Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 21:30

 

 

4ème de couv' :

Un soir de février, Stewart, père et époux dévoué, sort d'une boîte d'Atlantic City en compagnie d'une ravissante strip-teaseuse. Personne ne les reverra. Dix-sept ans plus tard, l'inspecteur Broome chercher toujours à percer le mystère. Et des éléments pourraient bien relancer l'enquête : des photos anonymes, une nouvelle disparition, même lieu, mêmes circonstances.

Coïncidences ? Rituels macabres ? 

Et si Megan avait la réponse ? Car cette bonne mère de famille cache un passé sulfureux. Un passé qu'elle tente d'oublier depuis dix-sept ans...

Mensonges, vengeance, prostitution, meurtres et rédemption. Alors qu'un serial killer fait les after des clubs à la recherche d'une proie, des secrets soigneusement enterrés sortent des bois...

 

Mon avis :

368 pages. Roman publié en 2012.

Et voilà, c'est reparti : Antoni nous sert une nouvelle lecture signée Harlan Coben. J'essaie d'arrêter. Je vous assure que j'essaie. Mais je n'ai aucune volonté. Une fois qu'on le sait, on avance plus facilement.

Je vais donc évoquer ici le dernier opus de monsieur Coben. Car un peu à l'image d'Omar Sharif et les chevaux : vous le savez, Harlan Coben, c'est ma grande passion !

Après, pour faire profusion d'honnêteté, on ne le voit plus trop le père Omar, avec ou sans cheval. Donc, prends garde à toi, Harlan !!!   

Je plaisante naturellement. 

 

Vous allez finir par penser que je me répète mais, une fois de plus, ce roman contient les ingrédients classiques qui ont construit les succès d'Harlan Coben :

 

- un mystère surgissant du passé.

- des personnages charismatiques mais auxquels nous pouvons aisément nous identifier (sauf que dans Ne t'éloigne pas, il m'a fallu un petit temps d'adaptation car _ et je masque à peine mon embarras _ j'ai éprouvé quelques difficultés à ne pas en confondre un ou deux dans les premiers chapitres ).

- des fausses pistes (chaque personnage ou presque a droit d'être passé au crible de la suspicion).

- un soupçon d'humour.

- et un assassin dont on découvre l'identité que dans les ultimes pages (souvent énervant, ça !).

 

Après, on apprécie (ou pas !). Le phénomène va-t-il finir par lasser ? Seul l'avenir nous le dira. J'apprécie l'auteur et son style, c'est assez reposant. Il nous emmène facilement dans ses univers.

J'ai néanmoins un problème qui se veut grandissant au fil des opus parcourus : j'ai la fâcheuse tendance à rapidement oublier ses différentes intrigues. Ce qui me mène à la conclusion suivante : ces histoires ne sont pas ou plus suffisamment remarquables.

Certains, bien moins magnanimes que moi, considèrent qu'Harlan Coben vous fait passer un bon moment l'été sous le parasol. Je n'en suis pas là. Et heureusement.

 

Megan est une bonne mère de famille, partage sa vie avec un mari aimant mais qui méconnaît le passé trouble de son épouse, un temps où elle se faisait appeler Cassie dans son milieu : la nuit et les boîtes de strip-tease ! 

Elle semblait s'y épanouir, avait même une relation suivie avec Ray. Mais tout vola en éclats lorsqu'elle dut tourner le dos à son quotidien, bouleversée par la découverte d'un homme a priori mort dont la responsabilité parut incomber à... Ray !

Aujourd'hui nostalgique de cette époque, elle quitte sans la moindre hésitation mari et enfants quand elle s'aperçoit que Ray s'est fait agresser et que l'histoire se répète, dans des proportions inquiétantes : les autorités constatent la disparition d'une personne, laquelle n'est pas sans rappeler celle de Stewart Green, quelque dix-sept ans auparavant...

 

Le temps des questions : Qu'est-il arrivé à Stewart Green il y a dix-sept ans ? Est-il toujours en vie ? A partir de quels éléments inédits l'inspecteur Broome va-t-il conduire son enquête, au point mort depuis la disparition de Green ? Pour quelle raison Ray se terre-t-il dans le silence depuis lors ? Et pourquoi se rend-il, comme pour un pélerinage, toujours au même endroit chaque année au moment du Mardi Gras ? Qui sont les sinistres personnages qui ont intérêt à voir la situation s'enliser ? Le retour de Megan/Cassie dans ce cloaque est-il de nature à tout faire exploser ? Quelle sorte de vengeance l'assassin assouvit-il et quels sont ses exactes motivations ?

 

Vous ne le saurez qu'en lisant Ne t'éloigne pas.

 

Envie de savoir ce qu'en pensent d'autres lecteurs ? Je vous en prie, allez donc voir par ici : DenisLuna, NathalieTitou.

 

Pour les fans de l'auteur, je vous invite à cliquer sur le logo facebook ci-dessous, il vous transportera jusqu'à sa page officielle Facebook.

 

 

 

 

Il est grand temps pour moi de remercier _ et cela devient une habitude appréciable _ chaleureusement Laura pour l'envoi de ce livre.  

 

 

Ma note : 3 / 5.

 

Ce roman est le 11ème livre lu depuis le début de l'année.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ANTONI - dans Harlan Coben
commenter cet article

commentaires

MrsB 10/05/2013 07:10

J'avoue beaucoup aimé Harlan Coben.

ANTONI 10/05/2013 08:50



Personnellement, je lui passe, à l'instar d'un Lévy ou d'un Musso, beaucoup de choses car leurs éditeurs respectifs leur en demandent beaucoup. Ce qui me chagrine chez ces auteurs à succès, c'est
la cadence de publication. Cela nuit à l'originalité de leurs intrigues...



Sharon 09/05/2013 19:34

Je te prépare psychologiquement (pour les romans de Ken Bruen) : je n'ai que neuf liens en retard, et un qui paraîtra dans les jours à venir.
Quant à Nunzi... elle ne s'intéresse qu'aux livres qui parlent de chats, de chiens, ou d'ânes.

ANTONI 10/05/2013 08:56



No soucy. Si tu peux juste éviter de tous me les donner en même temps... Maintenant, si tu procèdes ainsi, je ne te maudirai pas jusqu'à la fin des temps pour autant, d'autres l'ont déjà fait.


C'est juste un tout petit peu plus compliqué pour moi car, quand le cas se produit, je ne valide le commentaire qu'une fois tous les liens ajoutés et, bien souvent, overblog plante en plein
milieu. Et hop ! Je recommmence depuis le début...  C'est le côté pénible de mes récap'. A part ça, tout va bien
!!!


Belle journée. A très vite...


 



Sharon 05/05/2013 18:16

Et bien, je suis désolée de te détromper, mais comme Ken Bruen est irlandais, je ne t'ai jamais proposé un seul de ces livres pour ton challenge (et Nunzi non plus).

ANTONI 05/05/2013 18:23



Ah boooon ???


Mais tu as le droit s'il est Irlandais ! J'accepte tous les auteurs britanniques.


Du coup, je ne sais plus qui m'en a proposé du Ken Bruen ?


Là, tu es juste en train de réaliser que tu pourrais avoir davantage de lectures encore !!! Tu peux me les proposer pour l'édition 2013 si tu veux (Mon Dieu, fais en sorte qu'elle ne le fasse
pas, je vais recevoir 50 liens d'un coup !!!! )


PS : Nunzi, tu aurais pu prévenir ta maîtresse pour le coup des auteurs britanniques. Ne nie pas, tu le savais !!!



aufildecespages 29/04/2013 15:31

En tant qu'accro, je peux dire que oui, parfois on mélange les intrigues, ou on les oublie tout simplement. Espérons que celui-ci sera différent !

Véronique D 29/04/2013 12:46

In extremis, une petite participation ce mois-ci, un polar entre Angleterre et Ecosse... Un homme de glace de Iain Banks, http://vdujardin.com/blog/un-homme-de-glace-de-iain-banks/

ANTONI 05/05/2013 16:31



Salut Véro, lecture prise en compte dans mon récap', chère Véro !!! Bonne fin de week-end...