Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 21:00

 

Challenge anglais

 

 

4ème de couv' :

 Les «Contes de Beedle le Barde» sont les cinq contes de fées qui bercent l'enfance des jeunes sorciers. Chacun de ces contes a sa magie particulière qui enchantera les lecteurs et les fera frissonner.

• Le Sorcier et la marmite Sauteuse

• La Fontaine de la Bonne Fortune

• Le Sorcier au cœur velu

• Babbitty Lapina et la souche qui gloussait

• Le Conte des trois frères.

Les commentaires passionnants et malicieux du professeur Albus Dumbledore qui accompagnent chaque récit seront appréciés des sorciers comme des Moldus. Le professeur y donne de nombreuses clefs et dévoile, par la même occasion, maint détail de la vie à Poudlard.   

 

 

 

Mon avis :

124 pages. Roman publié en 2008.

Vous l'aurez deviné par vous-même : nous sommes, avec ce livre, dans la même mouvance que dans l'univers d'Harry Potter. Je dois même avouer que, si le principal intéressé n'est jamais mentionné dans ces contes puisque les différentes histoires ont eu lieu bien avant la naissance du petit sorcier, cela m'a tout de même fait plaisir de replonger dans cette atmosphère étrange et feutrée.

 

Les contes sont très courts, parfois trop à mon goût.

 

En revanche, je comprends les personnes qui m'ont prêté ce livre lorsqu'ils affirment qu'il est préférable de le lire après avoir achevé la lecture de la saga HP. L'on comprend davantage certains détails, un peu comme si J.K. Rowling, après un temps de réflexion, avait ressenti le besoin de clarifier certains passages. Le rapport entre ce court roman et les aventures d'Harry tient en un seul livre, en l'occurrence, l'ultime épisode de la saga HP : Harry Potter et les reliques de la mort.

 

A ce titre, Le conte des trois frères relate la lutte que chacun des trois frères livre face à la mort. Le premier détient une pierre ; le second s'approprie une baguette fabriquée dans du bois de sureau tandis que le dernier se cache, sa vie durant, sous une cape d'invisibilité. Cela ne vous rappelle rien ?  

 

Chaque conte, à travers sa morale, peut illustrer une qualité permettant de devenir un bon sorcier. C'est d'ailleurs assez amusant comme l'on se prend facilement au jeu. J.K.Rowling a disposé son oeuvre de sorte qu'elle donne réellement l'impression de s'adresser à un public de sorciers convertis (et non à d'obscurs Moldus !). Et puis, quel bonheur de retrouver Albus Dumbledore à travers les commentaires qui agrémentent chaque conte ! Sa malice fait écho à son ingéniosité et à son immense savoir, un peu comme s'il avait tout anticipé dans les aventures d'Harry...

 

Je ne procèderai pas à un classement subjectif des cinq contes mais j'avoue une nette préférence pour Le conte des trois frères ainsi que La fontaine de la bonne fortune. Quant aux deux histoires mettant en scène un sorcier (la marmite sauteuse et le coeur velu), elles ne m'ont pas fait transplaner, loin s'en faut !!!

 

Comme toujours, je vous propose d'aller jeter un oeil sur d'autres billets traitant de cette lecture, c'est ici : Enna (lu en VO le mois dernier dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE), L'addicte-Platine Girl (lu dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE, édition 2011),  Luna, Nathalie (lu dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE, édition 2011), Virginie

 

Ma note : 3.75 / 5.

 

Ce roman, lu dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE, organized by Myself, est le 21ème livre lu depuis le début de l'année.

 

 

Repost 0
Published by ANTONI - dans J.K Rowling
commenter cet article
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 21:50
 
  Challenge anglais
 
4ème de couv' :
Cet été-là, Harry atteint ses dix-sept ans, l'âge de la majorité pour un sorcier, et s'apprête à faire face à son destin. Soutenu par Ron et Hermione, Harry se consacre pleinement à la mission confiée par Dumbledore avant de mourir, la chasse aux Horcruxes. Mais le Seigneur des Ténèbres règne désormais en maître absolu. Traqués, en exil, les trois fidèles amis vont connaître une solitude sans précédent, où leur courage, leurs choix et leurs sacrifices seront déterminants dans la lutte contre les forces du mal. Leur quête croisera celle des Reliques de la Mort, et fera surgir du passé des révélations capitales et parfois douloureuses. Ces épreuves conduiront Harry, sans détour, vers sa destinée, l'affrontement final avec Lord Voldemort.
 
 
Mon avis :
810 pages. Roman publié en 2007.
Ca y est : je suis passé de l'autre côté. Je fais partie des millions de gens qui ont lu la saga Harry Potter dans son intégralité. Je sais que nombreux encore sont celles et ceux qui ne connaissent pas le dénouement de l'histoire. Aussi, ne divulguerai-je aucun secret dans cet article. Comme vous le savez sans doute, je n'étais pas un grand fan d'Harry Potter et _ pour faire profusion d'honnêteté (j'aime bien cette expression !) _ je ne dois ces différentes lectures qu'à l'organisation du challenge GOD SAVE THE LIVRE (sept livres sur une saga a permis d'alimenter mes lectures pour le challenge !!!).
Et, finalement, je me suis un peu pris au jeu des aventures d'Harry. Je vous avouerai même que j'ai éprouvé un semblant de tristesse dans les dernières pages en me disant que tout serait fini bientôt. Je vous rassure : la curiosité l'a finalement emporté sur toute autre forme de sentiment !!!
     
A l'heure où il est temps pour moi de regarder en arrière, j'ai tout de même envie de défoncer la porte ouverte des quelques détracteurs de J.K Rowling : certains de ses tomes sont trop longs. Je pense notamment à Harry Potter et l'ordre du Phénix. Plus de 900 pages dans lequel il ne se passe pas grand-chose, c'est bien regrettable !!!
Hé bien, figurez-vous que j'ai trouvé l'épilogue de la saga trop courte, trop rapide !!! (Il ne sait pas ce qu'il veut, celui-là ?!?)  
Harry Potter et les reliques de la mort constitue le dénouement de la saga et donc, l'affrontement final entre Harry et Lord Voldemort.
 
 
S'agissant du Mal incarné, je l'avais trouvé plutôt discret dans les tomes précédents, si l'on fait exception de ses souvenirs dévoilés dans Harry Potter et le prince de Sang-Mêlé. A mon sens, il se montre encore assez discret dans cet opus, ne prenant par exemple pas part à la guerre entre les sorciers et les Mangemorts. En revanche, il est bel et bien là quand il s'agit d'éliminer (peut-être ?) le Survivant, alias Harry...
Au-delà du duel, j'ai apprécié le détachement d'Harry vis-à-vis de sa situation, se montrant plus jusqu'au-boutiste que son plus grand rival lui-même. Il est parvenu à se dégager de l'essentiel, la peur de la mort, pour (peut-être ?) parvenir à ses fins...
 
Pour résumer mon sentiment au sortir de cette ultime lecture, j'ai apprécié Harry Potter et les reliques de la mort car tous les secrets sont enfin levés, y compris les plus enfouis. Certaines révélations croustillantes se font jour, espérées depuis plusieurs tomes déjà. Vous le comprendrez aisément _ et bien que cela m'en coûte ! _ je ne développerai pas ici, au risque de couper l'herbe sous le pied du lecteur qui n'aurait pas encore achevé la saga.
 
Le temps des questions : Le ministère finira-t-il par tomber entre les mains de Voldemort et de ses partisans ? Que va devenir Poudlard après la mort tragique d'Albus Dumbledore ? Qui va reprendre le poste de directeur ? Harry parviendra-t-il à détruire tous les horcruxes, objets renfermant chacun une partie de l'âme de Lord Voldemort ? Que représentent les reliques de la mort et quelles sont-elles ? Qui sortira vainqueur du duel le plus attendu entre deux sorciers puissants, si tant est qu'il doit y avoir un vainqueur ? Vous n'obtiendrez les réponses à toutes ces questions fondamentales qu'en parcourant les 810 rapides pages de cet excellent dénouement...
 
 
Dès que je le peux, j'agrémente mes articles d'une petite bande-annonce de l'adaptation cinématographique d'un roman. Je vous laisserai apprécier celle-ci. Pour ma part, je ne l'ai pas vu mais j'ai tout de même l'impression que certains faits diffèrent de l'histoire originale. Comme souvent, en fait...
 
 
Retrouvez ci-après l'avis de Valériane (lu dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE - édition 2011) sur ce livre. Prévenez-moi si vous avez lu ce livre. J'ajouterai ici un lien vers votre article...
Nous y sommes : il va être temps pour moi de tourner définitivement la page Harry Potter et de sa galerie de personnages. Au revoir Harry, Hermione, Ron et la famille Weasley ; Hagrid ; Drago Malefoy ; Dumbledore et les professeurs de Poudlard ; Lupin, Sirius et les membres de l'ordre du Phénix ; Lord Voldemort et dans une moindre mesure, James et Lily Potter.
Il y en a tant et tant d'autres que je ne pourrais tous les citer ici. Néanmoins, il y en a un que j'ai envie de détacher des autres. Il s'agit de mon personnage préféré, le méchant de service de toute bonne histoire, celui sans qui le personnage principal n'aurait pas autant d'éclat. Je veux parler ici de... Severus Rogue, le professeur de potions, un Mangemort à la solde du Seigneur des Ténèbres, l'homme qui n'hésita pas à trahir la confiance de Dumbledore en lui infligeant le maléfice impardonnable en prononçant la formule "Avada Kedavra". Un méchant comme on adore les détester. J'ai adoré ce type. Suis-je normal ???
 
Profitons-en également pour saluer la performance géniale d'Alan Rickman qui a donné à Severus Rogue toute sa légitimité durant ces huit (pour le cinéma) épisodes. D'ailleurs, je ne pense pas que J.K Rowling me contredirait sur ce point !!!
De la même manière, vous ne me contredirez pas si j'annonce que chaque lecteur de la saga a, soit un épisode préféré, soit une anecdote qui l'aura plus touché que d'autres soit, comme moi, un personnage favori.
 
Ma note : 5 / 5.
 
      
Ce roman, lu dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE, organisé par ME, est le 14ème roman parcouru depuis le début de l'année.
 
 
Repost 0
Published by ANTONI - dans J.K Rowling
commenter cet article
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 17:03
 
 
Challenge anglais
 
 
4ème de couv' :
Dans un monde de plus en plus inquiétant, Harry se prépare à retrouver Ron et Hermione. Bientôt, ce sera la rentrée à Poudlard, avec les autres étudiants de sixième année. Mais pourquoi le professeur Dumbledore vient-il en personne chercher Harry chez les Dursley ?
 
 
 
Mon avis :
715 pages. Roman publié en 2005.
Nous voici donc réunis à travers cet article afin de parler du tome VI de la saga Harry Potter. Cet épisode fait suite à Harry Potter et l'ordre du Phénix, le roman le plus long des aventures du petit sorcier. Vous le savez à présent, Lord Voldemort est de retour d'entre les morts est affirme un peu plus sa suprématie sur le monde de la sorcellerie. Le Seigneur des Ténèbres rappelle ses lieutenants, les Mangemorts. Certains, comme Lucius Malefoy, le père de Drago, sont enfermés dans la prison d'Azkaban. Certains sont parvenus à s'y enfuir et les autres ressortent de l'anonymat.
L'inquiétude monte d'un cran dans l'univers du Pré-au-Lard et de l'école de Poudlard tandis que le fossé se creuse entre les partisans d'Albus Dumbledore et ceux de Lord Voldemort.
Harry et ses amis entament dans un climat pesant leur sixième année à Poudlard. Harry apprend qu'il devient le capitaine de l'équipe de Quidditch de Gryffondor. Ron et Hermione, quant à eux, reprennent leur rôle de préfet pour leur maison.
Harry prend ses nouvelles responsabilités très au sérieux, déterminé à faire bonne figure dans la compétition, en commençant par vaincre l'équipe de Serpentard, dans laquelle évolue son ennemi de toujours : Drago Malefoy. Mais, curieusement, ce dernier ne semble pas aussi impliqué que les années précédentes. Pire, il semble tourmenté. Harry va découvrir qu'il est investi d'une mission, diligentée par le Seigneur des Ténèbres lui-même.
Parallèlement à cela, l'école de Poudlard va recevoir _ comme tous les ans ! _ un nouveau professeur de défense contre les forces du mal. Celui-ci, choisi par Dumbledore, est bien connu des élèves car il s'agit de... Severus Rogue ! Severus Rogue, professeur des potions, grand sorcier de la magie noire, professeur le moins apprécié de l'école qui semble vouer une acrimonie  permanente vis-à-vis de Harry Potter et _ fait non négligeable _ ancien partisan de Lord Voldemort. Par voie de conséquence, les élèves vont faire la connaissance de leur nouveau professeur de potions : Horace Slughorn, un ancien pensionnaire de l'école. Les cours débutent avec une surprise de taille : Harry se révèle être un excellent élève en cours de potions. Si Rogue ne faisait rien auparavant pour le mettre en avant, il faut savoir que le petit sorcier sera bien aidé par les annotations ajoutées sur l'exemplaire de son livre de potions. Un exemplaire dont le précédent propriétaire se faisait appeler... Le Prince de Sang-Mêlé...
     
 
Whooah, quel tome !
J'avais bien aimé l'épisode IV mais je me demande si celui-ci ne le surpasse pas. L'intrigue est particulièrement riche. Contrairement au tome précédent, il "ne fait que" 715 pages. D'habitude, j'espace mes lectures de HP, préférant "digérer" chaque opus. Cette fois-ci, j'ai vraiment envie de me saisir du prochain, spécialement parce qu'il sera le théâtre de l'affrontement final et donc le dénouement de la saga. Cette année, Harry va recevoir des cours supplémentaires, des cours particuliers menés par Dumbledore, consistant, par le biais de la Pensine, à explorer le passé de Tom Jedusor, le brillant élève de Poudlard, qui deviendra plus tard le terrible Lord Voldemort.
Albus Dumbledore mettra d'ailleurs Harry à contribution en le priant de convaincre Horace Slughorn, l'ancien professeur de Tom Jedusor, de lui remettre un souvenir fondamental qu'il a enfoui au plus profond de son esprit.
Bref, j'ai adoré ce roman car si le Seigneur des Ténèbres n'est, une fois de plus, pas très présent, le lecteur en apprend davantage sur ses jeunes années, ses motivations et le moyen qu'il a trouvé de survivre. Et la fin de l'épisode nous réserve une conclusion sombre, inattendue mais qui, paradoxalement, me remplit d'espoirs. Alors, s'il vous plait, ne me révélez rien sur le tome VII. Je le lirai très prochainement car, oui : je fais partie des cinq dernières personnes en France à n'avoir jamais lu HP dans son intégralité !!!!
Qui donc est cet Horace Slughorn ? Quelle est la nature de la mission de Drago Malefoy ? Où se cache-t-il ? Pour quelles raisons Albus Dumbledore s'absente-t-il si souvent de l'école ? Qui se cache derrière le Prince de Sang-Mêlé ? Harry parviendra-t-il à extorquer le souvenir de Slughorn ? Quels étaient les projets du jeune Tom Jedusor ? Quelle sera la conclusion terrible de cet épisode ? Mes amis, vous ne le saurez qu'en parcourant les pages de Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé...  
 
Une petite bande-annonce de l'adaptation cinématographique mettant en scène Daniel Radcliffe, Emma Watson et Rupert Grint vous permettrait de vous faire une idée plus précise de l'histoire de ce livre ? Je vous en prie, c'est ici :
 
 
 
 
Si vous le souhaitez, je vous invite à retrouver les billets des épisodes précédents :
 
. 
Cet article touche à sa fin mais je ne peux pas vous laisser sans vous inviter à découvrir les chroniques d'autres lecteurs : Marmotte (lu en VO dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE), MélanieMinidou (également lu en VO dans le cadre du challenge), Valériane (également lu dans le cadre du challenge). Si, vous aussi, vous avez lu ce livre et ne figurez pas dans la liste des liens vers vos articles, prévenez-moi et je vous ajouterai.
 
Ma note : 5 / 5.
 
Ce roman, lu dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE, est le 5ème livre lu depuis le début de l'année.
 
 
 
 
Repost 0
Published by ANTONI - dans J.K Rowling
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 22:32
Challenge anglais
 
4ème de couv' :
A quinze ans, Harry s'apprête à entrer en cinquième année à Poudlard. Et s'il est heureux de retrouver le monde des sorciers, il n'a jamais été aussi anxieux. L'adolescence, la perspective des examens importants en fin d'année et ces étranges cauchemars... Car Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour et, plus que jamais, Harry sent peser sur lui une terrible menace. Une menace que le ministère de la Magie ne semble pas prendre au sérieux, contrairement à Dumbledore. Poudlard devient alors le terrain d'une véritable lutte de pouvoir. La résistance s'organise autour de Harry qui va devoir compter sur le courage et la fidélité de ses amis de toujours...  
 
Mon avis :
976 pages. Roman publié en 2003. Ca y est : j'ai terminé le plus gros morceau de la saga Harry Potter. 976 pages !!! Sont-elles toutes indispensables ? Euh, je ne crois pas, non. Autant vous le dévoiler tout de suite : ce livre comporte quelques longueurs. Avec un peu de recul, j'ai même l'impression que cela s'anime à partir de la page 500. C'est un peu dommage car j'avais vraiment apprécié l'opus précédent, n'hésitant pas à le classer comme mon HP préféré.
Harry s'apprête donc à faire sa cinquième rentrée à la prestigieuse école de sorcellerie Poudlard dans un climat particulièrement pesant : les événements récents (la mort de Cédric Diggory, la révélation du retour de Celui-dont-l'on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom) l'ont discrédité auprès du plus grand nombre. Et puis, comme chaque année, Poudlard accueille un nouveau professeur de Défense contre les forces du mal : une certaine Dolores Ombrage, dépêchée par le ministère de la magie, dont le premier ministre, Cornelius Fudge, fomente un plan pour destituer Albus Dumbledore des fonctions de directeur de l'école.
 
 
Une campagne de déstabilisation, orchestrée par les médias (sous couvert du ministère !) se met rapidement en place et met à mal l'aura de Dumbledore et de Harry. L'influence de Cornelius Fudge sur l'école suite à un événement mettant aux prises Harry à une bande de détraqueurs va s'accroître, permettant d'étendre les prérogatives de Dolores Ombrage, laquelle va devenir la grande inquisitrice de Poudlard. La première partie du livre s'articule largement autour de son personnage psycho-rigide, entièrement à la solde du ministère. Elle entreprend un grand nettoyage de l'école, ce qui commence par pousser dehors les professeurs qui défendent les idées de Dumbledore.
Les élèves décident alors de contre-attaquer en organisant l'A.D : l'armée de Dumbledore, sous la coupe de... Harry, proclamé chef de l'A.D et, accessoirement, intronisé professeur de Défense contre les forces du mal !
 
La suite, me direz-vous ? L'ordre du Phénix ? C'est une organisation qui regroupe notamment Sirius Black, Rémus Lupin, Arthur Weasley, Hagrid, Albus Dumbledore (évidemment !) et le professeur... Severus Rogue ! A l'exception de ce dernier qui officie toujours à Poudlard, ils se terrent dans un lieu secret à Londres et surveillent le retour de Lord Voldemort, lequel a compris la nature des liens qui l'unissent au jeune Potter.
 
Voilà pour ce large résumé de ce très large roman (!!!). Alors, quelles sont les motivations de Lord Voldemort ? Que convoite-t-il si avidement au ministère de la magie ? Que sont devenus les dix Mangemorts évadés de la prison d'Azkaban ? Pourquoi diable la cicatrice de Harry le fait de plus en plus souffrir ? Pour quelles raisons obscures Dumbledore et Hagrid se montrent si distants avec Harry ? Autant d'interrogations qui ne trouveront de réponses qu'au fil des pages du livre Harry Potter et l'ordre du Phénix.
 
Vous l'avez sans doute progressivement ressenti à la lecture de cet article : ce roman, à mon sens, n'est pas le meilleur de la saga. Tout juste comprenons-nous que le jeune Harry Potter poursuit son émancipation et n'hésite pas à prendre des responsabilités supplémentaires, quitte à laisser de côté ses études. C'est un être de plus en plus timoré qui ressent nettement les affres de sa relation particulière avec le Seigneur des Ténèbres. A noter _ et sans trahir le dénouement _ que Harry va déplorer la mort d'un être cher et que cela va décupler son sentiment de haine à l'égard de celles et ceux qui se mettent en travers de son chemin...
 
Il y a, certes, quelques révélations intéressantes, à la toute fin du livre, permettant de mieux comprendre certains mystères du passé mais, à mon avis, cela ne rattrape pas les longueurs du livre. Ceci dit, j'ai tout de même hâte de découvrir la suite de la saga car :
 
 JE N'EN PEUX PLUS DE CE PETIT CRETIN DE DRAGO MALEFOY !!!   
(ah, voilà, c'est dit... Désolé de m'être emporté mais il fallait que ça sorte...!)
 
Bon, à présent, la fameuse bande-annonce de l'adaptation cinématographique du tome V de la série :
 
 
 
 
Envie de savoir ce qu'en ont pensé les autres lecteurs ? Pas de problème, c'est ici que ça se passe : Ambroisie, Bruno19HanaPouletta, JulieBlack, Marmotte (lu dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE édition 2011), Mélanie, Minidou (lu dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE édition 2011), Otsü.
Retrouvez les quatre premières chroniques sur le début de la saga sur ce blog, rubrique J.K. Rowling...  
 
Ma note : 3 / 5. (uniquement pour les révélations de la fin !) 
 
Ce livre, parcouru dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE que j'organise, est le 18ème roman lu depuis le début de l'année.
 
 
 
 
Repost 0
Published by ANTONI - dans J.K Rowling
commenter cet article
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 20:12
 
 
Challenge anglais
 
 
4ème de couv' :
Après un horrible été chez les Dursley, Harry Potter entre en quatrième année au collège de Poudlard. A quatorze ans, il voudrait simplement être un jeune sorcier comme les autres, retrouver ses amis Ron et Hermione, assister avec eux à la Coupe du Monde de Quidditch, apprendre de nouveaux sortilèges et essayer dess potions inconnues. Une grande nouvelle l'attend à son arrivée : la tenue à Poudlard d'un tournoi de magie entre les plus célèbres écoles de sorcellerie. Déjà les spectaculaires délégations étrangères font leur entrée... Harry se réjouit. Trop vite. Il va se trouver plongé au coeur des événements les plus dramatiques qu'il ait jamais eu à affronter.
 
 
 
Mon avis :
775 pages. Roman publié en 2000.
Me voici donc de retour à l'école Poudlard où je suis les aventures du sorcier Harry Potter. Comme vous le savez peut-être, je découvre, tome après tome, les pérégrinations du jeune sorcier, ce qui me permet de conserver une certaine fraicheur voire candeur par rapport aux événements qui s'enchaînent.
Je dois dire pour commencer que j'ai hésité à tourner les premières pages du tome IV car sa longueur m'a quelque peu effrayé : 775 pages (écrit-il presque en s'étranglant). Et puis non. L'histoire est tellement bien ficelée que les pages se succèdent assez rapidement. J'irai même jusqu'à penser que, depuis le début, c'est mon livre préféré de la saga. Rien que ça !
   
Harry Potter réintègre l'école Poudlard afin de suivre les cours de quatrième année. Mais un événement d'importance, en supprimant un autre, va bouleverser l'ensemble des étudiants. La coupe de Quidditch, la compétition sportive n° 1 dans l'univers des sorciers, n'aura pas lieu cette année. A la place, l'école à l'insigne honneur de recevoir deux autres écoles de sorciers (car il en existe d'autres, si, si !) dans le cadre d'une compétition qui n'avait plus eu lieu depuis des lustres poussiéreux : le Tournoi des trois sorciers.
Le début de l'année scolaire se déroule normalement jusqu'en Octobre, mois de l'arrivée sur l'école des représentants des écoles de Beauxbâtons et de Durmstrang. Chaque école sera représentée par un sorcier âgé au minimum de dix-sept ans (soit un étudiant de septième année), lequel sera désigné par... la coupe de feu. Chaque volontaire glissera dans la coupe un papier comportant son nom et prénom. Tout élève tentant de tricher sera éconduit sans ménagement mais avec force de sortilèges.
Fleur Delacour est désignée représentante de l'école Beauxbâtons. Victor Krum (un champion de Quidditch) est celui de l'école Durmstrang. Et finalement, Cédric Diggory, de la maison Poufsouffle, est désigné sorcier de l'école Poudlard.
Mais alors que la coupe de feu avait fait son oeuvre et que tout le monde se destinait à congratuler leur champion, celle-ci se manifesta une ultime fois en expulsant un papier contenant le nom et le prénom d'un autre champion : Harry Potter !
   
Que de rebondissements dans ce quatrième volet ! De nouveaux personnages font leur apparition, entre suspicions de trahison, alliances obscures et amitiés sincères. Harry Potter devra faire la part des choses pour avancer.
Il est à remarquer que si Harry Potter et la coupe de feu se trouve au milieu de la saga, il se trouve exactement à la croisée des chemins. En effet, il est plus sombre encore que les trois tomes qui le devancent.  Il préfigure nettement ce qui va suivre, avec les craintes que la confrérie des sorciers peut nourrir envers le retour annoncé de Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom.
   
Alors, à quoi les champions vont-ils s'exposer durant les trois tâches qui les attendent afin de s'emparer du trophée des trois sorciers ? Quelles créatures devront-ils affronter ? Quelles énigmes devront-ils résoudre ? Et où diable se cache le sorcier le plus redouté du monde ? Lord Voldemort est-il toujours tapi dans l'ombre ou s'apprête-t-il à frapper un grand coup ? Sur qui Harry pourra-t-il compter dans les immenses épreuves qui l'attendent ?
   
Au risque de me répéter, j'ai passé un très agréable moment. J'avais peur de me lasser, de trouver le temps long à travers des tomes dépassant allègrement les 700 pages. Hé bien, je peux écrire ici que, non seulement, je ne me suis pas ennuyé mais qu'en plus, j'ai hâte d'ouvrir le prochain tome : Harry Potter et l'ordre du Phénix.
Succès planétaire oblige, ce livre a fait l'objet d'une adaptation cinématographique , signée Mike Newell, quelques mois à peine après sa parution. A noter, outre les acteurs habituels, la présence dans le rôle de Cedric Diggory, de Robert Pattinson, héros de la saga Twilight. Je vous laisse découvrir sa bande-annonce (film que je n'ai pas vu encore mais l'histoire m'a réellement emballé) :
   
 
Evidemment, ce n'est pas parce que j'ai aimé qu'il en va naturellement de même pour les autres lecteurs. Aussi, je vous propose d'aller découvrir leurs avis respectifs : Ambroisie, HanaPouletta, JulieblackKarineKayleighMarmotte (lu dans le cadre du challenge),  Mélanie, Minidou (lu en VO dans le cadre du challenge), Pommette (qui l'a adoré, comme moi. Elle est bien, cette Pommette !!!), Ptitelfe, Sevmarguerite, Yueyin.
J'espère que ça suffira pour vous faire votre propre idée ?!?

Retrouvez mes trois premières chroniques de la saga sur ce blog, rubrique J.K. Rowling :
   
 
Ma note : 4.5 / 5.
 
Ce livre, lu dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE, est le 9ème roman parcouru depuis le début de l'année.
 
Repost 0
Published by ANTONI - dans J.K Rowling
commenter cet article
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 12:00

 

Challenge anglais

 

4ème de couv' :

Sirius Black, le dangereux criminel qui s'est échappé de la forteresse d'Azkaban, recherche Harry Potter. C'est donc sous bonne garde que l'apprenti sorcier fait sa troisième rentrée. Au programme : des cours de divination, la fabrication d'une potion de ratatinage, le dressage des hippogriffes... Mais Harry est-il vraiment à l'abri du danger qui le menace ? Un livre époustouflant qui vous emportera dans un tourbillon de surprises et d'émotions.

 

 

Mon avis :

348 pages. Roman publié en 1999.

Nous voici donc de retour à l'école de Poudlard pour la troisième fois afin de suivre les nouvelles aventures de Harry Potter. Harry a treize ans à présent et est toujours entiché de ses fidèles lieutenants, Ron Weasley et Hermione Granger.

Les deux communautés, les Moldus et les sorciers, sont sur le qui-vive car Sirius Black, le dangereux criminel s'est échappé de la prison d'Azkaban, réputée plus inviolable que notre Alcatraz. Sirius Black est un ancien ami de James Potter, le père de Harry, qui n'a pas hésité à le trahir pour se rallier à la cause de Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom, autrement appelé Lord Voldemort. C'est aussi lui qui, d'une certaine façon, est responsable de la mort des parents de Harry.

Son évasion provoque la consternation et les Détraqueurs, les célèbres et lugubres gardiens de la prison se sont juré de le ramener, mort ou vif.

Harry est alors surprotégé dans les murs de Poudlard car la rumeur enfle que Black s'est échappé dans l'unique but de le supprimer.

 

Nous faisons, dans cet opus, la connaissance de Rémus Lupin, le nouveau professeur de Défense contre les forces du mal. Ce poste est un peu maudit car, depuis son arrivée à Poudlard, Harry n'a jamais eu le même professeur deux années de suite.

 

Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban est intéressant à bien des égards. Il est différent des deux premiers tomes dans la mesure où l'on parle davantage d'un des hommes de main de Voldemort que de Voldemort lui-même. De plus, pour la première fois, il y a une grande partie consacrée aux parents de Harry. Cette partie fait référence, malheureusement, à leurs derniers instants, avant qu'ils ne soient submergés par la supériorité de Vous-savez-qui


Harry, grâce aux grands frères de Ron _ Fred et George Weasley _ va obtenir un objet qui lui sera grandement utile : la carte du maraudeur. En effet, lorsque l'on connait la formule magique qui l'active, permet de situer l'ensemble des personnes dans un proche périmètre. Alliée à sa cape d'invisibilité, cette carte permettra à Harry d'avancer en toute sécurité, pour déjouer la vigilance des professeurs et de ses ennemis.

 

Cette année encore, la coupe de Quidditch est en jeu. Quelle maison la remportera ? A ce sujet, par un malencontreux événement, le Nimbus 2000, le balai de notre jeune héros, va se fracasser contre le sol cogneur, lequel bien évidemment, va le réduire en miettes. Harry va alors recevoir un colis contenant un Eclair de feu, la crème des balais de sorciers. Une crème qui a un prix ! Mais quel est donc le mystérieux expéditeur  ?

 

Je ne vais pas en dire plus ici mais il reste tant de questions sans réponse : Harry, avide de venger ses parents, tombera-t-il nez à nez avec Sirius Black ? Pourquoi donc Remus Lupin se retire-t-il régulièrement dans sa chambre, quitte à manquer certains de ses cours ? Quelle mouche a piquée Hermione pour qu'elle se mette en tête d'étudier autant de matières cette année ? Qu'a donc ce chat dénommé Pattenrond pour s'en prendre systématiquement à Croûtard, le rat de Ron ? Pour quelle raison Harry s'évanouit-il toujours lorsqu'il croise un Détraqueur ?

 

Comme souvent, vous ne trouverez de réponses à vos questions qu'en lisant Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban.

 

Pour celles et ceux qui l'ignoreraient et pour comprendre à quel point la menace est grande, Sirius Black, c'est lui ! (Gary Oldman pour la grimace saisissante) 

 

gif sirius black

 

Ah oui, j'oubliais ! (preuve que cette aventure est très riche) :

Vous vous demanderez peut-être ce que peut bien être cette étrange créature que Harry et Hermione chevauchent sur la couverture du roman ? C'est un Hippogriffe (confie-t-il, tout naturellement). C'est Buck, une créature chère à Hagrid. Mais chut...


Ce qui est bien avec la saga Harry Potter, c'est que le film sort régulièrement une année après la sortie du livre. Du coup, pour les bandes-annonce, c'est un jeu d'enfant de les dénicher sur le net. Voyez plutôt :

 

 

 

Ce qu'en ont pensé les autres lecteurs ? Hé bien, je vous en prie, demandez-leur : Accros, Aïwé (lecture in french et en VO dans le cadre du challenge, excusez du peu !!!),  Cathy, Cerisia, Folie-des-livres, Furby71, Karine et ses livres, HanaPouletta, LefsÖ (qui connait personnellement Harry, trop la classe !!!!), Marmotte (lu dans le cadre du challenge), Mélanie, Minidou (lu dans le cadre du challenge), Odwy, Pommette (les six premiers tomes chroniqués, d'un coup d'un seul !!!), Ptitelfe, Sevmarguerite, Vozrozhdenyie


J'espère que ça suffira pour vous faire un avis ???

 

 

Ma note : 4 / 5.

 

Ce roman, lu dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE, est le 28ème livre lu depuis le début de l'année.

 


Repost 0
Published by ANTONI - dans J.K Rowling
commenter cet article
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 17:00

 

 

Challenge anglais

 

4ème de couv' :

Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s'abat sur les élèves, cette deuxième année à l'école des sorciers ne s'annonce pas de tout repos !

Entre les cours de potions magiques, les matches de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry et ses amis Ron et Hermione trouveront-ils le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets ?

 

  HP2

 

 

Mon avis :

356 pages. Roman publié en 1998. 

Ce livre est le second opus de la saga et fait donc suite à Harry Potter à l'école des sorciers. Harry est de retour à l'école de Poudlard, retrouve ses professeurs Dumbledore, McGonagall, Rogue, ses amis Ron Weasley et Hermione Granger mais également son ennemi, Drago Malefoy.

 

Le lecteur profite de ce second volet pour découvrir une galerie de nouveaux personnages tels l'elfe Dobby, l'éminent professeur Gilderoy Lockhart, Ginny Weasley, élève de première année qui n'est autre que la petite soeur de Ron.

Ce roman est différent du premier qui posait les jalons des aventures de Harry Potter. Certes, Harry demeure parfois hésitant, toujours intimidé par celles et ceux qui l'entourent... même s'il semble moins timoré qu'à son arrivée à l'école. Il n'a pas encore conscience de l'étendue de ses pouvoirs mais prend la mesure de la place qu'il occupe à Poudlard. Sa popularité _ dont il semble se moquer _ va être mise à mal mais il va savoir surmonter l'adversité.

 

En effet, des agressions à l'encontre d'élèves, viennent perturber le quotidien de Poudlard. Harry est le seul à entendre une voix obsédante, proférant des menaces à son encontre et envers les élèves. Quelle menace plane donc sur l'école ? Où se trouve cette mystérieuse Chambre des Secrets et quelle abomination referme-t-elle ?

 

Dans cet épisode, Harry, à la stupéfaction générale, apprend, à son corps défendant, qu'il maîtrise le Fourchelang, le langage des serpents, tout comme un certain Salazar Serpentard, l'un des quatre fondateurs de Poudlard. Une troisième personne comprend le Fourchelang : le sinistre Lord Voldemort.

Alors ? Harry serait-il le terrible héritier de Serpentard, celui que tout le monde craint depuis le début des agressions ? Quel rôle tient Mimi Geignarde ? Pourquoi hante-t-elle depuis des années les toilettes des filles ? A quoi peut donc bien servir le petit carnet noir de Tom Jedusor (un ancien élève qui fréquentait l'école la première fois où la Chambre des Secrets a été ouverte) ?

  

Beaucoup de questions qui ne trouveront leur réponse qu'à travers la lecture de ce livre, qui se lit volontiers. J.K. Rowling ne nous emmène pas dans son univers, elle nous y absorbe littéralement !!!

Ce roman est recentré vers l'intrigue menant Harry jusqu'à la fameuse Chambre des Secrets. De ce fait, J.K Rowling n'évoque que par instants l'enseignement dispensé par les professeurs de l'école ou la compétition de Quidditch (même si Lucius Malefoy offre à l'équipe représentant Serpentard et son nouvel attrapeur... Drago Malefoy, des Nimbus 2001 flambants neufs, bien plus rapides que le balai d'Harry...)

 

En définitive, on n'a pas le temps de s'ennuyer dans ce nouvel opus et c'est très bien ainsi. La prison d'Azkaban y est même nommée à plusieurs reprises, offrant une transition efficace au troisième volet... à lire prochainement !!!

 

Comme souvent, je vous propose de voir (ou revoir) la bande-annonce du film : 

 

 

   

Pour ma part, je n'ai déjà plus beaucoup de souvenirs de ce film, même si j'y retrouve avec plaisir le brillant Kenneth Branagh dans le rôle de Gilderoy Lockhart.

 

Pour être complet sur le sujet car je ne sais pas si je vous ai mis la bave de crapaud à la bouche de sorcière (!), je vous invite à découvrir d'autres avis ici : Aïwé (lu en VO dans le cadre du challenge), Ambroisie, Bruno19, Cathy, CerisiaHanaPouletta, Louve,  LunaMarmotte, Mélanie, Minidou (lu en VO dans le cadre du challenge), Petit et Kiwi, Ptitelfe, Sevmarguerite.

 

 

 

Ma note : 4 / 5.

 

Ce livre, parcouru dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE, organisé par moi, est le 20ème lu depuis le début de l'année. (Le 19ème, c'était La mare au diable, de George Sand).

 

 

Repost 0
Published by ANTONI - dans J.K Rowling
commenter cet article
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 17:30

 

Challenge anglais

 

 

4ème de couv' :

Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie où une place l'attend depuis toujours. Voler sur des balais, jeter des sorts, combattre les Trolls : Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué. Mais quel mystère entoure sa naissance et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom ?

 

 

Mon avis :

302 pages. Roman publié en 1997.

"Bonjour à vous, les Moldus !" oserai-je m'exclamer.

Ca y est : j'ai lu mon premier Harry Potter !!!! Merci, merci, vraiment. Il y en a qui sautent à l'élastique, en parachute, gravissent des montagnes et moi, je me suis contenté de lire mon premier Harry Potter.

Ce fut, je dois dire, une découverte très sympathique. Bien entendu, comme bon nombre d'entre vous, j'avais déjà vu le film (voire plusieurs). En règle générale, je n'aime pas trop lire un livre dont l'histoire a déjà fait l'objet d'une adaptation cinématographique car l'on n'est plus trop surpris. Dans ce cas de figure, le film nous permet d'avoir une meilleure représentation de l'univers de Poudlard et de ses environs.


J.K Rowling est donc un écrivain très inspiré et particulièrement imaginatif. On se laisse aller joyeusement dans cette intrigue.

Evidemment, nous découvrons, outre Harry Potter, sa famille de Moldus ; Hermione Granger et Ron Weasley _ ses camarades de classe qui vont l'accompagner dans cette première aventure ; Drago Malefoy, un autre élève qui deviendra son principal ennemi ; le géant Hagrid qui le prend rapidement sous son aile (de dragon... les lecteurs comprendront !!!).

Et puis, il y a les professeurs qui enseignent à Poudlard : la directrice-adjointe Minerva McGonagall, le professeur Quirell et l'inquiétant et sombre professeur Severus Rogue (à noter au passage que l'acteur qui reprend le rôle dans les films de la saga est particulièrement excellent).

Je ne peux terminer la présentation de cette galerie de personnages sans évoquer le directeur de l'école : Albus Dumbledore, respectable et respecté comme étant l'un des plus grands sorciers de tous les temps.

 

Oups ! J'allais oublier de vous parler de Voldemort. Aaaarrgghhhhhh ! J'ai écrit son nom, vous l'avez lu. Nous sommes tous perdus...

 

Ah bah non, ça va, en fait !?!

 

Bien, à présent que nous sommes tous sain et sauf, je ne vous ferai pas l'offense de vous raconter l'histoire puisque tout le monde la connait ou presque. Toujours est-il qu'Harry, aidé de ses deux camarades, va aller de découvertes en plus ou moins bonnes surprises : il va rapidement s'installer dans l'équipe de Quidditch de la maison Gryffondor, se battre contre les mauvais agissements d'un professeur, passer toutes les embûches pour parvenir jusqu'au secret que renferme l'école : la pierre philosophale.

 

Et V... alors, dans tout ça ? Il faudra lire ce livre pour savoir s'il intervient...

 

Cela en fait beaucoup de choses pour un jeune apprenti âgé de onze ans ! Le décor est magnifiquement planté dans ce premier opus, annonciateur d'une saga dont le succès ne se dément pas depuis lors.

 

Je pense en avoir dit ou écrit suffisamment pour donner envie à tous les fans d'Harry Potter de se replonger dans le début de son histoire et de stimuler les derniers à ne pas avoir encore franchi les portes de Poudlard. En tournant la première page, je me suis retourné, il n'y avait plus grand-monde derrière moi !!!!

 

 

Une petite bande-annonce vous tente ? Allez-y, il n'y a qu'à demander :

 

 

 

Voilà, que vous dire de plus si ce n'est d'enfourcher votre balai ou de vous réfugier sous votre cape d'invisibilité pour botter les fosses de ce petit effronté de Drago Malefoy ? Une chose encore... si lorsque vous grimpez vos escaliers, ceux-ci se mettent à grincer, vérifiez qu'ils soient bien fixés, ce serait dommage de vous retrouver ailleurs que sur votre palier !!!


Pour conclure, je remercie chaleureusement au passage ma fille Syrielle qui m'a gentiment prêté son livre.

 

 

Ma note : 4.5 / 5.

   

 

Ne me reste plus aujourd'hui qu'à suivre Harry dans sa prochaine aventure, ce sera donc : Harry Potter et la chambre des secrets.

 

Ce livre, lu dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE organisé par qui vous savez, est le 11ème livre parcouru depuis le début de l'année.

 


Repost 0
Published by ANTONI - dans J.K Rowling
commenter cet article