compter les morts en nous réjouissant que d'année en d'année, ce nombre diminue !

Partager cet article

Repost 0
Published by ANTONI - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

Sandy 17/01/2010 12:18


je me suis faite bluffée par ton texte. Au delà de ça, c'est toujours l'indifférence qui prime pour le sort des plus démunis... même lorsqu'il y a des structures de prise en charge. Ce n'est pas
assez... déjà 336 morts dans la rue...

A+


ANTONI 18/01/2010 20:51


Salut Sandy. Merci pour ton passage. Mon discours peut paraître un peu démago mais je persiste à penser que c'est au pouvoir en place de faire bouger les choses de manière plus qu'active...


la tortue qui brode 14/01/2010 21:24


Je suis d'accord avec vous, mais parfois la frontière entre notre confort et leur inconfort est parfois très fragile. N'importe quoi peux nous arriver et nous pourrions nous retrouver dans le même
cas qu'eux. Mais effectivement avant que cela n'arrive nous pouvons les aider même à petite dose.


ANTONI 15/01/2010 14:09


Oui, même si toutes nos petites doses ne remplaceront pas les décisions prises par les pouvoirs politiques... Merci de ton passage.
A bientôt.
Bon week-end.


Marie 13/01/2010 09:36


C'est notre indifférence qui tue les sans-abris. C'est chacun pour sa pomme, on se fiche des autres.
Bien sûr qu'il y aurait plein de choses à faire pour améliorer les choses ! Déjà mieux répartir les richesses pour qu'il y ait moins de gus à la rue, et ensuite donner plus de moyens aux
associations de bénévoles qui peuvent aider à rendre plus salubres ces structures...
Mais il n'y a ni volonté politique, ni envie au niveau de la population d'ailleurs...


ANTONI 13/01/2010 10:31


Tout est dit ! Je ne sais quelle importance quelconque peut revêtir nos discrètes interventions ? Elles sont probablement proches du zéro absolu car hommes et femmes qui sont sur le terrain au
quotidien se languissent de l'immobilisme des pouvoirs politiques. Je suis naïf, pour autant, aussi paradoxal que cela puisse paraître, je ne suis pas dupe !
Bonne journée et à bientôt.


Lee Rony 12/01/2010 19:08


Comme si, quelque part, la mortalité sociale remplaçait l'infantile... je regrette parfois d'avoir perdu ma naïveté !

Bonne soirée à toi, et à tous, ça ne me coûte rien de l'écrire ni même de l'espérer.


écureuil bleu 11/01/2010 23:11


Bonsoir Antoni et merci pour ta visite. Bel article pour alerter les pouvoirs publics et contribuer au buzz...
Je vois que tu lis Boris Vian, un de mes écrivaisn préférés.
Bonne soirée,
Brigitte


ANTONI 12/01/2010 12:42


Je le découvre, en vérité.
Un de mes collègues m'a rapporté qu'il a vécu dans le Nord-Cotentin, près de mon actuel lieu de travail. Il y a une description de villa dans l'un de ses romans qui s'apparente à une villa bien
connue des promeneurs du coin, dont la famille Vian est toujours propriétaire à ce jour. Je lui redemanderai le titre du roman en question pour me faire ma propre idée.
Je ferai très prochainement un article sur ma lecture. On se retrouvera peut-être au détour de tes impressions.
Bonne journée.
Amicalement,