Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 18:00

 

  defi_classique.jpg

 

4ème de couv' :

King lécha le visage de Patricia et me tendit son mufle que je grattai entre les yeux. Le plus étroit, le plus effilé me sembla, plus que jamais, cligner amicalement. Puis le lion s'étendit sur un flanc et souleva une de ses pattes de devant afin que la petite fille prît contre lui sa place accoutumée.


Mon avis :

251 pages.

Ce roman est composé de deux parties. J'ai enfin lu Le lion de Joseph Kessel ! Pourquoi un tel soulagement, me direz-vous ? Je me suis toujours refusé à lire ce livre dans la mesure où mon roman, la prison passionnelle, publié en 2008, a pour décor l'Afrique et qu'il y est question d'un lion aux facultés prodigieuses. J'avais peur, à l'époque, d'être soupçonné de plagiat ou du moins de m'être largement inspiré de l'histoire. Je suis donc ravi car hormis le décor et le personnage, cela n'a pas grand-chose à voir !!!

Le titre de ce roman est à prendre au sens large : bien sûr que cela parle d'un lion mais plus dans sa symbolique, je dirais.

Joseph Kessel retrace une chronique de la vie dans la brousse africaine mais, si la ligne directrice demeure l'amitié voire l'amour qui lie une jeune fille à un lion, il n'oublie pas de souligner les difficultés de cohabiter entre les différentes ethnies du Kénya, la différence de cultures et de croyances entre notamment les terribles guerriers Masaï et les immigrés britanniques, gardiens du parc royal.

 

Le lion

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En définitive, c'est une lecture que j'ai apprécié mais qui ne m'a pas bouleversé comme je l'espérais en tournant les premières pages (avis purement personnel, attention !). Le personnage de la petite Patricia, sorte de reine de la savane, m'a partiellement agacé par son arrogance... qui trahit en réalité l'innocence et l'insouciance de son jeune  âge. La mise en place est, certes, un peu longue mais le dénouement demeure rudement efficace et c'est, à mon sens, ce qui fait l'un des charmes du roman de Kessel. Il a su illustrer la force, la puissance du lion, King, ainsi que le péril qui guette quiconque s'attaque à lui. Mais il a également montré que, dans de rares circonstances, l'homme peut gagner le respect du plus grand prédateur de la savane.


Je crois que je conserverai un souvenir ému voire attendri de la magnifique relation, réputée impossible et pourtant "romantique" entre King et Patricia.

 

Vous trouverez d'autres avis ici : JeeretGab, Grominou, Choco, Karine, Edelwe, Kalistina, Laure ...

 

Par ailleurs, Le lion a fait l'objet d'une adaptation cinématographique en 2003, avec, pour personnages principaux, Alain Delon et Ornella Muti.

 

Alors, amoureux ou passionnés de l'Afrique sauvage, de la nature humaine et de la majestuosité animale, plongez-vous dans cette lecture, elle n'attend plus que vous !

 

 

Ma note : 3 / 5


Ce livre, lu dans le cadre du challenge J'AIME LES CLASSIQUES, organisé par Marie L., est le 18ème lu depuis le début de l'année.

Repost 0
Published by ANTONI - dans Joseph Kessel
commenter cet article