Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 00:01

 

 

 

 

Et oui : aujourd'hui, 13 juin, cela fait dix-neuf ans que je fête mes 20 ans !!!

 

Le temps passe pour tout le monde mais l'insouciance des années 80 s'éloigne de plus en plus pour moi...

Bonne journée à toutes et à tous. Elle devrait être bonne, elle l'a toujours été du moment que c'était le 13 juin.  

 

 

Repost 0
Published by ANTONI - dans Humeur
commenter cet article
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 00:01

 

 

 

 

 

 

Tout est dit, je crois ! Meilleurs voeux 2013 à vous toutes et à vous tous, sans oublier vos proches et amis sans qui vous ne seriez pas nécessairement tel(le)s que vous êtes aujourd'hui. Je vous souhaite le meilleur pour cette nouvelle année. A bientôt...

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by ANTONI - dans Humeur
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 00:02

 

 

Aujourd'hui, 13 juin, c'est mon anniversaire !

 

 

Le temps ne s'arrête pas pour moi, dommage !

 

Bon, il faut ajouter quelques bougies supplémentaires car, en vérité, j'ai 38 ans.

J'ai encore un peu de marge mais ma quatrième dizaine arrive à grands pas !

 

J'en profite pour NOUS souhaiter _ encore ! _ de très belles découvertes littéraires tout au long de ma 39ème année avec, en point d'orgue, du moins je l'espère, le point final à la relecture de mon manuscrit !!!


Bonne journée à toutes et à tous... et merci de votre fidélité à ce blog.

 

 


Repost 0
Published by ANTONI - dans Humeur
commenter cet article
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 15:40

 

EDITE :

je sors de mes cartons cet article que j'avais publié pour la première fois le

20 décembre 2009 car il me semble d'actualité et la circonstance s'y prête admirablement !!!

Mais rassurez-vous, cet article reprendra très rapidement sa place dans l'espace temporel qui lui est réservé...!

 

 

 

Sacramento Police Logo par El Cobrador


La nuit.

Une patrouille de police sillonne les rues du quartier de la vieille ville. Les deux policiers tentent de se réchauffer comme ils peuvent dans la voiture.

"Ouh, plutôt frisquet, ce soir !

- Oui, c'est clair. La nuit promet d'être longue et calme.

- Tiens, pas si sûr. Regarde cet énergumène, là-bas.

- Ah, un peu d'animation. Je vais me ranger à sa hauteur.

- Tu as vu comment il est habillé ?

- Bah, plus rien ne me choque de nos jours. Et puis, c'est la période de l'année qui veut ça, dirons-nous !

...

Bonsoir, monsieur. L'officier de police salua le contrevenant. Je peux vous aider ?

- Oh, c'est très agréable à vous mais j'ai l'habitude, vous savez.

- C'était ironique. On vous observe depuis tout à l'heure. Entrer par effraction chez un particulier est un délit passible d'une peine d'emprisonnement. Ne me dites pas que vous l'ignoriez.


- Je ne fais rien de mal, tenta de se défendre l'individu.

- Ca ne se fait pas, ce n'est pas plus compliqué. Alors, passez votre chemin et vite.

- Je ne peux pas. J'ai du travail.

- J'en doute.

- J'ai tout ça à livrer, en désignant un véhicule.

- Ahh, vous êtes un livreur, en somme ! Et bien entendu, vous effectuez vos livraisons quand tous les "magasins" sont fermés. C'est bien naturel. J'imagine également que si l'on inspecte la cargaison, vous nierez que tout soit "tombé du camion".

- Mais je n'ai pas de camion !

- Arrêtez de vous payer notre tête. Allez hop, nous vous emmenons au poste, histoire d'éclaircir tout ça. Une nuit en cellule devrait vous remettre les idées en place. A votre âge, vous devriez avoir honte.

- Hé bien, dit-il en accusant le coup, je t'ai connu plus gentil que ça, Marc...

- Je ne vous connais pas. En revanche, comment avez-vous deviné mon prénom ?

- Parce que tu me l'as déjà écrit.

- Vous êtes dingue. Je ne vous ai jamais écrit quoi que ce soit, hormis un PV peut-être.

- Si, mais le temps a passé. Tu ne rêves plus, Marc.

Denis, le collègue de Marc, murmura :

- Tu le connais ou pas ?

- Je te dis que non !

- Bon, vous êtes qui à la fin ?

- Ben... le père Noël."

 

 

 

 

Bonnes fêtes de fin d'année à toutes et à tous...

 

Repost 0
Published by ANTONI - dans Humeur
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 14:45

 

 

Quelque part dans un monde parallèle.

 

6 H 21 : le réveil sonne.

 

"Bonjour, mon amour !

 

- Bonjour, chérie.

 

- Bien dormi ?

 

- Humm, pas vraiment.

 

- Ah ! Et pourquoi ?

 

- Bah, c'est la journée nationale de l'école buissonnière, aujourd'hui. Du coup, je ne sais pas si je vais avoir beaucoup d'élèves...

 

- Ah oui, c'est vrai.

 

- Je vais préparer toutes mes affaires. Au programme, c'est simple : j'ai cours avec les 6ème, les 5ème, les 4ème et les 3ème. Tout le monde, quoi !

 

- Et s'ils ne viennent pas ?

 

- J'aurais pris mes affaires pour rien.

 

- Si tu le sais, pourquoi tu prends tout ?

 

- Je ne sais pas qui sera présent, c'est là tout le problème.

 

- Ils ne pouvaient pas te prévenir ?

 

- Penses-tu ! Sans demander aux enfants, on a bien croisé des parents d'élèves hier après-midi. Certains n'ont pas voulu nous répondre, d'autres nous ont assuré que leurs enfants viendraient. Et ce matin, on s'apercevra qu'ils ont brutalement changé d'avis, dans la nuit. Tu sais, celle qui porte conseil.

 

- C'est fou, ça. Si même les parents ne vous facilent pas les choses...

 

- En définitive, c'est un peu comme si nous étions pris en ôtage.

 

- Génial !... Mais dis-moi, si tu n'as que quelques cours, que vas-tu faire de ton temps ?

 

- Je ferai la navette entre la maison et le collège : pas le choix.

 

- Bien. C'est bon pour la planète, c'est ce qu'on dit, hein ?

 

- Ne m'en parle pas. Imagine qu'aucun élève ne se présente en classe ; j'aurais pu rester tranquillement au lit au lieu de me lever aux aurores...

 

- Et puis, tu aurais pu garder notre petit Tom, au lieu d'aller le déposer à la halte-garderie dans... 56 minutes à présent. Allez hop, debout, monsieur le professeur.

 

- Voilà, voilà. J'arrive. Je me dépêche... pour après devoir attendre toute la journée."

 

 

 

Dans notre monde :

Bonjour à toutes et à tous, ceci n'est pas le témoignage de mon ressentiment à l'égard du plus beau métier du monde. Mieux, je comprends les doléances et les attentes de celles et ceux qui ont pour passion la transmission du savoir.

 

Je ne fais qu'émettre un petit bémol à l'égard des irrésolus, notamment ceux qui se déclarent sur le tard. Est-il insurmontable de prévenir avec un préavis minimum (la veille pour le lendemain) des intentions de chacun ? Cette absence de décision n'a-t-elle pour objectif que de faire monter la grogne d'un cran ?

Je souhaite de tout coeur pour nos professeurs et nos enfants qu'une solution profitable à tous soit trouvée. Mais je souhaite par-dessus tout qu'un échange sincère s'instaure entre parents et professeurs. A la sortie de cette journée, ma fille n'aura probablement pas eu cours... mais elle se sera déplacée trois fois à son collège.

Mais, au fait, ne devrais-je pas être au bureau au moment où je tape ces quelques lignes ?

 

Non, voyons. J'ai de loin préféré déposer une journée, de manière à faire le taxi pour ma fille.

 

 

 

 

Repost 0
Published by ANTONI - dans Humeur
commenter cet article
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 06:00

 

 

 

 

Bonjour à toutes et à tous,

vous avez lu : tout est dans le titre :


C'EST MON ANNIVERSAIRE.

 

 

 

  


Et voilà, 37 ans. Le temps passe (de plus en plus vite ?). Et je suis toujours aussi heureux, entouré de ma femme et de mes trois enfants.

 

J'espère que vous prenez sincèrement conscience de la vague de bonheur qui submerge cet article.

Alors, si vous souhaitez, à votre tour, faire de cette journée du 13 juin une journée mémorable et me rendre hommage par la même occasion, je vous invite à faire quelque chose de vraiment spécial, d'inédit aujourd'hui.


Vous n'avez pas d'idée ?

J'y ai réfléchi, figurez-vous ! (C'est bien naturel)

Rassurez-vous, je ne vous demanderai pas d'entreprendre quoi que ce soit qui puisse mettre en danger votre intégrité physique.

Non, j'ai pensé à quelque chose que tout le monde peut faire :


RESTEZ CHEZ VOUS.


N'allez pas travailler. Si, si. Je suis sûr que vous pouvez le faire.


Dans quelques années, l'Histoire se rappellera que le 13 juin 2011, la plupart des Français sont resté chez eux pour honorer l'anniversaire de... MOI. Et oui.

 

Je procèderai à l'appel des participants demain matin.

Merci à vous.

 

Bonne journée de repos.

 

 

Repost 0
Published by ANTONI - dans Humeur
commenter cet article
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 11:00

Rarement, je n'ai vu huitième mois de l'année plus maussade !

 

2836222983_929b552e7c.jpg

 

 

Difficile d'organiser au mieux les activités liées aux vacances quand le climat s'y oppose. Nous partons la semaine prochaine faire un petit tour en Mayenne, en espérant que les dieux de la météo nous soient plus cléments...

 

Je vous dis donc à bientôt.

 

Profitez des rayons du soleil dans vos régions respectives et, si vous le croisez, demandez, s'il vous plaît, à Eole de chasser les cumulonimbus, les stratus et tous les trucs en -us qui masquent notre ciel azuré !!!

 

Soyez heureux.

 

Repost 0
Published by ANTONI - dans Humeur
commenter cet article
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 18:01

 

 

C'est mon Annif'  ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

 

 

14

 

 

 

 

 

36 ans, pfft...

 

Sourions à la Vie : elle défile suffisamment vite !

 

Bon Dimanche à vous en ce joli 13 juin 2010...

 

 

 

PS : je suis le premier à l'oublier ou à le négliger mais c'est également ma fête !!!

 

 

 

 

Repost 0
Published by ANTONI - dans Humeur
commenter cet article
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 07:00
Le chat et moi (Part II) par Vert Monkey (Kiki)


"Hé ben, t'es mignon mais t'es pas très causant !

Regarde comme la ville est belle.

D'un saut, dès à présent,

Allons donc longer ses ruelles.

Tu reviendras bien assez tôt

Pour te mettre au chaud.



Difficile d'imaginer que de pareille escapade

Bien installé sur ton tapis de mousse,

Tu ne retires quelque franche rigolade.

... Dis, tu arrêtes avec ton pouce ?"





Image flickr

Repost 0
Published by ANTONI - dans Humeur
commenter cet article
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 13:10

Maison de vigne à l'abandon # Explore par thierry.courosse

L'un :
"Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'y a pas grand-chose d'intéressant à l'écran.

L'autre :
- Ca, c'est sûr, plutôt monotone.

L'un jeta l'oeil par l'ouverture :
- Il fait froid dehors !

- Heureusement qu'il y a eu un peu d'animation. La police qui est venue juste à côté, c'est dingue quand même !

- Mouais, on a tout vu et ils ne sont même pas venus aux renseignements.

- Bah, tu veux mon avis ? Ce n'est pas plus mal. Quand tu parles, c'est souvent source d'ennuis. Je n'ai pas envie d'avoir de problèmes avec les voisins, moi. Et puis, tu as vu comme ils sont jeunes, les nouveaux...

- Au fait, il va peut-être falloir que tu fasses quelque chose pour la fermeture...

- Oui, tu as raison, je vais regarder ça.

- Veux-tu boire quelque chose ?

- Ben, j'hésite. Je n'ai pas trop mangé ce soir... Quelque chose qui me réchauffera, alors !"


Et tandis que l'un servit du vin rouge à l'autre, ce dernier dégrippa la fermeture éclair de leur tente pour masquer la lumière intermittente de l'écran publicitaire qui leur faisait face.


Manifestation pour le Droit Au Logement par looking4poetry

************************************************************************

Avant-hier, un SDF est décédé dans les environs de Pont-l'Eveque. Je suis originaire de Normandie : c'est près comme c'est très loin de moi.

Que faire ? Il y a des structures mises en place mais certains SDF refusent de s'y rendre parce que c'est sale et qu'il y règne un climat d'insécurité permanent.

Et si l'on engageait du personnel supplémentaire pour sécuriser les lieux et les rendre plus attrayants ?

Dans les plus de trois millions de demandeurs d'emploi sur le marché, on pourrait peut-être trouver quelques volontaires !

Bien sûr, je suis très naïf et aveuglé par le confort de mon habitat, je perds le sens des réalités strictes et ignore les difficultés logistiques et conjoncturelles que cela implique...

Bon, bah, c'est réglé. Puisqu'il n'y a pas de solution, continuons de compter les morts en nous réjouissant que d'année en d'année, ce nombre diminue !

Repost 0
Published by ANTONI - dans Humeur
commenter cet article