Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 12:39

 

Challenge anglais

 

Le crime de l'Orient-Express :

 

 

4ème de couv' :

Alors qu'il rentre de mission et compte s'arrêter quelques jours à Istanbul, Hercule Poirot est rappelé d'urgence à Londres. On est en hiver et à cette époque de l'année, l'Orient Express roule habituellement quasiment à vide. Pourtant, sans l'aide du directeur de la compagnie, Hercule Poirot n'aurait pas trouvé de place à bord, comme si tous les voyageurs s'étaient donné rendez-vous dans ce train ! Dès la première nuit, un homme est assassiné. Le train est immobilisé par la neige qui empêche l'assassin de s'enfuir. Dans les wagons isolés du reste du monde, Hercule Poirot, au sommet de son art, mène l'enquête. Et ce ne sont pas les pistes qui manquent !

 

Mon avis :

181 pages. Roman publié en 1934.

J'ai lu ce livre à plusieurs reprises et je dois avouer que je ne m'en lasse pas. A chaque fois, je prends le même plaisir.

L'histoire, vous la connaissez probablement : un meurtre est commis dans le train assurant le trajet Istanbul - Calais. La veille, la victime, se sentant menacée, avait tenté d'engager le détective Belge Hercule Poirot pour enquêter sur les menaces qui pesaient sur lui. Ce dernier lui signifiera une fin de non-recevoir peu de temps avant l'assassinat. Une galerie de personnages se succède alors, venant de tous horizons. Le train bloqué par la neige permet d'arriver à cette conclusion : soit l'assassin a pris la fuite _ éventualité peu probable à cause des intempéries _ soit il se trouve encore à bord.

Qui donc aurait pu vouloir supprimer cet homme ? Quel secret renfermait-il ? Pourquoi donc entend-on parler de l'affaire Armstrong ? Quel est l'alibi pour chacun des douze passagers suspectés ? Comment expliquer autant de coups portés dans l'abdomen avec un degré de violence aussi variable ? Quels sont les liens, parfois obscurs, unissant certains passagers ?

 

Le crime de l'Orient-Express est (et ce ne sera que mon tout petit avis !) THE roman d'Agatha Christie. Tout y est. Mensonges, trahisons, suspicions, confessions sommaires. L'enquête avance alors que le mystère reste entier.

 

Le dénouement arrive enfin et la surprise est de taille. Ce livre a marqué les esprits car je ne crois pas qu'aucun auteur n'ait tenté par la suite de proposer ce genre de résolution d'énigme.

Je ne peux pas en dire beaucoup plus... même si les personnes qui ont déjà lu ce livre me comprennent naturellement.

 

Immense succès littéraire, Le crime de l'Orient-Express a fait l'objet d'une adaptation cinématographique avec Albert Finney, Lauren Bacall, Sean Connery, Anthony Perkins, Ingrid Bergman (Oscar de la meilleur actrice dans un second rôle !!!), Jean-Pierre Cassel (dans le rôle du contrôleur), Richard Widmark, Vanessa Redgrave, Michael York et Jacqueline Bisset. Que des gens pas connus !!!!

 

Pour conclure, je dois ajouter que, si je l'ai lu plusieurs fois, je ne me souvenais absolument pas de la toute dernière phrase du roman. De quoi attiser la curiosité des derniers réticents...!

   

   

 

Retrouvez les avis de Fanfan Latulipe29, Irrégulière, Luna, Ma vision du livre, Oxymores, Reveline (qui l'a lu dans le cadre du challenge) et Sandrine.

 

Ma note : 4.75 / 5.

 

* * * * * * * * * * * * * *

 

Le chat et les pigeons :

 

 

4ème de couv' :

Que de remous dans ce pensionnat de jeunes filles renommé qu'est Meadowbank : des professeurs y trouvent la mort dans des circonstances qui dépassent l'entendement. Le coupable est-il un sadique, ou un membre du personnel ? Les crimes sont-ils liés à la présence d'une jeune princesse orientale ? Y a-t-il une corrélation entre eux et un certain petit paquet de grande valeur qu'on n'arrive pas à retrouver ? 

 

 

Mon avis :

136 pages. Roman publié en 1959.

Je me suis décidé à lire ce roman car il faisait partie d'un roman-double avec Le crime de l'Orient-Express. Autant écrire qu'il doit de m'être attardé dessus de par sa proximité avec son prestigieux voisin. Le chat et les pigeons ne m'a pas intéressé. Roman relativement court, j'ai mis une éternité pour en voir le bout ! L'histoire commence à Ramat, lieu d'agitation politique où une révolution est sur le point de renverser le pouvoir en place. Le prince Ali Yusuf prend la fuite à bord d'un avion, accompagné d'un certain Rawlinson, à qui il confie un petit sac contenant d'innombrables pierres précieuses. Conscient des dangers qui les guettaient, Rawlinson prend la décision de dissimuler le sac dans un objet qu'il place dans les affaires de Mrs Sutcliffe _ sa soeur _ en partance pour l'Angleterre. L'avion emmenant les deux hommes s'écrasera, n'épargnant aucun passager.

L'intrigue se poursuit donc (sans grande transition, dois-je déplorer !) à Meadowbank, une prestigieuse école pour jeunes filles de bonne éducation. Jennifer, la fille de Mrs Sutcliffe ainsi que la princesse Shaila (nièce du prince Ali Yusuf) y sont scolarisées. Ce sont ces deux personnages qui apportent la transition entre Ramat et Meadowbank car j'ai trouvé qu'elle était loin d'être évidente, de prime abord.


S'ensuit la présentation de l'ensemble des professeurs féminins de l'école et d'un aide-jardinier, Adam Goodman, qui se révèle être un agent secret britannique, chargé d'enquêter dans l'ombre sur l'affaire des pierres. Tout se passerait bien si Miss Springer, la professeur de gymnastique, n'était pas retrouvée assassinée dans le pavillon des sports. La pauvre ne sera que la première d'une série à faire les frais d'un meurtrier prêt à tout pour mettre la main sur le petit sac de pierres précieuses.

 

Cette lecture m'a lassé, l'action est présente mais elle n'est faite que de soubresauts. L'inspecteur Kelsey, chargé officiellement d'élucider le mystère, peine à dresser le profil du tueur et l'on a l'impression qu'Agatha Christie décide de l'aider, en faisant appel au flair infaillible d'Hercule Poirot, qui apparaît dans cette histoire 35 pages avant la fin.

En somme, je suis assez déçu. A ne conseiller qu'aux inconditionnels d'Agatha Christie.

 

Retrouvez l'avis d'Enna (la serial reader du challenge qui, elle, a apprécié !!!),

 

Ma note : 2 / 5.

 

Si, par un très désagréable hasard, vous avez lu et chroniqué l'un ou l'autre de ces romans et que votre nom ou pseudo ne figure pas dans cet article, prévenez-moi et je l'ajouterai sans coup férir.

 

Ces deux romans, lus dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE, sont les 11ème et 12 ème livres que je termine depuis le début de l'année.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ANTONI - dans Agatha Christie
commenter cet article

commentaires

visit 09/09/2014 11:34

The murder on the Orient express is one of the best crime thriller stories that I have ever read. There were so many twists in this story and I was surprised to read the climax of this novel. It was really unpredictable.

dasola 13/06/2013 18:58

Bonsoir, et bien dans mes lointains souvenirs, j'ai commencé à lire AC avec ce roman qui m'a tellement plu qu'en je les ai pratiquement tous lu à la queue-leu-leu. Je garde un bon souvenir de "La
mort n'est pas une fin" qui se passe à l'époque des pharaons. Bonne soirée et bon anniversaire.

ANTONI 13/06/2013 21:45



L'oeuvre d'Agatha Christie est si riche que je ne suis pas près d'en voir le bout. Je ne connais pas encore "La mort n'est pas une fin". Je me le note dans un coin de ma tête. Je lis actuellement
"Poirot joue le jeu".


Merci pour mon anniversaire. Bonne soirée et à bientôt.


PS : on ne se croise pas si souvent mais j'ai le net souvenir d'avoir ajouté quelques liens vers tes articles dans ceux que je rédige en fonction de lectures communes...



fanfanlatulipe29 28/05/2012 10:31

Bonjour,
J'apprécie beaucoup que vous ayez inscrit mon nom à la liste des autres commentaires. Merci. J'ai fais un petit tour sur votre blog et nous avons des auteurs en communs notamment Marc Lévy dont je
suis aussi une grande fan. Je suis en train de finir son dernier roman, Si c'était à refaire. Je l'apprécie autant que vous je crois. Vous pourrez revenir bientôt voir mon commentaire sur
celui-ci.
A très bientôt
Fanfanlatulipe29

ANTONI 28/05/2012 11:32



Bonjour Fanfan, je me permets de te tutoyer, c'est plus convivial. Tu peux donc naturellement en faire autant. J'ai chroniqué Si c'était à refaire sur mon blog : passe me voir, si tu veux en
laissant un commentaire sur l'article dédié au dernier roman de Marc Lévy et j'ajouterai un lien vers ton article, comme je l'ai fait pour Le crime de l'Orient-Express. Cela permettra à d'autres
blogueurs d'aller voir ton avis.


Bonne journée et à bientôt, donc.


Cordialement,



Laeti (histoires-de-livres) 17/05/2012 08:55

J'ai lu "Le crime de l'Orient Express" dans ma jeunesse et je me souviens avoir beaucoup aimé. Quant au second, vu tes impressions, je passe mon chemin :)

enna 04/05/2012 20:51

Je pense qu'il n'aurait pas fallu le lire après un excellent roman comme "Le crime de l'Orient Express" (qu'il faudra que je relise!) La comparaison a du être rude ;-)

ANTONI 04/05/2012 21:30



En fait, mon édition les réunissait. J'ai donc lu ces deux romans successivement. Le premier : rien à dire ; le second : rien à... écrire !!!