Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 21:30

 

 

Bonsoir, bonsoir, me voici de retour après une semaine passée en famille aux Sables d'Olonne (je vous ferai un petit reportage-photo prochainement !)

Je suis heureux de parler ici d'un livre que j'ai déniché dans un vide-greniers organisé à Olonne-sur-Mer...

 

4ème de couv' :

Il fut leur inspiration. Il a transformé leur vie à jamais...

 

A Welton, un austère collège du Vermont, dans les années 60, la vie studieuse des pensionnaires est bouleversée par l'arrivée d'un nouveau professeur de lettres, monsieur Keating.

Ce pédagogue peu orthodoxe va leur communiquer sa passion de la poésie, de la liberté, de l'anticonformisme, secouant la poussière des autorités parentales, académiques et sociales. Même si le drame _ le suicide d'un adolescent _ déchire finalement cette expérience unique, même si Keating doit quitter le collège, il restera pour tous celui qui leur a fait découvrir le sens de la vie.

 

Mon avis :

191 pages. Roman publié en 1990.

Peut-on oser affirmer sans le moindre scrupule que j'ai adoré cette lecture ? Oui, on peut, je crois !

Je ne vous ferai pas l'affront de vous résumer l'intrigue, tout le monde la connait ! Ce livre se lit très vite (j'ai dû mettre deux heures...)

Au départ, je me suis dit que Peter Weir, le réalisateur du film avait été particulièrement brillant tant son adaptation était fidèle à l'atmosphère du livre. Belle erreur, en vérité : une fois n'est pas coutume, le livre fait suite au film.

N.H. Kleinbaum s'est-elle rendue au cinéma avec un dictaphone ? Mystère. Toujours est-il que le pop-corn et le grand écran exclus, j'ai vraiment eu l'impression d'être face à mon livre comme je suis normalement installé dans un fauteuil cossu de salle obscure...

 

 Lecteurs, lectrices, fans du film, réjouissez-vous : ce livre représente une formidable opportunité, celle de se replonger dans le contexte d'un collège rigoureux des années 60 marqué à jamais de l'empreinte novatrice et décalée d'un professeur charismatique.

Vivez ou revivez le célèbre Carpe Diem, poussez le plus grand Yawp jamais poussé, dépassez vos propres limites et par-dessus tout, poursuivez votre idéal. Ce livre et son adaptation délivrent un message d'espoir _ celui de croire en ses possibilités _ et invitent au dépassement de soi.

 

Pour les rares personnes qui n'auraient pas encore succombé, n'hésitez plus. Cela ne vous prendra qu'une poignée de minutes et vous serez rapidement conquis et conquises.

 

 

 

 

 

 

Whouah ! Cela n'a pas été simple de sélectionner un extrait de ce film tant il est excellent. J'ai choisi celui-ci qui illustre la fidélité des élèves envers leur mentor, l'ultime marque de respect de jeunes hommes envers leur professeur.

 

Par ailleurs, je vous invite à aller voir l'article de Silvi : ICI et celui de Minidou : ICI.

 

 

Ma note : 4.5 / 5.

 

Ce livre est le 8ème lu depuis le début de l'année.

 

Repost 0