Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG D'ANTONI
  • LE BLOG D'ANTONI
  • : Ce blog vous permet de découvrir mon premier roman et plus généralement ma passion pour l'écriture.
  • Contact

Ce que je lis aujourd'hui

 

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

 

   

Recherche

J'Y PARTICIPE

 

 

24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 15:07

 

Challenge anglais

 

4ème de couv' :

Une veuve spirituelle et jolie, mais sans un sou, trouve refuge chez son beau-frère, un riche banquier. Est-elle sans scrupules, prête à tout pour faire un beau mariage, ou juste une coquette qui veut s'amuser ? Le jeune Reginald risque de payer cher la réponse à cette question...

Grande dame du roman anglais, Jane Austen trace le portrait très spirituel d'une aventurière, dans la lignée des personnages d'Orgueil et préjugés et de Raison et sentiments.

 

Mon avis :

117 pages. Roman publié en 1794.

C'est la seconde fois que je chronique un roman signé Jane Austen. La première fois, c'était Raison et sentiments. Je sais, rien qu'à travers le challenge GSTL, que cette auteure est très appréciée. Cela n'a pas été mon cas lors de ma première lecture. Aussi, ai-je choisi un roman court, juste au cas  où... 

Lady Susan est un roman épistolaire, c'est-à-dire qu'il est exclusivement composé de correspondances (41 exactement !) entre les différents personnages. La majorité de celles-ci mettent en scène Lady Susan et son amie Alicia Johnson, d'une part et Lady Susan et sa belle-soeur, Lady Catherine Vernon, d'autre part.

Le rythme de ce livre est donc assez rapide, chaque correspondance n'excédant pas trois voire quatre pages.

S'il y a un petit inconvénient, c'est la multiplicité des personnages ; il est malheureusement aisé de vite s'y perdre. Mais, comme vous êtes des petits gourmands (non, je n'ai pas amené le dessert !!!), je vous propose un petit lien vers la page wiki de cette oeuvre (cela vous permettra, si vous la parcourez, de suivre l'intrigue sans vous demander constamment qui est qui ?) : Lady Susan.

Lady Susan est une femme séduisante, sûre de l'attrait qu'elle suscite auprès de la gent masculine. C'est également et surtout une manipulatrice qui peut user de tous les stratagèmes pour parvenir à ses fins. Veuve depuis quelques mois, elle semble se désintéresser du beau parti que représente Reginald de Courcy et n'a, semble-t-il, qu'un but : marier sa fille Frederica à Sir James Martin, un inconnu aussi riche qu'imbécile.

Mais Frederica semble incarner tout ce que n'est pas fondamentalement sa mère. Elle est réservée et idéaliste. Alors, quand Lady Susan la pousse vers l'homme qu'elle lui a promis, la jeune femme implore l'aide de son oncle, Charles Vernon, pour dissuader sa mère de bénir une union qu'elle refuse avec force.

Les rapports entre la mère et la fille sont donc tumultueux même si la première terrifie la seconde.

Le temps des questions :

Lady Susan parviendra-t-elle à ses fins ? La morale sortira-t-elle grandie d'une histoire où le personnage principal incarne à la perfection une figure d'anti-héros ? Sir James Martin, qui escomptait convoler en justes noces avec Maria Manwaring, changera-t-il d'avis en prenant finalement la main de Frederica, comme il sied à Lady Susan ? Quel sort réserve-t-elle au pauvre Reginald de Courcy ? Ce dernier se laissera-t-il si facilement berner par les manoeuvres de la jeune veuve ?

Envie de savoir ce que d'autres lecteurs en ont pensé ? Faites-vous plaisir, c'est par ici : Bianca, JanaLilasviolet, Philisine Cave, Une Comète, (tous lus dans le cadre du challenge GSTL).

Ce roman est à lire si vous aimez (cela va de soi, dans ce cas !) les romans épistolaires et si vous ne connaissez pas l'oeuvre de Jane Austen. Ce court roman vous permettra de vous faire une première idée, avant d'envisager des lectures plus longues.

 

A noter que, si je ne suis pas un grand fan de Jane Austen, force est d'admettre que sa bibliographie est conséquente, spécialement lorsque l'on apprend (comme moi !) que l'écrivain est décédée à l'âge de 42 ans.

 

Ma note : 3.5 / 5.

 

Ce livre, sélectionné dans le cadre du challenge GOD SAVE THE LIVRE, est le 35ème roman lu depuis de l'année.

Partager cet article

Repost 0
Published by ANTONI - dans Jane Austen
commenter cet article

commentaires

Sharon 27/12/2013 21:43

Lu il y a de très nombreuses années... comme tous les romans de Jane Austen. Il faudrait que j'ai le courage de les relire en VO.

ANTONI 06/01/2014 21:59



J'ai vu que cette année, tu avais davantage lu d'ouvrages en VO. Tu ne veux pas faire prof d'anglais en plus, rassure-moi ?!? 



Pauline 25/12/2013 18:06

Vu le prix et la fréquence à laquelle je rencontre ce livre, je pense que je me laisserai tenter une prochaine fois :)

ANTONI 25/12/2013 21:01



Plus que le prix (2 € ), c'est le fait qu'il soit court qui m'a attiré. Bonnes fêtes Pauline.



Véronique D 25/12/2013 08:29

Joyeux Noël à toi et à tes proches!

ANTONI 25/12/2013 21:02



Merci Véro. Bonnes fêtes de fin d'année à toi et aux tiens également.