Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 20:00

 

Challenge anglais

 

4ème de couv' :

Charlie est un petit garçon qui vit avec son papa et sa maman, mais aussi avec ses quatre grands-parents. Tout ce monde est entassé dans deux pièces seulement car la famille de Charlie est très pauvre. Lorsque son papa perd son travail, la situation devient dramatique, ils meurent presque de faim. Mais dans la ville où ils demeurent, il y a une mystérieuse chocolaterie : nul n'y entre ni n'en sort jamais. Son propriétaire, Mr Wonka, lance un grand concours : les cinq gagnants pourront visiter l'usine et gagner des sucreries pour toute leur vie. Mais les enfants mal élevés doivent se méfier : ils seront punis par où ils auront péché.

 

 

 

Mon avis :

211 pages. Roman publié en 1964.

C'est la première fois que je lis un roman signé Roald Dahl. Je ne connaissais son univers qu'à travers la réputation de nombre de ses livres dont James et la pêche géante ou celui-ci.

J'oserai avancer que ce roman se trouve dans l'exacte lignée de ce qu'a produit un Lewis Carroll même si j'y vois une nette différence. Nous sommes plus dans la féérie ici quand l'environnement d'Alice est baigné de rêve et de non-sens. Je dois même reconnaître que Charlie et la chocolaterie est moins déroutant, pour ne pas dire moins déconcertant.

 

Nous faisons par conséquent la connaissance de Charlie Bucket, un garçonnet vivant au sein d'une famille très démunie, composée de ses parents et des ses quatre grands-parents. Ils survivent non loin de la plus grande usine de chocolat du monde, tenu par un énigmatique Willy Wonka. Retiré des affaires depuis des décennies, sa chocolaterie est sur le point d'ouvrir ses portes pour permettre à cinq petits chanceux de la visiter, en compagnie d'un ou deux de leurs proches. En effet, il aura suffi à ces cinq enfants de découvrir parmi l'ensemble des tablettes de chocolat Wonka vendues à travers le monde un ticket d'or signé du maître, pour décrocher leur sésame.

Augustus Gloop, Violette Beauregard, Mike Teavee et Veruca Salt sont les quatre premiers sélectionnés. Vous l'aurez compris : Charlie sera le cinquième !

Je ne vous dévoile pas les circonstances de son succès : vous le découvrirez en parcourant ce roman (lequel se lit à la vitesse de la lumière).

 

Permettez-moi ici cette légère digression : dans les années 90 _ je ne connaissais pas cette histoire _ je suis tombé sur un album de rock alternatif d'un groupe d'Américaines que j'avais trouvé excellent : American Thighs. Le groupe s'appelait Veruca Salt. Je vous le recommande chaleureusement, pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas.

 

Néanmoins, et cela me permettra de revenir sur cette oeuvre, je vous déconseille l'adaptation cinématographique de Tim Burton. Si elle est suffisamment fidèle au roman d'origine, je l'ai trouvée davantage farfelu. Pas rancunier, je vous invite à visionner la bande-annonce : vous vous ferez votre propre idée (si ce n'est pas déjà fait !!!)


 

 

En revanche, je ne connais pas la version de 1971, réalisé par Mel Stuart, avec  Gene Wilder dans le rôle de Willy Wonka.

 

Dans l'immédiat, suivez les folles aventures de Charlie Bucket et de son grand-papa Joe au sein de la chocolaterie Wonka et évoluez aux côtés d'un fondu de chocolat (Augustus Gloop), d'une dévoreuse de chewing-gum (Violette Beauregard), d'un intoxiqué de la télévision (Mike Teavee) et d'une véritable petite peste (Veruca Salt). Découvrez le peuple Oompa-Loumpa, naviguez sur la rivière souterraine de chocolat de l'usine et tremblez en prenant l'ascenseur de Willy Wonka.

 

Pour ma part, je pense vous en avoir assez dit. Pour connaître les avis d'autres lecteurs, attardez-vous ici et là : Au fil des pages, Cathy, Chocolatine (un pseudo approprié !!!), EvyHanta, LunaOlyaScor13 (qui l'a lu dans le cadre du challenge), SéverineTheoma (qui nous le propose en version pop-up).

 

 

Avant de vous quitter pour cet article, je tiens à remercier tendrement deux des trois femmes de ma vie, mes filles Syrielle et Laurine, qui ont pris ce livre en même temps à la bibliothèque et qui m'ont donné envie de le lire. 

   

 

Ma note : 3.5 / 5.

 

 

Ce roman, parcouru dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE, organisé par Himself, est le 27ème livre lu depuis le début de l'année.

 

 

Repost 0
Published by ANTONI - dans Roald Dahl
commenter cet article