Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 20:20




 

defi_classique.jpg

 

 

Santiago est un vieux pêcheur fatigué ferrant dans les eaux au large de Cuba. Il est, de par son âge, un professionnel respecté même s'il y a bien longtemps qu'il n'est pas revenu de mer, enorgueilli d'une pêche miraculeuse. Par un beau matin, il s'engage dans l'onde du Pacifique pour une énième partie de pêche. A ce moment, il ignore qu'il met le cap sur le duel le plus âpre de sa carrière de pêcheur...

Le vieil homme et la mer

Mon avis :
Ce roman est très court : 151 pages. Sa lecture est plus rapide que la course d'un espadon dans l'océan.
Le texte est très simple dans la mesure où il n'y a aucune difficulté de langage, ce qui ne l'empêche pas d'être autant percutant qu'efficace. Je n'avais jamais lu Hemingway. Voilà qui est chose faite et croyez-moi, à l'avenir, je suivrai volontiers la plume de cet auteur. Sachez notamment qu'il a obtenu le prix Nobel de littérature un an après la parution de "Le vieil homme et la mer". Alors, me direz-vous, qu'est-ce qui donne à ce livre cette dimension hautement symbolique ?
Je crois que la raison n'en est pas si compliquée. Si un duel, même s'il prend forme sur et sous l'eau, n'a rien d'inédit dans la littérature, celui-ci vaut vraiment que l'on s'y attarde. Un duel, par définition, oppose deux adversaires. Ici, il oppose avant tout deux solitudes : celle du pêcheur raillé un tant soit peu pour son inefficacité chronique et celle d'un espadon, trop puissant pour attiser la convoitise de rares prédateurs aquatiques. Leur opposition va durer plusieurs jours, soit suffisamment longtemps pour que Santiago se lance dans une réflexion intérieure : il y apprend sur lui-même comme sur l'altérité.

En définitive, j'émettrai l'avis suivant : quand certains s'escriment à donner de la profondeur à un récit en faisant traîner l'intrigue en longueur, Ernest Hemingway trouve les mots justes dans un texte plus que concis. Au-delà d'un prix Nobel qui vint couronner sa carrière, il obtient, plus humblement, mon respect plein et entier.

Ernest Hemingway, c'est également ça (entre autres) :

Détails sur le produitDétails sur le produitDétails sur le produitDétails sur le produitDétails sur le produit

Détails sur le produitDétails sur le produitDétails sur le produitDétails sur le produitDétails sur le produit


Ma note : 4 / 5

 

Allez vite voir l'avis de Joanna sur ce même livre. Elle a adoré. Bénédicte et Drizzt ont également apprécié cette lecture. S.Ecriture, quant à elle, nous parle notamment du film d'animation qui découle de cette oeuvre. Et si vous voulez lire un large extrait de ce roman, rendez-vous vite sur le blog de Gérard...

Et si vous n'êtes pas rassasiés après tout ça, venez découvrir le récent avis d'Emily...

defi_classique.jpg

Repost 0
Published by ANTONI - dans Ernest Hemingway
commenter cet article