Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 12:50

 

Challenge anglais

 

4ème de couv' :

Raison et sentiments sont joués par deux sueurs, Elinor et Marianne Dashwood. Elinor représente la raison, Marianne le sentiment. La raison a raison de l'imprudence du sentiment, que la trahison du beau et lâche Willoughby, dernier séducteur du XVIIIème siècle, rendra raisonnable à la fin. Mais que Marianne est belle quand elle tombe dans les collines, un jour de pluie et de vent.

 

 

Mon avis :

428 pages.

C'est la première fois que je tourne les pages d'un roman de Jane Austen. J'étais très excité. Aujourd'hui, je peux affirmer sans détour que mon excitation du moment est à la hauteur de la déception qui m'habite au moment d'écrire ces quelques lignes. Cette histoire ne m'a pas convaincue, ni intéressée, je dois dire...! Je ne suis pas assez fleur bleue, pour mon plus grand malheur.

Comme l'explique la quatrième de couverture, le titre du roman est illustré par les deux personnages féminins que sont Elinor et Marianne Dashwood.  J'ai apprécié la fougue de Marianne même si, en définitive, le caractère posé d'Elinor (donc la raison !) est davantage un exemple à suivre, à mon sens.

Nous sommes en pleine aristocratie anglaise du XIXème siècle, ce qui peut expliquer ici le langage très policé employé.

Le style d'écriture est très fluide, ce qui permet, malgré tout, une lecture assez rapide. L'inconvénient, c'est que des passages entiers du livre ne m'ont pas plus interpelé que ça tant mon esprit a eu, tout à loisir, l'opportunité de vagabonder. Vous êtes tranquillement en train de lire depuis soixante pages en vous demandant ce qu'il y a à la télé ce soir quand, tout à coup, surgit un nouveau personnage (un peu trop peut-être à mon goût ?!?). Vous arrêtez tout et vous dîtes : qui c'est déjà, celui-là ?


Autre inconvénient qui m'a confiné dans un ennui désespérant : il y avait autant de probabilités d'assister à un coup de théâtre dans ce livre que de voir des effets spéciaux dans un épisode de Derrick.

Je sais et vous avez probablement raison : les fans inconditionnels de Jane Austen ne me pardonneront pas cette piteuse comparaison mais c'est malheureusement ce que j'ai (un peu) ressenti lors de ces 428 pages.


Pour coller un peu plus au texte et à son intrigue, j'ai aimé un personnage en particulier : Willoughby. Il était différent des autres et j'espérais qu'il remue un peu tout son monde. Malheureusement, pour un choix que je ne commenterai pas outre-mesure ici (pour ménager le suspense !!!!!!!!!!!!!!!!!!!), il disparaît précipitamment pour Londres.

 

Il y a, au terme de cette lecture, une moralité qui se dégage. Et elle est bien amenée par l'auteur, c'est ce que je retiendrai de ce roman, avec un penchant avéré pour l'ironie, ce qui passe pour une performance à l'époque de l'écriture de Raison et Sentiments. Dépeindre ainsi la société dans laquelle on évolue quand on sait que Jane Austen a écrit ce livre à vingt-cinq ans, c'est une petite prouesse qu'il fallait tout de même relever.

Pour ce qui est d'un éventuel happy end, c'est également difficile pour moi de développer cet argument sans vous le révéler (!). De cette façon, j'espère avoir piqué la curiosité de celles et ceux qui ne l'auraient pas encore lu. Pour autant, je ne recommande pas Raison et Sentiments car j'ai bien peur de l'avoir rapidement oublié. C'est sincèrement dommage car j'attendais beaucoup de cette auteure.


Mais attention, je ne lui tourne pas le dos définitivement. J'ai pour habitude de persévérer. Ayant en ma possession l'ouvrage qui sert d'illustration à cet article, je lirai prochainement Persuasion et reviendrai, par conséquent, vers vous, armé de bien meilleures intentions (?!?). Comme vous me le précisez parfois, sans doute n'étais-je tout simplement pas dans les meilleures dispositions pour lire ce livre. Ce n'était peut-être pas le bon moment...

 

Nul ne pourra affirmer qu'un roman est bon à partir du moment où il fait l'objet d'une adaptation cinématographique. Toujours est-il que cette adaptation existe et que je vous livre un court extrait à travers la bande-annonce qui suit :

 

 

 

 

 

 

Bon, d'accord, c'est une bande-annonce en VO, mais n'est-on pas dans le  challenge GOD SAVE THE LIVRE ???

Ce film est sorti en 1996 en France avec, entre autres,  Kate Winslet (Marianne Dashwood), Emma Thompson (Elinor Dashwood) et Hugh Grant (Willoughby). Est-ce que ce film, que je n'ai pas vu, me réconciliera avec l'histoire ?

   

 Malgré tout, tout le monde ne pense pas comme moi, et c'est heureux. Aussi, retrouvez d'autres avis (partagés) de lecteurs ici : Cynthia, EmiLie, Evy, Frankie (lu dans le cadre du challenge), HantaKincaid, La plume et la page (lu dans le cadre du challenge), LunaMélusine, Missycornish, NanaNeph, Nymeria, Prune (lu dans le cadre du challenge), Reveline (ancienne brillante participante du challenge !), Sofynet (lu dans le cadre du challenge), Soukee, Stemilou.

 

Si, avec tout ça, vous n'arrivez pas à vous faire un point de vue définitif, je démissionne !!!!!!

 

Ma note : 2.5 / 5.

 

 

 

Ce livre, lu dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE, organisé par my apple, est le 23ème roman lu depuis le début de l'année.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by ANTONI - dans Jane Austen
commenter cet article

commentaires

missycornish 24/03/2012 14:47

Tiens c'est drôle que tu parles de Ken Follett, j'ai lu la moitié des Piliers de la terre et je me suis fait ch... suer on va dire. Tout le monde m'en a dit du bien et je n'ai pas accroché.

Missycornish 24/03/2012 12:13

Ah c'est dommage que tu n'es pas aime (je peux dire tu ou vous?) mais ce n'est pas le meilleur, je lui prefere effectivement Persuasion. Sinon il ya Nord et Sud de sa contemporaine qui est une
transposition de Orgueil et prejuges et qui te plairas surement. Il y a bien plus d'actions et d'evenements.

A bientot

ANTONI 24/03/2012 13:11



Aïe, je dois avouer que je n'aime pas beaucoup Jane Austen. J'ai essayé de lire Persuasion et me suis arrêté au bout de trente pages. Peut-être pas le moment, tout simplement. J'avais détesté une
première lecture de Ken Follett. J'ai laissé presque deux ans avant de me relaisser tenter. Je n'ai pas regretté : le pays de la liberté (chroniqué sur mon blog) est, à mon sens, un excellent
livre.


Merci de ton passage ici et à très vite, j'espère.



Luna 12/11/2011 10:56


Je n'en garde pas vraiment non plus un très bon souvenir... D'elle j'avais bien aimé Emma. Mais je ne sais pas si j'apprécierais un autre de ces livres, je les trouve toujours un peu sur le même
schéma...


isabelle 12/11/2011 00:53


Rassure-toi, tu n'es pas seul à ne pas tant aimer Jane Austen. Je me suis ennuyée à mourir dans Emma et j'ai détesté Juvenilia. Il n'y a que Orgueil et Préjugés que j'ai bien aimé, mais encore là,
je ne m'en rappelle plus... Ce n'était donc pas si marquant ! Je compte d'ailleurs le relire très bientôt. J'ai honte de ne plus me souvenir...


'Nana 11/11/2011 15:09


Merci de m'avoir ajouté dans les personnes ayant lu bien que je ne l'ai pas lu dans le cadre de ton Challenge ^^
Il y a des coups de théâtre mais peut être pas ceux que tu attendais. Un roman de Jane Austen n'est pas nécessairement un roman d'action, ça tu le sais très certainement, niveau coups de théâtre je
ne vois pas beaucoup de possibilités. Je le savais en commençant le livre donc ce n'est pas un de mes points négatifs.
Malgré tout, pour moi le film est mieux, je n'aime pas la version avec Hugh Grant je préfère celle de la BBC (enfin je crois que c'est celle là).
J'espère que tu l'as vu alors :)


ANTONI 30/11/2011 12:21



Salut Nana, je suis affreusement en retard dans mes réponses à faire aux commentaires publiés.


Je ne connaissais pas du tout Jane Austen avant d'ouvrir ce livre. C'est la raison pour laquelle j'ai peut-être un peu focalisé sur l'absence de "coups de théâtre". Malheureusement pour moi,
j'hésite un peu à présent à en ouvrir un autre. Le temps viendra mais là, je n'en ai pas la force, je le crains.


Et je n'ai pas vu le film, non plus. Peut-être me permettrait-il de revoir un tant soit peu mon jugement.


Merci de ton passage et à bientôt, j'espère.