Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 20:42

 

 

4ème de couv' :

Abandonnés au fond de la forêt ou de hangars vétustes, des cadavres comme on n'en a jamais vu, mutilés de façon rituelle, porteurs de messages cabalistiques semblables à ceux que laissait derrière lui le Bourreau de Portland, avant qu'une balle dans la tête ne vienne à bout de sa carrière... Le tueur serait-il revenu d'outre-tombe ? S'agit-il d'une secte particulière qui prélève toujours les mêmes morceaux du corps de ses victimes pour d'étranges cérémonies ? Des bibliothèques ésotériques aux égouts de la ville, l'inspecteur Brolin et une jeune étudiante en psychologie plongent dans une enquête infernale, tandis que la police scientifique et la médecine légale se perdent en conjectures. Et peu à peu, des brumes mystérieuses de la Willamette River va surgir un secret effroyable que nos deux limiers devront affronter au péril de leur âme.

 

Mon avis :

515 pages. Roman publié en 2002.

C'est la première fois que j'ouvre un livre signé Maxime Chattam, auteur jeune et brillant à l'oeuvre angoissante et prolifique. Récemment, j'ai vu qu'il se livrerait à une séance de dédicaces à la FNAC Saint-Lazare (à Paris, donc !) le 20 juin prochain. Je ne sais encore si je pourrai m'y rendre mais, dans le doute, je me suis dit que ce serait dommage de le rencontrer furtivement sans même avoir lu l'un de ses livres. Comme je ne suis pas un garçon très original, j'ai commencé par son premier roman. J'en profiterai ici pour remercier mon ami Milo qui me l'a gentiment prêté.

 

Un mot pour résumer mon impression de lecture : excellent.

 

Mais franchement inquiétant. L'auteur ne soutient pas autre chose lorsque l'on parcourt ses remerciements : "Ce roman n'est dédié à personne, une histoire aussi noire ne saurait l'être."

Nous voici donc propulsés dans la ville de Portland, Oregon, dans laquelle sévit un tueur en série, surnommé Le Bourreau de Portland. Les corps sans vie de jeunes femmes sont retrouvés dans des lieux ne présentant aucun lien entre eux. Mais la similitude des mutilations intrigue. En effet, chaque victime est amputée de certains membres et ont leur front totalement mutilé. L'enquête prouvera rapidement que le tueur versait de l'acide sur le crâne de ces pauvres femmes. L'inspecteur Joshua Brolin part alors sur les traces du tueur, découvre son repaire et l'abat froidement d'une balle dans la tête juste avant qu'il sectionne le bras de Juliette Lafayette, la dernière personne que Leland Beaumont aura kidnappée.

Un an passe.

Un an durant lequel Juliette tente de se reconstruire, auprès de sa famille et de Camelia, sa colocataire. A l'occasion, elle se confie à Joshua, l'inspecteur qui lui a sauvé la vie et, même si elle s'en défend encore à ce moment-là, qui pourrait lui ravir son coeur... En tenant compte de ces affreuses circonstances, la vie semble reprendre ses droits, sauf qu'une nouvelle victime est découverte, sacrifiée selon les mêmes rites que pratiquait Leland Beaumont...

 

Le temps des questions : Qui est le tueur ? Fan ou pâle imitateur de Leland Beaumont ? Que penser des limites de la science quand l'ADN prélevé sur la nouvelle scène de crime incrimine Leland Beaumont ??? Juliette est-elle à nouveau exposée ? Milton Beaumont, le père du Bourreau de Portland, prétendu simple d'esprit, l'est-il réellement ? Qui incarne l'âme du mal, si ce n'est Leland Beaumont lui-même ?

 

Vous ne trouverez de réponses à ces angoissantes questions qu'en osant lire sans retenue ce brillant roman.

 

L'âme du mal est le premier opus de la trilogie du mal, comprenant également In tenebris et Maléfices. 

 

 

Bon, bah Milo, tu sais ce qu'il te reste à faire ???? Ne sois pas pressé, je laisse toujours passer un peu de temps entre deux lectures d'une même saga !!!!

 

 

Ma note : 5 / 5. 

 

Ce roman est le 16ème livre lu depuis le début de l'année.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Birchmeier backpack sprayer 16/10/2014 15:07

Most people now a days are selfish or either have selfish motives. This happens mostly at work places. The reasons are obvious as there are too many people who are qualified for each jobs. So completion does happened everywhere.

Véronique D 18/06/2013 06:42

Merci pour ton partage! J'en ai lu qq uns, mais pas celui-ci... Bonne journée!

ANTONI 18/06/2013 21:42



J'ai bien aimé ce livre. Dur, parfois glauque mais il faut avouer que Maxime Chattam domine son sujet. Je lirai prochainement In tenebris, la suite. Bonne soirée et à bientôt, l'amie...



Sharon 17/06/2013 22:45

Les romans de Maxime Chattham sont les seuls capables de me faire faire des cauchemars - avec certains titres de Maud Tabachnik.

ANTONI 17/06/2013 23:04



Ca ne m'étonne pas car il va parfois loin dans ses descriptions macabres. J'ai parfois pensé au Silence des agneaux, c'est dire !!! En revanchen, j'aime bien son style, si bien que je pense
compléter mes lectures de la trilogie du mal...


Bonne fin de soirée, Sharon. Mes amitiés à Nunzi...