Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 16:00

 

Les fourmis

 

 

 

4ème de couv' :

Le temps que vous lisiez ces lignes, sept cent millions de fourmis seront nées sur la planète. Sept cent millions d'individus dans une communauté estimée à un milliard de milliards, et qui a ses villes, sa hiérarchie, ses colonies, son langage, sa production industrielle, ses esclaves, ses mercenaires... Ses armes aussi. Terriblement destructrices.

Lorsqu'il entre dans la cave de la maison léguée par un vieil oncle entomologiste, Jonathan Wells est loin de se douter qu'il va à leur rencontre.

A sa suite, nous allons découvrir le monde fabuleusement riche, monstrueux et fascinant de ces "infra-terrestres", au fil d'un thriller unique en son genre, où le suspense et l'horreur reposent à chaque page sur les données scientifiques les plus rigoureuses.

Voici pour la première fois un roman dont les héros sont des... fourmis !

 

Mon avis :

337 pages. Roman publié en 1991.

Je ne sais pas si c'est l'effet des vacances mais j'ai mis trois semaines à lire ce livre. L'intrigue est menée de manière surprenante car l'on valse d'un monde à l'autre, en l'occurrence, le monde terrestre et le monde "infra-terrestre". Il n'y a jamais de transition si bien que cela peut parfois être déroutant. Si vous me permettez cette petite alchimie des mots, je serais tenté de dire que "Les fourmis" se rapprochent de ce que je qualifierais de documentaire "an-huma-lier".

 

Bernard Werber nous parle des travaux gigantesques sur des sujets d'une taille microscopique (!) d'un certain Edmond Wells, un entomologiste de renom. En vérité, il s'agit bien de Bernard Werber, lequel s'est fait une spécialité de l'univers des fourmis. Nous apprenons plein de choses dans ce livre détaillé et minutieux. D'ailleurs, ce roman a ce grand mérite de nous permettre d'appréhender notre relation aux fourmis, et plus généralement à l'infiniment petit, autrement.

L'auteur réussit le tour de force de rendre cet univers accessible au lecteur, au prix d'une immersion totale dans un des mondes qui évoluent sous nos pieds.

 

  

Néanmoins, pour être tout à fait honnête avec vous, si je loue et voue même une admiration au travail de documentation qu'a effectué l'auteur, je ne l'ai pas toujours suivi dans son intrigue. Je crois qu'il ne faut pas se tromper de cible. L'écrivain a plusieurs possibilités devant sa feuille blanche :

- soit il part pour une fiction (ce qu'il a fait !)

- soit il part pour une étude comportementale à grand renfort de science (ce qu'il a fait aussi !).

A présent, lorsque l'on utilise ces ingrédients, il me parait incongru de les mêler pour donner une fin proche de la science-fiction. S'il avait démarré cette aventure en optant pour un récit SF, je me serais dit : c'est sa vision. Là, j'ai l'impression qu'il s'est un peu perdu. Comme d'habitude, cela n'est qu'un avis personnel, celui d'un homme non avisé.

 

Cette fin constituera mon petit bémol.

 

En revanche, j'ai apprécié l'énigme que nous propose Werber durant toute son histoire. C'est ici que je dois faire amende honorable. C'est bien beau de critiquer mais il faut savoir faire preuve d'objectivité et d'honnêteté. Je me suis montré arrogant et suffisant en pensant avoir résolu cette énigme à la première lecture. Résultat : je n'ai pas vu ce qui était visible.

 

Pour celles et ceux qui n'ont pas lu ce livre, je vous délivre ci-après l'intitulé de l'énigme :

"Comment faire quatre triangles équilatéraux avec six allumettes ?"

Alors, un conseil : ne commettez pas la même erreur que moi. Prenez ces six allumettes et testez-vous. Vous verrez, vous serez surpris.

Pour ceux qui ne trouveraient pas, deux solutions : lisez le livre ou... demandez-moi !!!

 

3209267033_c2f5acd7a3.jpg

 

 Le site officiel de Bernard Werber, c'est ICI.

Découvrez l'avis de Lelanie sur cette lecture.

 

Ma note : 3 / 5.

 

Ce livre est le vingt-sixième lu depuis le début de l'année.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Liyah 19/09/2010 10:36


J'ai la trilogie dans ma PAL depuis quelques temps, mais j'arrive pas à m'y mettre ! J'ai quelques aprioris sur cet auteur !


ANTONI 20/09/2010 11:10



... que je comprends car on m'a déconseillé la trilogie. N'ayant pas accroché plus que cela le premier, cela ne me donne pas très envie, malheureusement !



Marie 10/09/2010 15:15


J'avais bien apprécié ce roman, lu il y a quelques années.
Mon seul problème avec cet auteur, c'est que j'aime tous ses romans... et en même temps je les oublie très vite !!!


ANTONI 12/09/2010 13:17



C'est peut-être son problème ! Ses histoires ne sont pas si marquantes... même si je n'en ai lu qu'un !!!



philippe 02/09/2010 23:12


Merci pour ton commentaire sur mon blog! Je passe juste sur ton site et je tombe sur un article de Werber, qui fut un de mes auteur préféré! Je pense que tu as bien saisi son style, car tout au
long de beaucoup de ses livres, il utilise cette technique de mélanger la ficton avec des notions ou théorie de sciences qui fonctionne souvent très bien. Néanmoins il a son style, et n'en sort
pas. Il met sa créativité sur l'intrigue mais pas sur le style, cela sera ma seule critique sur son oeuvre jusqu'à présent.


ANTONI 03/09/2010 14:36



Disons que je n'ai pas tant accroché que cela ! Ce n'est pas une déception même s'il est vrai que je m'attendais à autre chose de sa part. J'en relirai peut-être un autre de lui plus tard mais
cela ne sera pas un des deux autres de sa trilogie sur les fourmis.


Bon week-end à toi.


Cordialement,



Veronique D 02/09/2010 14:43


C'est bizarre, mais Werber, j'ai du mal à le lire aussi bien qu'à l'écouter quand il passe dans des émissions à la radio...


ANTONI 02/09/2010 20:28



Cela ne me surprend pas outre-mesure. Pourtant, je ne l'ai jamais entendu...!


Je dirai que j'ai tenté. En lirai-je un autre ? Je ne sais pas encore. Peut-être plus tard....


Je vais revenir aux classiques et aux romans type king, coben ou chattam



Angie 02/09/2010 13:55


Hello!!

Il y a longtemps que je souhaitais découvrir Weber mais il est vrai que j'hésitais avec lequel commencer... Ayant entendu beaucoup d'avis mitigés, je ne sais plus trop... si je commencerais avec
les fourmis...
En tout cas, ce que je sais, c'est que le livre que tu lis actuellement est génial!! J'avais adoré!!

Bonne lecture.


ANTONI 02/09/2010 20:26



Je me suis également documenté sur Werber après cette lecture mi-figue mi-raisin. Hormis la trilogie fourmis, il a beaucoup écrit sur les anges et l'ésotérisme. Les avis sont partagés en effet.


Pour ce qui est du chef-d'oeuvre de Radiguet, je te signalerai la prochaine parution de mon article !!!


Bonne soirée et bonne lecture.


A bientôt.


Amicalement,