Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 21:30

 

 

 

4ème de couv' :

Une joueuse de tennis traquée sur Facebook, un groupe de rock aux abonnés absents et des retrouvailles familiales funestes… Rythme implacable et rebondissements en cascade, le maître de vos nuits blanches revient avec une nouvelle enquête de Myron Bolitar.

 

Mon avis :

380 pages. Roman publié le 1er mars 2012.

Vous le savez car je n'ai pas résisté à l'envie de vous parler de ce livre dès que je l'ai reçu : c'est le tout dernier Harlan Coben.

J'en profite pour remercier chaleureusement Pauline qui me l'a envoyé en avant-première avant sa parution officielle.

 C'est la toute première fois que je lis un roman dans lequel intervient Myron Bolitar, le personnage récurrent d'Harlan Coben. Ce n'était pas, de prime abord, sans me poser de souci car je ne connaissais rien de son histoire personnelle, construite au fil des intrigues. Et puis, en avançant progressivement dans Sous haute tension, je me suis aperçu que ce n'était pas un écueil, loin s'en faut.

Il n'y a que peu d'allusions à son passé, si bien que l'on s'y retrouve assez facilement.

 

L'histoire débute par un simple mail posté sur un profil facebook, laconique mais tellement ambigu. Suzze T. est une ancienne championne de tennis enceinte de huit mois quand elle lit ce mail à propos de sa grossesse et de la paternité  de Lex Ryder, ancien co-leader du groupe de rock Horsepower : "Pas le sien".

 

Après une brillante carrière dans le microcosme musical des Etats-Unis, la cote de popularité de Horsepower a connu un sérieux déclin, ses membres alimentant davantage les pages people voire faits divers que les unes des magazines rock. Gabriel Wire, le leader emblématique vit reclus dans une propriété surveillée au large de New-York.

Suzze T. et Kitty, malgré leur rivalité sportive, fréquentaient régulièrement les mêmes soirées, faites de rock puissant et de fix détonants.

Kitty s'était alors incidemment retrouvée enceinte par un certain Brad Molitar, le frère de Myron !

A l'époque, Myron avait mis en garde son frère contre l'influence néfaste de Kitty, laquelle se détruisait à petit feu à coups de cocktails stupéfiants, syndrome de l'ex-enfant chérie du tennis ayant sombré dans la drogue. L'altercation avait tourné court, faisant voler en éclats la famille Bolitar...

 

Aujourd'hui, Myron Bolitar est toujours agent. Il gère notamment les intérêts de Suzze T. et de Lex Ryder. Mais il n'a plus eu de nouvelle de son frère depuis seize ans. Jusqu'au moment où il repère Kitty parmi la foule de clubbers dans une boite de nuit !

Tout ceci, après tout, pourrait ressembler à une suite d'événements sans conséquence. Oui, si seulement Suzze T. n'était pas retrouvée étrangement assassiné !

Que faisait Kitty dans cette boite de nuit ? Que va-t-il advenir de l'enfant de Suzze ? Qui donc pouvait avoir intérêt à la supprimer ? Où se cache Brad ? Pourquoi n'était-il pas auprès de Kitty ? Pourquoi diable Gabriel Wire persiste à vivre reclus dans sa propriété quand le monde entier espère un come-back retentissant ?

Mes amis, vous ne trouverez de réponses à ces questions qu'en parcourant les pages de Sous haute tension.

 

A noter la présence sympathique dans ce livre de Loren Muse, une enquêtrice de police que l'on retrouve dans plusieurs livres signés Coben.
 

J'ai apprécié cette lecture car elle a eu un côté rafraichissant et dynamisant sur mon intérêt pour Harlan Coben. Je ne vous cache pas qu'il allait déclinant. Lire un roman dans lequel apparaît Myron Bolitar est une expérience "quite different". Le style est plus direct, plus punchy. A mesure que l'on avance dans le roman, on retrouve la patte d'Harlan Coben même si l'approche n'est pas tout à fait la même.

Ce livre m'a donné envie de laisser mes appréhensions derrière moi et de m'emparer d'un autre Myron Bolitar... et tant pis pour l'ordre chronologique !

 

Voilà, voilà. A présent, je vous rends votre liberté (!) mais ce ne sera pas sans vous prévenir que VOUS pouvez également remporter ce livre. Comment ? Il vous suffit de vous rendre, toutes affaires cessantes, sur la page officielle Facebook d'Harlan Coben ICI et de tenter votre chance. Vous pouvez également cliquer sur le logo facebook si vous préférez. Allez-y vite !!!!

   

Alors, bonne chance à toutes et à tous...

 

Voulez-vous savoir ce qu'en a pensé Nathalie ?

 

Ma note : 4 / 5.

 

 

 

Ce livre, lu dans le cadre du challenge NEW-YORK en littérature, organisé par Emily, est le 7ème livre parcouru depuis le début de l'année.

   

 

Ah oui, j'oubliais !

J'ai également reçu le dernier John Connolly : je vous en parlerai bientôt !!!




Partager cet article

Repost 0
Published by ANTONI - dans Harlan Coben
commenter cet article

commentaires

Philippe D 17/04/2012 22:06

Je viens de le lire. J'ai aimé mais je l'ai trouvé très lent au démarrage.
A+

Philisine Cave 26/03/2012 22:15

mon peit deuxième du challenge God save the livre :

Kate Atkinson - Les choses s'arrangent mais ça ne va pas mieux

lien: http://jemelivre.blogspot.fr/2012/03/les-choses-sarrangent-mais-ca-ne-va-pas.html

bises et bonne soirée

ANTONI 03/04/2012 12:40



Salut Philisine, lecture prise en compte dans le cadre du récap' de mars à paraître ces jours-ci. Bon après-midi et à bientôt...



Minouche 20/03/2012 15:49

oui, laisse-toi tenter par les "Myron Bolitar", je crois les avoir tous lus sauf celui-ci (mais j'ai du lire presque tous les Coben), et c'est vrai que c'est autre chose !!!! plus punchy, plus
humoristique, plus personnel aussi, on sattache à ces personnages...et là, tu me surprend fort sur le frère de Myron...tu as sacrément piqué ma curiosité.
Belles lectures, en tout cas, et bravo encore pour ton blog, il y avait bien longtemps que je n'y étais pas venue, honte sur moi, il est toujours aussi bon

ANTONI 02/04/2012 20:33



Salut Minouche, honte sur moi également pour le délai de réponse à ton commentaire. Mon prochain Coben sera Sans laisser d'adresse. Quant à Myron Bolitar, je le retrouverai très vite. Merci pour
tes compliments. Bonne soirée et à bientôt, j'espère...



Emily 11/03/2012 17:32

Eh bien, tu sembles dans une période Harlan Coben ! :)

Sharon 09/03/2012 22:31

J'ai lu TOUS les Myron Bolitar, les derniers en VO. Les avoir tous lus fait que je n'ai pas aimé ce tome.

ANTONI 01/04/2012 20:39



Comme tu as pu le constater, je ne peux malheureusement pas comparer. Mon prochain Coben sera probablement Sans laisser d'adresse.