Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 06:00

Challenge anglais

 

4ème de couv' :

Cette nouvelle conte l'histoire d'un notaire, Gabriel John Utterson, qui enquête sur le lien étrange entre Edward Hyde et le doctur Henry Jekyll.

Le Docteur Jekyll, un philanthrope obsédé par sa double personnalité, met au point une drogue pour séparer son bon côté de son mauvais. C'est ce dernier qui, nuit après nuit, prendra finalement le dessus et le transformera en monstrueux Monsieur Hyde.

 

 

Mon avis :

116 pages. Nouvelle publiée en 1886.

Ce livre est le second lu du même auteur, après l'île au trésor. Il n'y a aucun lien entre les deux. En revanche, je n'ai pas manqué de me laisser aller à un certain rapprochement avec l'homme invisible, de H.G Wells. En effet, plus que le côté fantastique qui irradie l'intrigue, nous avons affaire à deux hommes qui, au prix de la recherche d'avancées scientifiques et mûs par la curiosité intellectuelle, n'ont pas hésité à mutiler leur propre corps.

L'histoire, tout le monde la connait. Et, au-delà du dédoublement de la personnalité, j'avais envie de mettre en avant la souffrance d'un homme victime... de lui-même !

 

L'infiniment bon docteur Jekyll, l'affreux mister Hyde. Quand le docteur officie et exerce pour son prochain, mister Hyde ravage tout ce qu'il a entrepris. Le malheur de Jekyll réside dans le fait qu'il ne contrôle plus les transformations de son corps. S'il s'endort comme un gentleman, bien plus souvent il se lève comme le dernier des malappris.

Dès lors, il n'a de cesse, pour rattraper le mal de Hyde, de prodiguer le bien autour de lui.

Vous vous en doutez : le dénouement nous offre une libération. De quel ordre ? Ne comptez pas sur moi pour vous le révéler !!!!!!! Il vous faudra lire ou relire ce classique de la littérature anglaise fantastique.

 

Pour ma part, j'ai vraiment aimé ce livre même si le récit, court, aurait mérité de bénéficier de plus d'ouvertures, plus d'anecdotes... Toutefois _ car je me dois d'être objectif _ l'histoire originale était plus longue. Elle a été modifiée par la suite par Stevenson qui la jugeait bien trop terrifiante à son goût.

 

Passages du roman :

"(...) Si l'on pouvait seulement, me dis-je, loger chacun d'eux dans une identité distincte, la vie serait débarrassée de tout ce qui en elle est insupportable ; l'homme inique pourrait aller son chemin, délivré des aspirations et des remords de son jumeau plus honnête ; et le juste pourrait gravir résolument et en toute sécurité le sentier de la vertu, accomplissant les bonnes actions dans lesquelles il met son bonheur, désormais à l'abri de la honte et du repentir provoqués par cette nature malfaisante qui lui est étrangère."

 

"(...) Tout comme le bien illuminait le visage de l'un, le mal était gravé ouvertement et manifestement sur la figure de l'autre."

 

Ces deux courts passages sont, à mon sens, troublants lorsque l'on sait que l'on évoque ici une seule et même personne. 

 

L'Étrange cas du docteur Jekyll et M. Hyde, Robert Louis Stevenson

 

J'ajoute cette couverture trouvée sur le net qui illustre parfaitement, selon moi, les travaux du docteur Jekyll et les souffrances qui vont en découler.

 

Il y a eu de nombreuses adaptations cinématographiques de cette nouvelle. Je relèverai ici l'interprétation de Spencer Tracy dans un film sorti en 1941. Je n'ai malheureusement pas de bande-annonce à vous proposer. Snif !

 

Allez vite voir ce qu'en a pensé Czar et Marionnette. 

 

Ma note : 4 / 5.

 

Ce livre, le deuxième lu dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE, est le 5ème lu depuis le début de l'année.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Czar 21/07/2011 21:15


Je n'ai pas eu ton enthousiasme, mais je dois dire, -et ta critique nous les rappelle- que les schémas manichéens sont dans mes favoris...Pardon je viens de finir du Shakespeare aussi! J'aime le
blanc et le noir, l'hiver et l'été...et ta critique, même si elle n'a qu'une seule tonalité! Très joli verbe que voilà. Merci de ton passage sur mon modeste billet.


ag86 29/03/2011 22:36


Un cas très intéressant pour les médecins de l'âme ! Il pose la question de l'unité supposée du psychisme humain, de la conscience.
La seconde couverture est très représentative du sujet.
Amitiés et bonne nuit. Alain


Morgouille 24/03/2011 22:50


Je l'ai lu il y a peu, dommage que je n'étais pas encore inscrite à ton challenge à ce moment-là ! :)
J'ai toujours été intriguée par ces deux personnages en un et par la référence énorme que Stevenson a créé... Depuis que je l'ai lue, cette histoire me fascine encore plus. J'avoue que j'ai trop ça
court aussi, mais quel dénouement... Waouw !


ANTONI 27/03/2011 10:27



Tu as absolument raison, Morgouille. Je m'attendais vraiment à une histoire plus longue. Bon dimanche et à bientôt.



Laeti (histoires-de-livres) 17/03/2011 17:57


A force d'entendre toujours parler du Docteur Jekyll et Mr Hyde, il faut vraiment que je le lise. :)
Bonne soirée


ANTONI 18/03/2011 18:07



Salut Laeti, il est très rapide à lire et c'est un classique parmi les classiques !!! Bon week-end.



latite06 17/03/2011 10:04


Je l'ai lu il y a quelques années, et j'ai tellement aimé que je me souviens avoir écrit une petite histoire qui reprenait exactement le même schéma (à ma charge, j'avais seulement 17 ans).
Ca me donne envie de le relire, tiens !

Bonne journée :-)