Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 16:30
 
    Challenge anglais
 
Mort sur le Nil :
 
4ème de couv' :
Ça n'est pas très joli de voler son fiancé à sa meilleure amie pour se marier avec lui. Et même si l'amie en question semble se résigner, la ravissante et riche Linnet Ridgeway a bien des raisons d'être inquiète... Surtout quand le hasard les rassemble, pour une croisière sur le Nil, avec d'inquiétants personnages, dans une lourde atmosphère de sensualité et de cupidité. Un petit revolver, un crime étrange, une énigme de plus à résoudre pour un passager pas comme les autres : Hercule Poirot.
 
 
 
Mon avis :
254 pages. Roman publié en 1937.
Mon Dieu ! Je me suis aperçu au fil des pages que je ne connaissais pas du tout cette histoire ?!? Incroyable ! Je ne visualisais finalement que des bribes de l'intrigue à travers l'interprétation de Sir Peter Ustinov dans le film éponyme. Et je dois vous avouer la grande fierté qui m'habite au moment de rédiger cet article. En effet, pour la toute première fois, je ne me suis pas fait avoir dans les grandes largeurs par cette brillante Agatha Christie : j'ai rapidement fait le lien entre les meurtres et son ou ses coupables (je n'en dis pas plus !) Toujours largué qu'il était, le Toni, au moment de lire les dénouements des romans policiers. Cette longue période de disette a donc pris fin ce jour. Quel soulagement !
Pour en revenir au plus important _ L'histoire ! _ c'est classique, efficace, déroutant : du Agatha Christie, en somme.
Des personnes venant d'horizons différents montent à bord d'un bateau pour faire une croisière sur le Nil. Rapidement, le lecteur va se rendre compte que des liens unissent quelques passagers, pire il y a des tensions sous-jacentes entre certains individus. Quand Linnet Ridgeway, épouse Doyle, est assassinée peu de temps après que son mari Simon ait été blessé par arme à feu par son ex-petite amie, les soupçons se portent très naturellement sur cette dernière. Hercule Poirot, en vacances et absolument pas en service, va, assisté du Colonel John Race, promener sa moustache et son oeil avisé sur le pont du bateau, bien déterminé à résoudre l'inextricable...
 
J'évoquais, en préambule de cet article, le film tiré de cette oeuvre. Je vous en propose un court extrait ci-après :
 
 
Outre Sir Peter Ustinov, on découvre dans la distribution :
- l'excellent David Niven (John Race), dont je suis fan absolu depuis son rôle "The brain", le cerveau avec Belmondo et Bourvil ;
- Mia Farrow, dans le rôle de Jacqueline de Bellefort, la femme volée de son mari ;
- Lois Chiles, dans le rôle de Linnet Doyle ;
- Le regretté Simon MacCorkindale (Manimal pour les fans des séries des années 80), dans le rôle de Simon Doyle ;
- La plus française des British, Jane Birkin, dans le rôle de Louise Bourget ;
- Angela Lansbury (la détective de la série Arabesque), dans le rôle de Salome Otterbourne.
Vous pensez encore ne pas devoir lire ce livre. Tentons de vous convaincre définitivement par le biais des avis d'autres lecteurs : Marilys, Miss Alfie, Oxymores.
   
 
Ma note : 4 / 5.
  ******************
 
La plume empoisonnée :
 
4ème de couv' :
Le notaire, le médecin, la femme du pasteur : tout le monde y passe, y compris Jerry, un jeune citadin venu achever sa convalescence après un grave accident. La calomnie fait son oeuvre, le doute s'insinue, même si les accusations portées par le « corbeau » semblent extravagantes.Mais lorsqu'une lettre particulièrement odieuse provoque le suicide de l'honorable Mrs Symmington, on est contraint de se dire que l'anonyme, pour mal renseigné qu'il fût, a dû cette fois-ci toucher juste.Alors la petite communauté villageoise de Lymstock entre en ébullition. Et il faudra l'intuition et la perspicacité inégalables de Miss Marple pour deviner le leurre disposé aux yeux de tous par un criminel des plus retors...
 
 
Mon avis :
221 pages. Roman publié en 1942.
L'oeuvre d'Agatha Christie est tellement vaste qu'il est compliqué d'avoir lu tous ces ouvrages. Pour moi, c'était le cas avec ce livre-ci.
L'histoire se veut simple, en l'occurrence, un paisible village anglais dont la tranquillité est mise à mal par un corbeau, bien décidé à livrer ses quatre vérités aux villageois par le biais de lettre anonymes particulièrement acerbes.
Jerry Barton, accidenté, se déplaçant difficilement se retire à Lymstock pendant sa convalescence et va rapidement recevoir une lettre. Intrigué, il décide d'enquêter...
 
Voilà pour le début de l'intrigue. Cette histoire ne m'a pas dérangé, c'était assez sympa à lire même si je regrette la trop grande galerie de personnages. On finit par s'y perdre, malheureusement. On avance pas à pas, au gré des découvertes ou intuitions de Jerry. Mais il y a beaucoup trop de suspects potentiels. L'enquête, officielle, menée par le commissaire Nash, oriente les policiers sur la piste d'une femme. En effet, tout, dans le comportement ou la façon de tourner les phrases des lettres, rappelle la sensibilité féminine (si tant est que l'on puisse parler de sensibilité !). Les faits prennent rapidement une tournure tragique : un suicide d'abord ; puis vint un meurtre de sang-froid, dans des circonstances horribles.
 
La 4ème de couv' indique la présence dans cet ouvrage de la célèbre Miss Marple. J'étais heureux de découvrir son nom car je n'avais jamais lu de livre dans lequel elle apparaissait. Seulement, son nom, je l'ai découvert à vingt pages de la fin, débarquant tel un cheveu sur la soupe. Miss Marple ou l'inspectrice des travaux finis. Je crois même que Jerry Barton aurait dû prendre contact avec Agatha Christie pour intenter un procès à la vieille célibataire pour plagiat d'enquête !!!!!!! Je plaisante mais c'est flagrant. On a l'impression qu'Agatha Christie ne voulait pas nous servir le dénouement sans la présence de son enquêtrice favorite ?!?
 
Passée cette petite déception, je dois tout de même admettre que je n'y ai vu que du feu. Je n'avais pas trouvé l'identité de l'assassin. Misère !!! Comme quoi, ça ne marche pas à tous les coups... Grrr !!!!
 
Ma note : 3 / 5.
 
Ces deux livres, lus dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE, sont les 1er et 2ème lus depuis le début de l'année.

Partager cet article

Repost 0
Published by ANTONI - dans Agatha Christie
commenter cet article

commentaires

http://mycrmsystem.com 30/09/2014 12:09

The Death on the Nile book was in fact the best novel I ever read. It's not good to steal her boyfriend to her best friend to marry him amend we Indians are totally against this. The story is more of a riddles who mangles to pass through different phases of life.

Entre Les Pages 10/03/2012 15:40

Oh Mort sur le Nil, avec Mia Farrow, je l'ai vu je ne sais combien de fois à la télé. J'aimais bien^^ Faudrait que je le revois! Il faut que je me mette à lire du A. Christie aussi! Mais je ne sais
pas trop par où commencer, évidemment! Je vais étudier la question.

Calliope 29/02/2012 18:38

Bonjour !
Je ne connaissais pas la plume empoisonnée, mais il faut dire que je suis tellement concentrée sur Hercule que j'en oublie son amie Marple ! Je m'attaquerais à ses enquêtes une fois celles du Belge
terminées (pas tout de suite donc!).
Pour en revenir à Mort sur le Nil, j'avais vu l'adaptation mais je n'en ai plus aucun souvenirs! C'est plutôt dommage ^^

Marilys 11/02/2012 22:00

Bonsoir,

Merci pour ta visite ! Ton article est beaucoup plus complet que le mien !
J'ai beaucoup lu Agatha Christie, surtout quand j'étais ado, lycéenne (ça commence à faire quelques années !!), et j'ai beaucoup apprécié ces romans.
J'ai aussi lu La plume empoisonnée, mais j'ai été très déçue de l'adaptation télé qui a été faite il y a deux ou trois ans (trop de changement par rapport à l'histoire initiale, même le coupable
avait été changé!).
L'autre grand classique d'Agatha Christie est "Le crime de l'Orient express", l'as-tu lu ?
Je reviendrai faire une visite de ton blog dès que j'aurai plus de temps, à bientôt donc !

ANTONI 29/02/2012 19:31



Salut Marilys, pardonne-moi pour cette réponse tardive, j'ai quelques commentaires de retard !!!


J'ai lu Le crime de l'Orient-Express ado et je pense le relire cette année dans le cadre du challenge que j'organise car je trouve ce roman excellent.


Merci de ton passage ici et à bientôt, j'espère.



Philisine Cave 08/02/2012 19:21

Voici mon first one pour l'année 2012 : La Reine des lectrices - Alan Bennett (Editions Denoël) et le lien :
http://jemelivre.blogspot.com/2012/02/la-reine-des-lectrices-alan-bennett.html
bonne soirée

ANTONI 29/02/2012 19:24



Salut Philisine, ta première lecture est prise en compte dans mon récap', à paraître ces prochains jours. Bonne soirée et à bientôt...