Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 21:13

 

Challenge anglais

 

4ème de couv' :

Jane Eyre est pauvre, orpheline, pas très jolie. Pourtant, grâce à sa seule force de caractère, et sans faillir à ses principes, elle parviendra à faire sa place dans la société rigide de l'Angleterre victorienne et à trouver l'amour... Une héroïne qui surmonte les épreuves sans perdre foi en son avenir, une intrigue où se succèdent mystères et coups de théâtre, une passion amoureuse qui défie tous les obstacles : le plaisir de lire Jane Eyre est toujours aussi vif. Comme elle, on veut croire que rien n'est écrit d'avance et que la vie réserve des bonheurs imprévus.

 

 


Mon avis :

123 pages. Roman publié en 1847.

Je ne connaissais pas du tout ce roman. Autant vous dire que j'ignorais encore plus sa taille, d'où ma terrible déception lorsque j'ai compris qu'il s'agissait ici d'un condensé de l'édition originale. Pour tout vous dire, j'ai la nette impression de m'être contenté de lire un gros résumé de l'oeuvre de Charlotte Brontë. Je vais néanmoins le recenser comme une lecture supplémentaire dans le cadre du challenge dans la mesure où ce livre fait plus de 80 pages (le minimum requis pour figurer à l'honneur dans le challenge).

Jane Eyre relate donc l'histoire d'une jeune femme au physique plutôt disgracieux qui a passé son enfance dans plusieurs pensionnats pour y recevoir une éducation stricte. Orpheline, elle avait été recueillie par son oncle, avant d'être progressivement rejetée par la femme de ce dernier et brimé par ses serviteurs. L'arrivée de Jane à Lowood, un établissement où elle fut considérée comme tout autre enfant, va marquer un tournant dans sa vie. Elle prend goût à l'instruction et, au fil des années, va se muer en brillante étudiante. Après quelque huit années passées à Lowood dont les deux dernières en qualité d'enseignante, elle quitte l'établissement au départ de sa directrice et rejoint la propriété de Thornfield-Hall, pour devenir la préceptrice d'Adèle, la nièce du ténébreux monsieur Rochester.

La relation entre employeur-employé semble lointaine dans un premier temps... Si celle-ci va évoluer, la mutation ne se fera pas sans heurt. Mais quel terrible secret monsieur Rochester protège-t-il farouchement ?

Difficile pour moi de développer davantage, le nombre de pages lues me limitant nécessairement dans mon argumentation.

 

Je vous laisse découvrir la bande-annonce de l'adaptation cinématographique de cette oeuvre majeure de la littérature britannique, avec Charlotte Gainsbourg dans le rôle-titre. Il vous suffit, pour ce faire, de cliquer sur l'affiche du film :

 

 

Alors, vous allez me dire : mais qu'en ont donc pensé les lecteurs qui ont parcouru le livre dans son intégralité ?

Bah, je vous en prie, allez relever par vous-même leur impression : Bénédicte (lu dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE), Bianca (également lu dans le cadre du challenge), Claire (également lu dans le cadre du challenge), L'addicte Platine-Girl (également lu dans le cadre du challenge), Lilasviolet (également lu dans le cadre du challenge), Val (ah bah tiens, Val l'a également lu dans le cadre du challenge !!!), 

 

Ma note : eh bien, j'en attribuerai une le jour où je lirai l'intégralité de l'oeuvre originale !!!

 

Ce roman, lu dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE, est le 31ème roman lu depuis le début de l'année.

      

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anne 28/11/2013 22:18

Moi aussi j'aimerais le lire (en intégralité, bien sûr !) Je comprends ta déception.

ANTONI 28/11/2013 22:34



Je le lirai dans quelques mois, une fois que j'aurai oublié en partie l'intrigue !!! 


Bonne fin de soirée, Anne.



Sharon 28/11/2013 21:33

J'adore ce roman, lu, relu et re-relu !

ANTONI 28/11/2013 21:44



Il faudra donc que je le lise dans son intégralité. Ce fut tellement rapide que je l'ai lu pendant mon trajet ferroviaire entre Paris et Cherbourg. Très, très déçu, tu imagines bien ? Cela
m'apprendra de dénicher un classique dans un vide-grenier avec une édition enfantine, dirons-nous ! Bref... 


Bonne soirée, Sharon.