Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 23:07

 

Challenge anglais

 

4ème de couv' :

Joseph a douze ans lorsqu'il découvre dans son village de Géorgie le corps d'une fillette assassinée. Une des premières victimes d'une longue série de crimes. Des années plus tard, alors que l'affaire semble enfin élucidée, Joseph s'installe à New-York. Mais, de nouveau, les meurtres d'enfants se multiplient...

Pour exorciser ses démons, Joseph part à la recherche de ce tueur qui le hante. Avec ce récit crépusculaire à la noirceur absolue, R.J.Ellory évoque autant William Styron que Truman Capote par la puissance de son écriture et la complexité des émotions qu'il met en jeu.

 

 

 

Mon avis :

600 pages. Roman publié en 2007. Ce roman étant particulièrement connu, j'ai mis, comme souvent, un temps incalculable avant de me décider à le lire. Je n'avais encore jamais parcouru d'histoire signée Ellory. Aujourd'hui, je ne regrette pas d'avoir enfin porté mon choix sur Seul le silence. J'ai bien aimé (écrit-il simplement !)

 

L'intrigue se déroule sur trente ans, entre Augusta Falls, ses villes voisines dans des comtés de Géorgie et New-York.

Joseph Vaughan est un enfant d'Augusta Falls qui vit de rêves de son âge dans l'Amérique de 1939, un peu perturbée par la guerre sévissant en Europe. Si la guerre est loin, la violence est toute proche car le cadavre ravagé d'une petite fille est retrouvée près d'Augusta Falls. Plus que le meurtre en lui-même, ce sont les atrocités infligées à cette pauvre enfant qui vont soulever le coeur de l'opinion publique... surtout que les crimes vont se multiplier, toujours selon le même mode opératoire et en reculant un peu plus les limites de l'horreur à chaque fois. Joseph, aidé par ses jeunes amis, autoproclamés "Anges gardiens", va tenter de protéger les filles de leur école en surveillant les allées et venues des étrangers dans la ville.

La foule, aux aguets, va alors stigmatiser la haine du comportement allemand durant la guerre en incriminant Gunther Kruger, un voisin aisé de Joseph. Leur maison est mystérieusement incendiée, ce qui coûtera la vie d'Elena, une jeune camarade de Joseph. Dix petites filles sont finalement recensées parmi les victimes de l'étranger tueur en série. Tous les shérifs des comtés voisins allient leurs forces et leurs énergies à celles du shérif Haynes Dearing d'Augusta Falls pour mettre hors d'état de nuire le monstre responsable de ce chaos. Mais ce dernier semble toujours conserver un coup d'avance... jusqu'à ce qu'on retrouve le cadavre de Gunther Kruger, dont le suicide lève le voile sur l'affaire : des effets personnels des petites victimes sont retrouvées près de lui. Oui, mais les meurtres continuèrent, même après sa mort...

 

Bon, j'aurai mis le temps à le lire ce livre (plus de trois mois !!!!!!) : non pas qu'il ne m'ait pas plu mais je l'ai tout simplement mis de côté car j'étais occupé à bien d'autres choses ces derniers temps. Normalement, cette lecture m'aurait accaparé une semaine, je pense. L'histoire est prenante et l'on a vite envie d'en savoir plus. L'atmosphère est pesante, noire : vous poussez les pages vers la gauche et au bout d'une dizaine, vous déglutissez enfin en vous demandant ce qu'il va bien pouvoir se passer maintenant. Ellory vous tient en haleine de la première à la dernière page. Petit bémol néanmoins : la fin est assez prévisible et un peu rapide à mon goût. C'est pour cette raison que je ne lui attribuerai pas la note maximale. Pour autant, j'ai passé un moment assez agréable, si tant est que l'on puisse parler de moment agréable lorsque l'on se lance aux trousses d'un psychopathe sanguinaire !!!! Alors, pour celles et ceux qui n'auraient pas encore succombé au style Ellory, n'hésitez plus. Ce serait dommage de passer à côté.

 

Quelle est donc l'identité du tueur en série ? Pourquoi Joseph, à mesure que les années passent, croit que l'issue de l'affaire passera par une confrontation entre le tueur et lui ? Pourquoi se sent-il épié ? Les forces de l'ordre ont-il raison de porter leurs soupçons sur lui, en laissant le véritable tueur libre de tout mouvement ? Vous ne répondrez à ces questions qu'en vous appropriant les lignes de Seul le silence...

 

Pas convaincus ? Mince, j'ai pourtant mis tout ce que j'avais !!!!

Bon, allez donc voir ce qu'en pensent d'autres blogueurs, c'est par ici (n'oubliez pas le guide !) : Anne (lu dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE), LaureLuna, Sophie (qui a adoré). Evidemment, si vous avez lu ce livre et que votre nom ou pseudo n'apparait pas dans la liste, prévenez-moi, je rectifierai cette immonde erreur.

     

 

Ma note : 4 / 5.

 

Ce roman, lu dans le cadre des challenges NEW-YORK en littérature, édition 2013, organisé par Emily 

 

 

et GOD SAVE THE LIVRE, organisé par my apple, est le 22ème roman lu depuis le début de l'année.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ANTONI - dans R.J.Ellory
commenter cet article

commentaires

Mélusine 04/01/2013 08:32

Ce thème me plairait bien mais quand tu dis "Noirceur absolue", je recule plutôt :-)
Bonne année à toi et à tes proches.
Amitiés

ANTONI 04/01/2013 22:08



Note pour plus tard : employer des termes un peu moins angoissants !!!! Bon week-end Mélusine. A bientôt. Amitiés.



ag86 21/12/2012 09:18

Cher Antoni,
Je viens te remercier pour tes commentaires qui me font chaud au coeur et m'encouragent à persister, quoique bien modestement, dans mon vice : l'écriture.
J'ai rencontré un jour un lion qui parle, dans la forêt africaine, et tu vois, son image est toujours là, bien vivante, comme ce lien entre nous.
Au fait, penses-tu à publier à nouveau ? Compte sur moi pour être l'un de tes lecteurs !
Yveline se joint à moi pour te souhaiter à toi et à ceux que tu aimes, de joyeuses fêtes.
Amitiés
Alain

ANTONI 21/12/2012 13:22



Cher Alain, conserve précieusement cette fraîcheur, voire cette candeur qui t'anime lorsque tu reçois des éloges mille fois mérités. Et pour toutes celles et ceux que tu enchantes en animant ton
blog, continue de nous emmener loin car cela nous rapproche toujours un peu plus de ton univers.


Pour répondre à ta question, la balle n'est plus dans mon camp !!! J'attends (en soulignant, au passage, que travailler à Paris permet de faire certaines rencontres). Croisons les doigts. Bonnes
fêtes de fin d'année à tous les deux. Amitiés sincères.


 



ag86 19/12/2012 09:30

Je n'ai rien lu de cet auteur, mais j'avoue que ton exposé donne envie de s'intéresser au livre. Je suis friand d'intrigues policières et retiens ce titre.
Merci Antoni.
Je te souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année, et Yveline se joint à moi.
Amitiés de nous deux
Alain

Virgule 17/12/2012 19:51

Je l'ai aussi lu assez récemment et j'ai bien aimé. Par contre, je m'étais trompée de coupable ! En fait j'ai surtout beaucoup aimé l'enfance et l'adolescence de Joseph et moins la partie à New
York, parce qu'à mesure qu'on approchait de la fin, il m'a semblé qu'il arrivait vraiment beaucoup trop de malheurs à ce pauvre Joseph pour que cela reste crédible. Mais le début était vraiment
très prenant !

ANTONI 04/01/2013 21:39



Bonsoir Virgule, désolé pour le temps de réponse. Je te rejoins dans ton avis. Le passage de New-York n'apporte pas grand-chose à mon sens. Et puis, effectivement, on a presque l'impression qu'il
cumule, le petit. Pour l'identité de l'assassin, comme cela se passe sur 30 ans, cela réduisait le champ des suspects. On pouvait ne pas être l'abri d'une surprise... mais elle n'est pas venue !


Bonne soirée et à bientôt, peut-être. Bon week-end.


Cordialement,



Lystig 17/12/2012 13:50

je te tague... afin que tu te livres !