Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 20:30

 

 

Le Tour du Monde en 80 Jours.gif

 

 

4ème de couv' :

En 1872, un riche gentleman londonien, Phileas Fogg, parie vingt mille livres qu'il fera le tour du monde en quatre-vingts jours. Accompagné de son valet de chambre, le dévoué Passepartout, il quitte Londres pour une formidable course contre la montre. Et au prix de mille aventures, il va s'employer à gagner ce pari.

 

Mon avis :

279 pages. Roman publié en 1876.

Ah, Le tour du monde en 80 jours. Cela m'évoque tant de souvenirs : ma jeunesse, le fameux dessin animé, l'aventure...

 

Hachijunichikan Sekai Isshû - Main title - Tour du Monde en 80 Jours (le) - Générique

 

Et puis, j'ai grandi. C'est donc avec un plaisir non feint que j'ai replongé allègrement dans cette histoire, me délectant de l'épopée de cet illuminé d'Anglais, persuadé qu'il était, à son époque, de pouvoir accomplir une rotation complète de la Terre et ce, en moins de 80 jours.

J'ai retrouvé Phileas Fogg, redécouvert son flegme (parfois caricatural), son sens de l'à-propos ; je me suis amusé avec Passe-Partout, serviteur Français espiègle, débrouillard et n'hésitant pas à montrer les poings lors de situations conflictuelles ; j'ai subi comme tous les lecteurs la défiance du détective Fix à l'encontre du gentleman Fogg. En revanche, je n'avais aucun souvenir de Mrs Aouda, cette jeune et belle Indienne sauvée de ses pairs par le riche Anglais.

Bien sûr, j'ai vibré et retenu mon souffle à chaque fois que ce quatuor rencontrait une difficulté qui contrecarrait leur avancée. Et c'est avec ravissement que j'apprenais de quelle manière ils parvenaient à contourner l'obstacle.

 

  

 

Londres - Suez - Bombay - Calcutta - Hong-Kong - Yokohama - San Francisco - New-York - Londres : voici donc le parcours de nos aventuriers. Et s'il était initialement prévu qu'ils rallient les différentes étapes par le rail et la mer, notre quatuor dut pourtant utiliser d'autres moyens de transport, tels que l'éléphant ou un traîneau à voiles (!), par exemple. 

 

Mais, si la magie n'opère plus (j'ai grandi, je l'ai déjà dit !!!), le charme demeure. Et il n'y a qu'à relire la fin (que tout le monde connait), pour s'en persuader.

Nous n'avons pas forcément l'habitude de nous enorgueillir de la nationalité d'un individu, de nous gargariser à coups de patriotisme exacerbé. Pour ma part, je n'ai pas honte de chanter ma fierté de partager la même nationalité que ce grand monsieur qu'est Jules Verne.

Ses écrits, comme ses théories, étaient tellement novateurs pour l'époque qu'aujourd'hui encore, ses histoires font de lui un messager intemporel.

 

Je vais relire d'autres "Jules Verne" _ j'ai déjà envie de suivre le professeur Arronax et Ned Land dans leurs pérégrinations ! _ et si l'un d'entre vous est tenté de lancer un challenge JULES VERNE, je m'y inscrirai volontiers. Néanmoins, à tous ceux qui ont des étoiles au centre de leurs pupilles lorsque l'on évoque Le tour du monde en 80 jours, à tous ceux-là, je leur déconseillerai une nouvelle lecture.

En effet, je me suis parfois ennuyé en lisant des passages qui ne faisaient pas avancer l'intrigue, à mon sens. Evidemment, cela reste un TRES grand classique français : cet avis _ qui ne s'auto-détruira pas dans cinq secondes, vous pouvez poursuivre la lecture de cet article tranquillement ! _ est donc strictement personnel.

 

Vous trouverez ci-dessous un extrait de l'adaptation cinématographique de 1956, avec David Niven (ah, le Cerveau !) et Shirley MacLaine dans les rôles principaux.

 

 

 

 

Bon, il y a eu d'autres interprétations mais elles n'ont, à mon humble avis, pas le rendu de cette version.

 

Ma note : 3.5 / 5

 

 

Venez découvrir les avis d'autres lecteurs sur leurs blogs :Sharon, Regard d'enfant, Au fil des pages.

 

 

Ce livre est le troisième lu depuis le début de l'année.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fran6h 08/03/2011 21:10


Je garde un excellent souvenir de cette lecture, qui remonte à quelques années maintenant. Quelle aventure palpitante !


Bénédicte 01/03/2011 22:38


je viens de m'inscrire à un challenge Jules Verne. Il est organisé par Isil et m'a donné envie de rouvrir tous ces volumes


ANTONI 02/03/2011 10:38



Salut Bénédicte, tu m'intéresses là. Je vais aller voir ça très prochainement...



JeeretGab 27/02/2011 10:29


J'ai bien aimé ce livre que j'ai lu au collège.
Et moi aussi ce livre me rappelle des souvenirs d'enfance avec le dessin animé et le générique.
Ah quel pari de fous, mais on y arrivera !


ag86 15/02/2011 14:57


Salut Antoni,
Dans mon dernier article, la réponse à ton tag. Pour le retard, j'ai honte, mais que veux-tu, quand on a été luma dans une vie antérieure ...!
Toutes mes amitiés. Alain


ANTONI 24/02/2011 09:58



Salut Alain, je profite d'une courte fenêtre et d'un poste internet (!) pour passer rapidement sur OB. Dans une dizaine de jours, ce sera plus facile : je passerai donc voir cela de plus près.


A très vite. Mes amitiés à Yveline. Bonne journée.



ag86 10/02/2011 11:38


Un grand écrivain et un visionnaire que j'admire et qui m'a fait vivre par ses livres de merveilleux moments, que ce soit sous les mers, dans l'espace ou tout autour du monde ... J'avais même
construit, enfant, un petit Nautilus ...Merci Antoni pour ce bel article. Mes amitiés. Alain


ANTONI 10/02/2011 12:09



Merci Alain de ton passage ici. Je ne peux malheureusement pas en dire autant. Je n'ai pas beaucoup de temps pour moi en ce moment. Je tâcherai de me rattraper prochainement.


Bravo pour le Nautilus : une âme d'artiste dès le plus jeune âge. Mes amitiés à vous deux. A bientôt.