Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 21:35

 

 

4ème de couv' :

Un cadavre de femme gît dans un champ aux environs de Salzbourg, des coordonnées GPS tatouées aux pieds. Lorsque la police se rend à l’'emplacement indiqué par celles-ci, elle découvre une boîte en plastique contenant une main d’'homme. Ce sinistre butin est accompagné d’'une énigme dont la résolution révélera de nouvelles coordonnées GPS. Débute alors pour la commissaire Beatrice Kaspary et son coéquipier Florin Wenninger une partie de géocaching macabre orchestrée avec maestria par un meurtrier qui les met au défi de le retrouver. La chasse aux trésors est ouverte...

 

Mon avis :

384 pages. Roman publié en 2013.

C'est la première fois que je lis un roman signé d'un auteur Autrichien. J'en profiterai ici pour, d'emblée, remercier chaleureusement Laura qui m'a proposé ce livre parmi un "package". Le pitch m'a vraiment intéressé car je ne connaissais pas du tout le geocaching et j'ai trouvé le concept innovant au sein d'une intrigue policière.

Imaginez plutôt : le geocaching met aux prises des internautes, lesquels avec des coordonnées GPS résolvent des énigmes et partent en quête d'un emplacement. Une fois découvert, ils se pointent sur un relevé, peuvent s'ils le souhaitent retirer un objet contenu dans une boîte sous réserve d'en déposer un autre. A leur retour chez eux, ils mettent à jour leur compte sur le site internet.

Sauf que là, ce sont des membres humains que renferment les boîtes. Et qu'un mystérieux tueur se met en tête de jouer avec les forces de l'ordre.

 

J'ai apprécié cette lecture. C'est plutôt bien écrit et je pense même que je relirai facilement un autre Ursula Poznanski. Et puis, j'ai bien aimé le personnage principal. En effet, on est assez loin de l'inspecteur Derrick, psycho-rigide, bien propre sur lui et complètement impassible. Beatrice Kaspary est une femme d'aujourd'hui. Elle fait la part des choses entre boulot et vie privée même si celle-ci l'a séparé de son mari. Ils voient leurs enfants selon le principe de la garde alternée. Le mari voudrait réintégrer le cercle familial quand Beatrice l'en exclut totalement. Elle, aurait éventuellement des vues sur Florin alors que lui file le parfait amour avec sa nouvelle compagne...

En définitive, tout juste pourrais-je regretter que, si l'on passe parfois rapidement (trop ?) d'une énigme à une autre, le rythme n'est pas très soutenu par ailleurs. Cela peut paraître paradoxal mais c'est ce que j'ai ressenti au fil des pages.

 

C'est donc une partie de poker menteur entre affreux jojo et police _ ce qui, en soi, ne représente rien d'inédit _ à ceci près que dans ce livre, l'on ne sait plus trop qui traque qui ? Alors, quand le tueur commence à échanger des textos avec la commissaire chargée de résoudre l'enquête, on se dit légitimement que les nerfs de la police vont être mis à rude épreuve...

 

Le commissaire Beatrice Kaspary est appelée sur les lieux d'un crime et réalise rapidement que l'enquête ne serait pas des plus simples. Des coordonnées GPS sont retrouvés sur la dépouille de la victime. Ces coordonnées indiquent l'emplacement d'une boîte contenant une énigme ainsi qu'une main humaine. Impressionnée mais bien décidée à faire la lumière sur ce mystère particulièrement sanglant, Beatrice et Florin, son collègue, prennent peu à peu goût _ oui, je sais : le terme n'est pas franchement approprié _ au geocaching et, à chaque étape, ils progressent vers la vérité. Le tueur semble également transporté par ce mano a mano singulier car il accepte d'orienter la police par le biais du téléphone portable de Beatrice...

 

Quel est donc ce tueur en série qui bafoue tous les codes du genre ? Beatrice et Florin résolveront-ils toutes les énigmes ? A qui appartiennent les différents membres humains ? Combien y a-t-il de victimes ? Où le tueur s'arrêtera-t-il ? Choisit-il sa ou ses cibles au hasard ou est-il simplement en train d'assouvir une vengeance ? Et si vengeance il y a, quelle en est l'origine ? Et pourquoi diable les premières personnes identifiées pratiquaient-elles toutes le geocaching ?

   

Mais enfin, mes amis, vous devriez le savoir depuis le temps , vous ne trouverez de réponses à toutes ces questions qu'en tournant les pages de ce bon thriller !!!

 

Presses de la Cité

 

Un petit clic sur le logo de la maison d'édition Presses de la Cité et vous serez automatiquement transporté jusqu'à la page de présentation éditeur de ce roman. 

 

Bon, j'ai bien compris qu'à part vous inonder de questions, je ne suis peut-être pas parvenu à attiser pleinement votre curiosité. OK, je ne m'en félicite pas mais, par conséquent, je vous engage à aller faire un tour sur d'autres blogs pour découvrir les billets des autres lecteurs de ce livre : LunaMadoka, NathaliePampoune (laquelle a adoré ce roman).   

 

Ma note : 4 / 5.  (En résumé, lisez ce livre... et pas seulement pour le sourire de son auteur !!!

 

Ce roman est le 10ème livre lu depuis le début de l'année.

 

 

 

Ah oui, j'allais oublier : pour celles et ceux (dont je faisais partie avant la lecture de ce roman) qui n'entendraient rien au geocaching, allez donc jeter un oeil ICI, vous obtiendrez quelques compléments d'information intéressants.

 

 

Repost 0